L'ASVEL à Vaulx : bientôt une réalité?

Lorsque Tony Parker est devenu le patron de l'ASVEL il y a 2 ans, il savait où il voulait aller : créer une Académie de basket (la Parker Academy?) et avoir une salle suffisamment grande pour inscrire son club dans les grands tournois européens. Or, l'Astroballe, salle de 5000 places, est trop petite pour tenir son rang. La future ASVEL Arena doit comporter 10.000 places. 

Le basket européen veut créer l'équivalent européen de l'association NBA aux Etats-Unis. Actuellement deux associations se font concurrence :

* l'Euroligue (privée),

* La FIBA (Fédération Internationale de Basket)

Ces deux organisations ont deux stratégies différentes et une guéguerre existe entre elles depuis 2000. 

En octobre 2015, le très médiatique Président de l'ASVEL annonce qu'il soutient l'Euroligue, s'opposant ainsi à la FFBB. Cela retarde le choix de la future grande salle du basket métropolitain. Mais la nouvelle victoire de l'ASVEL devenant champion de France il y a peu de semaines remet plus que jamais le projet en route, d'autant que les transferts sont annonciateurs de l'ambition de Tony Parker.

Mais où cette salle se construira-t-elle?

Sur un plan technique, la question est assez simple. Vu la place nécessaire, il n'y a que 2 possibilités sur l'agglomération: le Carré de Soie (le fameux terrain qui aurait du accueillir Interpol, et où nous nous sommes fait "griller" la priorité par la Thaïlande, le Grand Lyon n'ayant pas souhaité renchérir en son temps), et le stade Lyvet, juste en dessous de l'actuelle salle Astroballe. 

La première de ces solutions est idéale : le terrain du Carré de Soie est à proximité du métro et du tramway, offre des possibilités de stationner sur le parking du centre commercial, et éventuellement dans le parking relais, et surtout dans le cadre d'un projet à venir d'une ZAC jouxtant le terrain qui est entièrement à repenser. Sur cette ZAC, les sheds existants pourraient accueillir des cafés au pied d'une esplanade verte (voir la réussite des sheds transformés de Bercy). Le centre de stockage du musée des pompiers situé au coeur de cette future ZAC et qui comprend une collection de plus de 100 voitures magnifiques pourrait en parallèle se transformer en véritable musée. Ces deux projets phares pourraient apporter un rayonnement fort à ce futur quartier de sports et loisirs initié il y a quelques années par Messieurs Collomb, Charrier et Bret.  Nous avons imaginé un petit visuel de ce que cela pourrait donner à terme sur le Carré de Soie.

Le deuxième terrain est situé juste en aval de l'usine hydroélectrique de Cusset. Ce n'est pas un site sans risque en particulier en terme d'inondations). C'est un peu loin de tout. C'est d'ailleurs un peu le cas de l'actuel site de l'ASVEL car tout le monde l'a testé: une fois le match fini, tout le monde rentre chez soi; par un troquet pour boire un coup, pas un restau pour casser une petite graine.... rien de rien. Et vu la situation du terrain Lyvet encore plus loin de tout et très enclavé, la situation n'en sera que pire sans possibilité d'aménagement coincé entre le canal et le périphérique. Et sans compter le relogement du club du rugby, cher aux villeurbannais.

Mais voilà,  la politique politicienne s'en est mêlée. Le maire de Villeurbanne en fait une question de principe : il ne veut pas que l'ASVEL, quitte la ville. La Parker Academy lui est déjà passée sous le nez, partant à Gerland, poussé par M Collomb qui avait besoin de remplir la place après le départ de l'OL. 

La municipalité actuelle de Vaulx-en-Velin ne veut pas se fâcher avec M Bret, et préfère s'abstenir.  

Pourtant, cela a tellement de sens de choisir le site du Carré de Soie qui est autant Vaudais que Villeurbannais !

Pourtant, dans un contexte de métropolisation, l’Asvel est un projet qui transcende les villes ! Que l’Aréna vienne à Vaulx et continue à s’appeler ASVEL semble évident. 

Pourtant, mettre l’Aréna au cœur d’un quartier d’affaires qui comprend plusieurs sièges de sociétés, telles Véolia, Technip, Alstom … est une force pour trouver des sponsors ! Et installer l’Aréna à Carré de Soie, avec une boutique ASVEL au centre commercial, au cœur des restaurants a encore plus de sens !

Pourtant, c’est une véritable opportunité pour Vaulx d’accueillir un si beau projet, permettant de remettre enfin cette ville sur les rails de la réussite !

M Bret, nous ne voulons pas vous piquer l'ASVEL, il vous appartient, il appartient aux villeurbannais, mais l'avenir se construit aussi avec ses voisins, avec la Métropole pour créer les meilleurs projets, et cette future salle de l'ASVEL sera un projet exceptionnel qui rayonnera avec vous !

M. Parker, vous êtes le bienvenu à Vaulx, tout Villeurbannais que vous êtes et resterez !

Christine BERTIN

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014