Ecole sur la décharge Gimenez : un projet à abandonner.

Lundi 19 novembre 2018.

Lors du conseil municipal de jeudi dernier, j'ai souhaité m'arrêter et revenir tranquillement sur le sujet de l’école prévue sur l’ex terrain Gimenez au Sud de la commune.

Petit retour en arrière. Le 9 février 2017, le conseil municipal a voté pour l’achat d’un terrain à l’angle des rues Dumas et Chénier d’une superficie de 8822 m²

pour un montant de 1.730.000 euros HT soit 200 euros HT/m²; ce vote était initialement prévu le 9 décembre 2016. Le 14 décembre dernier, nous avons délibéré pour valider le lot dépollution de ce site.

Avec un montant de dépollution de l'ordre de l'ordre de 120.000 euros, ce sera au final l'obligation de payer 1.200.000 euros HT de plus du fait que ce terrain est pollué en intégrant le supplément d'honoraires de maitrise d’œuvre (+132.000 €), les contrôles, les sondages, les analyses de l'air, les travaux de fondation profondes avec micropieux qui vont permettre d’aller chercher le bon terrain à plus de 20 m (+700.000 €), la dalle étanche (+90.000 €), le vide sanitaire avec sa ventilation, et toute l'éventuelle dépollution supplémentaire.

Le prix du terrain va donc être au final de près de 350 euros /m².

Nous avions posé plusieurs questions il y a 9 mois dont en particulier :

  • Pourquoi le vendeur ne s'est pas chargé de la dépollution du terrain comme il est d'usage?
  • Pourquoi n’avons-nous pas fait d’analyse de sols à l’origine avant achat final ?
  • Pourquoi ne pas quand même dénoncer la vente et aller acheter un terrain à un endroit plus classique surtout qu’à 350 euros /m² nous devrions trouver ?

Il eut probablement été judicieux dès le départ d'envisager l'utilisation d'un terrain local non pollué (municipal ou pas), et faire de ce site un parc, un stade, une enceinte sportive,... Cela n'a malheureusement pas été fait.

Il reste que nous nous sommes procuré l’acte de vente de ce terrain. Et nous y avons trouvé quelques clauses pour le moins étonnantes.

Ainsi « le vendeur déclare qu’il n’a jamais été effectué de travaux de remblaiement à l’exception de l’activité de carrières et que l’acquéreur (la ville donc) déclare  bien connaitre cette activité et renonce à tout recours contre le vendeur ». De plus l’acte de vente précise que « le vendeur déclare qu’à sa connaissance il n’a jamais été enfoui dans le terrain de déchet ou substance toxique, ni de déchet abandonné et ... que l'installation... exploitée ne comporte aucun danger ». Voilà qui est bizarre car tout le monde à Vaulx sait bien qu’en ce lieu était stockés des déchets…

Enfin il est précisé que les travaux de dépollution seront à la charge de l’acquéreur et qu’en plus l’acquéreur s’engage à dédommager le vendeur de tout frais qui pourrait résulter au vendeur dans le non accomplissement du contrat de vente (sic!).

Les choses sont assez claires comme j'ai pu le rappeler à Mme la Maire.

Pour ne plus s’embêter avec cette affaire qui me semble assez mal enclenchée et qui, si au final, l’école se construit un jour sur cette décharge, nous obligera à des plans de suivi, d’évacuation, de sauvegarde, de contrôle pour toute la durée de vie de l’école, nous avons donc proposé un abandon pur et simple de ce projet. Il serait pratique de rendre son terrain au vendeur, de récupérer nos sous et aller construire ailleurs dans de meilleures conditions sanitaires pour les enfants et les enseignants et financières pour la ville.

Nous sommes donc favorables à la construction d’une école mais bien évidemment pas au mépris de la sécurité des ouvriers (comme dans la cas de l'école Beauverie) ni des futurs utilisateurs (comme pour cette présente école).

Nous n'avons pas été suivi par les élus de la majorité qui ont voté pour la poursuite de ce projet. Chacun jugera.

Stéphane BERTIN.

Fleuricivaulx: le palmarès.

Samedi 17 et Dimanche 18 novembre 2018.

Il y a plus d'une semaine l'ex-concours des maisons fleuries renommé FleuriciVaulx (lire ICI notre article d'avril dernier à ce sujet) en présence des nombreux participants.

