Quelques nouveaux permis depuis fin juillet....

Mardi 25 septembre 2018.

L'été est toujours une période propice au dépot de permis de construire comme à leur signature. On sait qu'un permis signé pendant le mois de juillet assure un mois de tranquillité pour le pétitionnaire qui risque rarement de voir son PC contesté en août. Et qu'un autre déposé durant ce mois là commence à faire courir le délai d'instruction des dossiers.

L'été est donc une période où cela bouge.

Et cela a un peu bougé en juillet et août.

Côté signature, fin juillet ce fut le permis de médiathèque qui fut signé. Il suivait une salve de signature le 13 juillet à savoir l'autorisation de construire 8 logements sur 2 niveaux au 69 rue Franklin (Village) le 13 juillet, la construction de 2 batiments industriels 33 avenue Karl Marx (Zone Industrielle) et la réalisation de 73 logements et une crêche Allée du textile (Sud).

En août et septembre des PC ont été accordé: ainsi il y a eu un accord tacite le 12 septembre pour la construction de 7 maisons individuelles avenue Pablo Picasso (Rize) et un accord pour créer 6 classes sur le site du collège Duclos dans des bâtiments modulaires (Sud). Sur cette période plusieurs dossiers sont tombés: le 2 août un bâtiment de 63 logements et un local au 88-90 rue Alexandre Dumas (Sud), le 5 septembre un projet de 8 lots à bâtir au 1 impasse de la Thibaude (Quartiers Est), le 20 septembre la création d'un ossuaire dans le cimetière des Brosses (Sud).

De quoi alimenter la réflexion des conseils de quartier pour les projet qui les concerne. Et les riverains des futures constructions qui vont chercher à connaitre en détail les projets qui vont les entourer!

Stéphane BERTIN.

Attachments:
FileFile size
Download this file (APVV Suivi des PC mise à jour 21-09-18.pdf)APVV Suivi des PC mise à jour 21-09-18.pdf270 kB

La Sollar envisage tout... même de démolir.

Lundi 24 septembre 2018.

Les habitants des quartiers du Sud de la commune, anciens comme nouveaux arrivants, sont attachés au patrimoine de notre ville. La preuve en est la très forte mobilisation de tous lors des journées du patrimoine organisées la semaine dernière. Chacun aime à comprendre le barrage, le canal ou l'usine et ses petites et grandes cités. Le Sud de la ville s'est construit autour de ses éléments patrimoniaux.

Le futur Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat (PLUH) reconnaitra un certain nombre d'éléments patrimoniaux. Malheureusement reconnaissance ne signifie pas protection; c'est un premier petit pas qui pour nous n'est pas suffisant car il laisse la possibilité de modifier les bâtiments, de les restructurer totalement, ou de les démolir.

Preuve en est l'actuel appel d'offre lancé par la SOLLAR, société propriétaire des bâtiments des Grandes Cités. Le titre exact de l'appel d'offre est "Etude permettant de vérifier la faisabilité en terme de programmation du projet de Réhabilitation, Modernisation, Résidentialisation, Démolition/Reconstruction partielle, des « Grandes Cités Tase » à Vaulx-en-Velin". Cette étude devra ainsi envisager 4 scénarios programmatiques possibles:

* Programme de réhabilitation, pour les bâtiments existants dit de la «Grande cité Tase» uniquement,
 
* Programme de modernisation, pour les bâtiments existants dit de la «Grande cité Tase» uniquement,
 
* Programme de résidentialisation,
 
* Programme de démolition/reconstruction sur l’ensemble de la zone d’étude.

Le périmètre de la zone d'étude est le suivant:

Les choses sont donc claires: les grandes cités seront peut-être un jour démolies.

Et pour nous cela n'est pas envisageable et à plusieurs titres:

Tout d'abord, on ne peut pas à la fois dire que l'on va protéger au titre du patrimoine des bâtiments et en même temps envisager de les démolir,

Ensuite, il ne peut pas être décidé de lancer un tel projet sans en parler au conseil de quartier ni aux associations structurantes du quartier comme Vaulx Carré de Soie qui a été la cheville ouvrière du classement de l'usine Tase,

Et au-delà le sujet du patrimoine doit être porté par tous, habitants comme élus et décideurs. On ne peut avoir en même temps, d'un côté des citoyens et leurs associations qui rament dans un sens pour sauvegarder ce qui peut encore l'être, et de l'autre, des élus ou décideurs qui eux n'ont pour seul objectif que démolir pour reconstruire et couler du béton toujours et encore.