Nous vous proposons de découvrir ci-dessous le palmarès de cette nouvelle version qui a réuni 73 participants :

  • Catégorie "jardins de maisons ou rez-de-jardin"
    • 1er prix : M. Georges Lapierre de Vaulx Sud.
    • 2e prix : M. et Mme Becoulet du Village.
    • 3e prix : M. Philippe Castaldi du Village.
  • Catégorie "fenêtres, balcons ou terrasses"
    • 1er prix : Mme Angèle Munoz du Grand Mas
    • 2e prix : Mme Thérèse Dumas du Grand Mas
    • 3e prix : Mme Danielle Carray du Grand Mas
  • Catégorie "jardins potagers ou vergers, jardins ouvriers, jardins partagés"
    • 1er prix : Association des Croqueurs de pommes de la Rize
    • 2e prix : Mme Eliane Brentcheneff de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • 3e prix : Association le Potager en Soie de Vaulx Sud.
  • Catégorie "action collective en habitat vertical (façade, pieds et abords d’immeubles)"
    • 1er prix : Centre Social Georges Lévy de la Grappinière
    • 2e prix : Bailleur Dynacité et les Jardiniers de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • 3e prix : Mme Josiane Neel, Mme Souad Jouad et M. Marc René du Village
  • Catégorie "commerces et entreprises" ........Deux gagnants ex-aequo : Billard Fioul et Combustibles du Village et Vaulx Petit Creux Snack à l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
  • Prix spéciaux :
    • Mme Claret de la Rize
    • Mme Alberte Ngo du Village
    • Lotissement allée des coquelicots du Village
    • Association A Vaulx Jardins de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • Bailleur et ses jardiniers de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • M. Ahmed BACHA (Grand Mas)
    • Quartier Sauveteurs Cervelières du Grand Mas
    • Quartier 1-3 rue Tony Garnier de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • Quartier 22-32 avenue Dimitrov de l'Ecoin Thibaude Vernay Verchères
    • Quartier rue Chenier de Vaulx Sud
En parallèle était organisé un concours via Facebook avec le vote des internautes.... Le résultat a été :
     - Catégorie "Jardins de maisons ou rez de jardins": Mme Burckhart Monique à Vaulx Sud
     - Catégorie  "Fenêtres, balcons ou terrasses": Mme Daumier Sagayamarie dans les quartiers Est
     - Catégorie "Jardins potagers ou vergers, jardins ouvriers, jardins partagés": bailleur Alliade et les jardiniers de la Balme à Vaulx sud La Tase la Soie
     - Catégorie "Action collective": ex aequo Grand Lyon Habitat et les Jardiniers de la Grapp' à, la Grappinière et  l'association Le Potager en Soie à Vaulx Soie.
 
Un beau concours qui a su retrouver du dynamisme grâce à des habitants mobilisés au service de leur cadre de vie. Bravo à tous!
 
Stéphane BERTIN.

Vaulx-en-Velin nouvel eldorado des antennes-relais de téléphonie mobile.

Vendredi 16 novembre 2018.

Le 6 septembre dernier je faisais état de l'installation d'une nouvelle antenne-relais dans la ZI Est (lire ICI).

Il semble que cette antenne n'était qu'une parmi de nombreuses à venir et qui passent presque inaperçue.

Ainsi si l'on liste les projets en cours nous avons:

* 3 antennes de téléphonie dans de fausses cheminées au 1 rue des Verchères par la société FREE (installation autorisée mi octobre),

* 6 antennes de téléphonie dans de fausses cheminées au 46 avenue Roger Salengro par la société CELL NEX (en cours d'instruction),

* 3 antennes de téléphonie dans de fausses cheminées ainsi que deux faisceaux hertziens au 9 chemin de la ferme par la société FREE Mobile (en cours d'instruction).

Il semble que la majorité municipale soit un peu gênée sur ce sujet car lorsqu'on examine dans le détail les choses:

* pour ce seul été ce sont en tout 20% de sites supplémentaires de téléphonie que la ville va accueillir,

* les conseils de quartier ne sont jamais informés de ces dossiers,

* les signatures ne sont pas officielles mais tacites,

* des réunions de présentation publiques sont bel et bien organisées mais la veille pour le lendemain et sans aucune information de leur tenue pour le public (rien sur place, rien dans l'agenda municipal, rien dans Vaulx Le Journal). Bizarre tout cela. Et après on s'étonnera que personne n'est venu!

Il est vrai que lorsqu'en plus cache les antennes relais dans de fausses cheminées,

on peut être un peu amer, surtout pour ceux qui habite dessous!

Alain VACHON.

Une délégation de la ville de Böhlen en visite à Vaulx la semaine dernière.

Jeudi 15 novembre 2018.