Comme la protection du climat, la sauvegarde du patrimoine est l'affaire de tous. Cela doit entrer dans les faits. Et l'on ne doit plus voir des démolitions du patrimoine en catimini comme cela fut fait au coeur de l'été lors de la destruction de l'escalier centenaire d'accès à l'ancienne mairie sur ordre de la municipalité (lire ICI). On ne doit plus dire "on ne s'interdit rien". Au contraire, on doit dire, "maintenant cela va changer: on va s'interdire de ne plus respecter nos quartiers et le patrimoine".

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE et Stéphane BERTIN

NB: Chacun pourra retrouver l'appel d'offre objet de ce dossier sur le site www.marchesonline.com.

Devenir refuge de la biodiversité; c'est simple avec la LPO.

Samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018.

Le réchauffement climatique a atteint cet été un nouveau plus haut et plus long. La preuve en est l'actuel mois de septembre qui d'un coup fait passer le concept d'été indien pour une légère brise tiède tant les températures de 32 à 35°C pour un presque début d'automne sont totalement folles!

Tout le monde a donc bien conscience qu'il faut faire quelque chose.... enfin à part les élus et les décideurs économiques, mais c'est un autre sujet.

Ce quelque chose doit bien évidemment venir d'en haut (mais ça n'avance pas vite!). Mais il doit aussi venir de chacun d'entre nous dans nos actions quotidiennes comme dans l'organisation de notre vie. Nous l'avons répété lors de la manif du début du mois (lire ICI). Et nous avons présenté un certain nombre de sujets sur ce thème il y a un an (pour les retrouver taper "Bonnes pratiques" dans le moteur de recherche en tête de ce site).

Le réchauffement de la planète constitue la plus grosse des modifications à court terme de notre environnement. Cette modification entrainera directement une réduction de la biodiversité par deux effets: la modification des aires de répartition des espèces du vivant, la modification de leur cycle de vie. Certaines espèces s'adapteront. D'autres disparaitront.

Concernant la biodiversité une action concrète que chacun peut réaliser autour de lui pour la maintenir et la soutenir, peut être la création d'un refuge pour cette biodiversité. La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) oeuvre pour développer des refuges pour oiseaux. Chacun peut ainsi devenir chez lui, dans son jardin individuel ou collectif, sur son balcon, un havre de biodiversité pour les oiseaux.

Et depuis ce matin, je suis très fier d'être devenu, "Refuge LPO" officiel.

Il suffit, d'adhérer à la LPO, puis de respecter une charte avec 4 principes:

- Principe 1 : Je crée les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages

- Principe 2 : Je renonce aux produits chimiques

- Principe 3 : Je réduis mon impact sur l’environnement

- Principe 4 : Je fais de mon Refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

On peut ensuite bénéficier de conseils pour encourager la biodiversité chez soi et très vite installer son nichoir à mésange bleue

et étudier de nombreuses techniques pour mieux respecter l'environnement et Agir directement pour la biodiversité.

Si comme nous vous voulez devenir refuge LPO, connectez vous au site web concerné en cliquant ICI

Tous ensemble agissant pour notre environnement avant qu'il soit trop tard.

Stéphane BERTIN.

Un chantier bruyant.... c'est le moins que l'on puisse dire.

Jeudi 20 septembre 2018.

Après plus d'un an d'attente, les travaux de mise en conformité des issues de secours du conservatoire viennent de débuter.

Pour mémoire, depuis belle lurette, l'escalier de sortie Ouest était fermé car il menaçait de s'effondrer. Dont acte pour le personnel comme pour tous les élèves et parents, un seul escalier était encore utilisé sans poser trop de problème pour qui que ce soit même si n'avoir pour seule issue un escalier peut quand même paraître bizarre.

Enfin...

Il reste que, il y a peu, la commission de sécurité est passée sur le site comme elle le fait de façon régulière. Et la fermeture d'une des issues ne semble pas avoir été trop à son goût.

Et comme le fameux principe action - réaction l'impose (pas toujours mais il semble que le cauchemar de l'école Beauverie ait cette fois laissé des traces), les travaux ont été entrepris d'urgence. Alors que si les choses avaient été organisées, planifiées, anticipées, il eut été possible de faire les travaux pendant l'été, ou pendant les vacances de Nöel ou de Pâques, les travaux viennent de démarrer dans l'urgence. Mais cette urgence n'est pas au gout de grand monde, que ce soit du personnel du conservatoire ou de la bibliothèque qui ont du mal à supporter le marteau piqueur et la poussière et surtout depuis hier, c'est un cauchemar pour les enfants et leurs parents car les cours de chant, d'instrument, comme de danse, viennent tout juste de reprendre.