La semaine dernière j'avais le plaisir d'accompagner une délégation de la ville allemande de Böhlen (située près de Leipzig). Cette ville, jumelée avec Vaulx-en-Velin depuis le milieu des années 60 et située à l'époque en RDA (République Démocratique d'Allemagne), avait durant une période perdue les liens avec notre commune, mais depuis quelques années ceux-ci se sont renoués et nous ne pouvons que nous en satisfaire.

Le vendredi 9 novembre, la première journée de cette visite officielle a été l'occasion d'une prise de contact entre les deux délégations représentées par les maires des deux communes. La fin du premier jour s'est passée au Planétarium avec la présentation de la nouvelle exposition et une séance spéciale sous le dôme suivie d'un diner à la Brasserie de l'Hôtel de Ville.

Le samedi a été l'occasion d'associer la délégation allemande à l'inauguration de la mairie annexe en fin de matinée.

L'après midi fut réservée à à la visite du cimetière allemand de Dagneux. En soirée, un diner avec séance de cirque était prévue sous le chapiteau du Cirque Imagine.


Le dimanche 11 novembre fut le point d'orgue de la visite avec La Commémoration du Centenaire de l'Armistice du 11 novembre 1918. L'après-midi était réservé à la visite de Lyon.

Le lundi 12 novembre fut le moment de visiter Vaulx à commencer par le Carré de Soie et ce fut aussi l'occasion de rencontrer des entreprises vaudaises.

Le mardi 13 novembre, dernier jour, fut l'occasion de mettre les collèges à l'honneur avec la rencontre entre la délégation allemande et des jeunes d'une classe de 3° avec pour objectif de mettre en place un prochain échange.

Cette visite était donc un plaisir pour la délégation allemande et cela fit honneur à la ville de Vaulx-en-Velin.

Cette visite doit être le point de départ d'un nouvelle relation entre nos deux villes. L'objectif doit être de rapprocher les citoyens, de leur permettre de se rencontrer, de se connaître et d'échanger. Elle doit aussi être le point de départ de nouvelles actions ciblées par exemple entre les orchestres, entre les écoles, entre les collèges, entre des entreprises le tout managé par des les élus.

De belles perspectives donc qui peuvent être l'occasion de mettre en pratique l'Europe, l'esprit européen, à quelques mois des élections européennes.

Il reste maintenant à réactiver les jumelages avec Montedorro en Italie et à en créer de nouveaux avec des villes d'Espagne, du Portugal, de Belgique, d'Angleterre,....

Mickaël KRUBER.

La Zone à Faible Emission : une bonne idée pour Vaulx? Pas si sûr!

Mercredi 14 novembre 2018.

Il y a quelques temps le GIEC rendait publiques les dernières prévisions sur l’évolution de notre climat. La barre des 1.5 °C sera quasi inatteignable ; le scénario à 2° qui est maintenant le plus probable donne un résultat catastrophique pour l’humanité avec des millions de morts , de malnutris et un doublement des espèces prévues à l’extinction. En même temps, l’été vient d’être hyper caniculaire. Les phénomènes climatiques exceptionnels  succèdent aux phénomènes climatiques exceptionnels dans une indifférence générale et une inaction coupable.

Localement nous constatons depuis quelques années que les pics de pollution dans notre agglomération sont de plus en plus fréquents et la canicule a été terrible en juillet et août.

Le nombre de personnes présentant des problèmes respiratoires, des allergies est en croissance. On déconseille  même aux enfants et aux adultes de faire des activités physiques lors de pics de pollution.

L’impact des véhicules à moteurs thermiques et notamment ceux équipés de vieux moteurs diesel n’est pas négligeable. C’est pour cette raison que se met en place de la circulation alternée qui autorise les véhicules dont le numéro est pair à circuler les jours pairs et inversement ou bien l’utilisation de vignettes anti-pollution.

Les objectifs d’amélioration de la qualité de l’air sont fixés par les politiques publiques dans des plans qui existent à différents niveaux et qui sont des outils intéressants pour agir. : le futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires Schéma Régional Climat Air Energie, les Plans de Protection de l’Atmosphère, les Plans Locaux de Qualité de l’Air ou d’autres non orientés prioritairement sur l'amélioration de la qualité de l'air mais ayant un impact sur elle : les Plans de Déplacements Urbains, les Plans Climat Air Energie Territoriaux, les Schémas de Cohérence Territoriale, les Plans Locaux de l’Urbanisme, le Plan Régional Santé Environnement.

Malgré tout ce qui est fait, en mai, l'Union Européenne a renvoyé la France devant la Cour de justice européenne pour "dépassement des valeurs limites de qualité de l’air fixées et manquement à l’obligation de prendre des mesures appropriées pour écourter le plus possible les périodes de dépassement". En parallèle, une étude montre que Lyon est la ville de France de plus de 500 000 habitants la plus touchée par le réchauffement climatique.

Il faut réagir de manière impérative maintenant. On nous a donc proposé de mettre en place dans le cadre du plan Oxygène une ZFE (Zone à Faible Emission) qui concernera les Véhicules Utilitaires Légers et les Poids Lourds les plus polluants pour limiter la pollution à une superficie qui sera globalement limitée par le périphérique. Mais ce ne sera pas suffisant et surtout le projet est « petit bras ».

Ce projet ne va pas assez loin. Il ne va surtout pas assez loin dans ses impacts. Si l’on comprend que ce sera mieux pour les personnes vivant dans le secteur concerné (et encore on oublie beaucoup de choses), celles qui vivent en limite (ce sera la situation de Vaulx-en-Velin) et qui souffrent déjà de la pollution au même degré que ceux qui sont ciblés dans la ZFE seront doublement victimes car :

  • elles souffriront de la pollution comme avant,
  • elles vont avoir encore plus de pollution car les véhicules interdit plus loin circuleront sur cette limite.

Dès lors pourquoi ne pas avoir mis la limite de cette future ZFE à la Rocade Est ou au grand contournement Est qui passe au niveau de St Exupéry ? Et pourquoi ne pas avoir étendu cette mesure aux voitures particulières de plus de 20 ans avec des primes d’accompagnement au changement ?

A l’instar de nos collègues des villes de l’Est Lyonnais nous formulons aussi de grandes inquiétudes sur la probabilité d’un report du trafic sur notre secteur car la pollution n’a pas de limites administratives.  C’est dommage d’ailleurs de ne pas disposer des "cartes stratégiques de l'air" sur notre secteur pour connaitre la situation vaudaise.  Il est toujours intéressant d’avoir des mesures avant et après. D’autant que nous serons bientôt victimes sur la Rocade Est d’une partie du trafic du contournement de Lyon et de son futur report lorsque l’autoroute A6 – A7 va fermer (mais nous en avons déjà parlé). Nous regrettons que l'actuelle majorité ne prenne pas à bras le corps ce sujet et ne dise pas clairement à la Métropole que cela suffit, comme le font de nombreuses villes de l'Est. Nous sommes presque les plus touchés et nous ne disons rien.

De plus dans ce projet il n’est pas fait état du développement des transports en commun car pour lutter contre la pollution, il faut des transports en communs efficaces et disponibles, comme le tramway. N’oublions pas qu’à Vaulx-en-Velin on utilise plus sa voiture qu’ailleurs à cause de cette inefficacité des transports en commun en particulier. La question du tramway est bien connue des vaudais car la restructuration du Mas du Taureau est conditionnée à la présence effective d’un tramway madame la maire s’étant engagée en conseil municipal à ne délivrer aucun permis de construire tant que le tramway ne serait pas acquit (c’est-à-dire budgété et signé). Et depuis 1965 nous l’attendons, encore et toujours.

Enfin n’oublions pas que la ZFE n’est qu’une action parmi d’autres pour lutter contre la pollution et par la même occasion contre le réchauffement climatique. La réhabilitation thermique des bâtiments et le développement des réseaux de chaleur, les circuits courts de distribution, tout comme le développement des métros et des tramways ont un impact mais bien sur un coût plus important.  Le développement durable, si l’on en parle beaucoup fini toujours par être le parent pauvre des politiques de la ville etr de notre ville en particulier. D’ailleurs qu’avons-nous fait de concret sur Vaulx pendant les quatre dernières années et demie de mandat ?

Nous avons donc voté favorablement pour ce projet mais en redisant que cela ne sert presque à rien tout étant déjà signé (l'avis de la ville de Vaulx-en-Velin fut donné le 12 octobre 2018, alors que le Président avait signé le 9 octobre 2018 - voir ci-dessous),

Une fois de plus la Maire de Vaulx-en-Velin est en dehors de la légalité.

Stéphane BERTIN.

Café Créa année 2 c'est prévu pour le 28 novembre.

Vendredi 9 novembre 2018.

Après un premier essai de forum de la création d'entreprise en 2017, avec le premier Café Créa (lire ICI), la Ville de Vaulx-en-Velin, le Commissariat Général à l’égalité des territoires, le Crédit Mutuel Vaulx-en-Velin, la Banque des Territoires, la Région Auvergne Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, la DIRECCTE, Action’Elles, Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), Alter’ Incub, Anciela, Cabestan, Chambre de Commerce et d’Industrie Lyon Métropole (CCI), Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF), Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône (CMA), Chambre Régionale de l’économie Sociale et Solidaire d’Auvergne-Rhône-Alpes (CRESS), Elycoop, Entrepreneurs dans la Ville, Entrepreneurs du Monde, Grand Projet Ville (GPV), L’Ouvre-Boîte, Mission Locale de Vaulx-en-Velin, Pépinière Carco, Plan local pluriannuel pour l’insertion et l’emploi de l’Est lyonnais (PLIE), Pôle Emploi, Positive Planet, Rhône Développement Initiative (RDI), Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes (URSCOP) et Vaulx-en-Velin Entreprises (VVE) organisent tous ensemble le second Café Créa le mercredi 28 novembre 2018 de 9h à 14h au Cirque Imagine.

 

Ce sera l'occasion pour les personnes intéressées par la création d'entreprise de proposer leurs idées, de confronter leurs projets, d'avoir des conseils en participant à des ateliers tels que "Etre entrepreneur, même pas peur", "Créer mon entreprise, je maîtrise", "Trouver un financement, un jeu d'enfants", "Développer mon réseau, je suis un pro", et participer à un concours de pitch.

La ville met donc les petits plats dans les grands avec même une remise de prix, par devinez qui? Et même un "cocktail déjeunatoire"Bouche pleine!

Christine BERTIN.

Nouveaux parents au conseil consultatif des parents d'élèves ce soir. Nouvelles questions?

Lundi 12 novembre 2018.

Le conseil consultatif des parents d'élèves qui vise à promouvoir une meilleure prise en compte des parents d'élèves par la municipalité pour les questions qui la concerne se réunit ce soir.

Cette réunion verra du côté des parents de petits nouveaux rejoindre des équipes de parents dynamiques. Vont-ils arriver avec de nouvelles questions? Probablement.

Reste que le programme cadré comme d'usage par la mairie ne laissera pas beaucoup de moments de libre pour parler de sujets non inscrits. En effet, lorsque le bilan de la rentrée sera achevé parions que la soirée sera bien avancée pour ne laisser que peu de temps aux parents pour aborder par exemple :

* le sujet du fiasco de l'école Beauverie (avec son chantier toujours pas redémarré et son double déménagement en urgence),

* la question de l'école Gimenez toujours pas redémarrée du fait de la pollution du sous-sol (rappelons que l'école sera construite sur une décharge),

* les budgets affectés au péri-scolaire.

A Vaulx on ne s'ennuie jamais. Même au CCPE!

Alain VACHON.

Les Irréductibles de Meyzieu pour les nostalgiques de la Ronde Vaudaise.

Mardi 6 novembre 2018.

Il y a 6 ans la ville de Vaulx-en-Velin, l'OMS et de nombreux bénévoles vaudais organisaient une course à pied de 10 et 20 km à travers la Ville. Cela s'appelait La Ronde Vaudaise. Mais depuis 2013 cette course a disparu et n'a été remplacé par aucun évènement sportif de la même ampleur.

Et pourtant sur d'autres villes cela marche. Ainsi chez nos voisins décinois et majolans, le Club Décines Meyzieu Athlétisme (DMA) organise samedi 10 novembre de 14h à la nuit, une course à pied appelée Les Irréductibles de Meyzieu.

Course conviviale pour tous et pour tous les niveaux, cette nouvelle course est un événement organisé par le Club DMA en partenariat avec la Ville de Meyzieu.

Au-delà du simple fait sportif, cette action a un but humanitaire puisque 3€ seront reversés par coureur à l’association le Village de Niongono au Mali, afin de financer les repas des élèves.

Le programme est le suivant :

* 15h : course solidaire des enfants sur des parcours de moins d'un km et fonction des âges,

* 16h30 : marche nordique pour tous sur 5 km

* 17h : 3 courses à pied sur 5, 14 ou 24 km en semi-nocturne.

Les départs et arrivées se font à partir du camping-restaurant Les Voiles du Grand Large.

Plus d'infos (horaires, formulaires d'inscription, etc...) en cliquant sur la page du club relatant cet évènement.

Venez nombreux profiter d'une très belle arrière saison sur les bords du canal.

Thomas PETRAGALLO.

Attachments:
FileFile size
Download this file (2018-11 et 12 Menus cantines vaudaises.pdf)2018-11 et 12 Menus cantines vaudaises.pdf81 kB

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014