Pour ceux qui qui n'était pas sur place ou pour les élus qui ne viennent au conservatoire que nuitamment quand le bruit a disparu, un petit aperçu sonore de ce qu'on entendu les danseurs de 5 à 10 ans au premier étage cet après midi..... cliquez sur entendre le bruit du chantier dans les salles de cours du conservatoire ce jour.

Et que dire de l'organisation du chantier, ni signalé, ni balisé, ni protégé....

mais là, après Beauverie, plus grand monde n'est vraiment surpris ni étonné!

Stéphane BERTIN.

Encore un équipement public qui va disparaitre de Vaulx....

Mercredi 19 septembre 2018.

La mauvaise nouvelle était attendue. La maternité de Vaulx-en-Velin va fermer.

C'est la fin d'une époque. Une époque débutée il y a plus de soixante ans avec la création d'une maternité par un groupe de femmes "managées" par Mlle PETIT. Cette première maternité du village était située au-dessus de l'actuel Vival. Quelques centaines de vaudais y sont nés.

Puis cette maternité a été transférée en lieu et place de l'actuel site des Orphelins d'Auteuil au tout début de la rue Louis Duclos. Elle y a fonctionné du commencement des années 60 jusqu'à la fin des années 90.

Elle a enfin été de nouveau déplacée sur son lieu actuel toujours rue Louis Duclos mais au bout de cette rue entre la rue Lavoisier et la rue Lamartine.

Cette suppression est prévue de longue date puisque dès 2012, il était annoncée par la Mutualité son organisme de tutelle. Maintenant sa fermeture est annoncée en grand sur sa façade.

Mais de loin on ne voit pas trop que la mort est proche alors un zoom s'impose.

On comprend alors bien que c'est la fin d'une époque. Que la course à la modernité et à la rentabilité a atteint notre ville et que après la perte de nombreux médecins, d'une maison de retraite dans quelques mois et d'une autre dans un an, c'est un équipement pour tous qui s'en va.

Il ne naîtra désormais plus d'enfants à Vaulx.La mention né(e) à Vaulx-en-Velin va disparaitre. Elle sera remplacée par né(e) à Bron, Villeurbanne ou Lyon.

Et maintenant quel futur pour la santé à Vaulx? Un futur entre le noir et le morose. Un futur qui passera par Lyon, par Décines (avec son futur complexe sur le site de l'OL Land), par Villeurbanne et son Médipole ou par Lyon. Mais plus par Vaulx.

La seconde question est celle du futur du site. Cette question était posée dès 2013 par notre actuel adjoint à la Santé. Mais après 5 ans, il n'a, semble t il, toujours pas trouvé de réponse. On a parlé un temps d'un centre pour désintoxication. Mais il semble que l'onb s'oriente plus vers un complexe immobilier de plus. Et comme les logements sociaux manquent sur la métropole.....

Pas beaucoup de positif donc en cette fin d'été pour le Village comme pour Vaulx.

Stéphane BERTIN

La musique dans les étoiles.

Lundi 17 septembre 2018.

Quel bel équipement que ce planétarium! Vendredi dernier de nombreux vaudais ont pu en témoigner lors du lancement du festival Arta Sacra en ce lieu qui accueillait pour la première fois un concert de musique de chambre, proposé par l'Orchestre de Chambre de Lyon.

Cet ensemble crée officiellement il y a un an est dirigé par Vincent Balse. Pianiste virtuose, il obtint un 1er prix de piano et de musique de chambre au C.N.S.M. de Paris en 2003 et se lança avec succès dans l’écriture et la direction d’orchestre. Il est aussi enseignant au C.N.S.M. de Lyon, au Conservatoire de Nevers et à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

L'Orchestre de Chambre de Lyon qui est en résidence dans l'Université de Lyon 3 porte une vision renouvelée de la musique de chambre et présente des oeuvres ambitieuses et une grande diversité d’univers musicaux, de la période baroque à la création contemporaine, en passant par les musiques du monde. Cet orchestre peut mobiliser de 4 à 35 jeunes musiciens professionnels d’excellence, et inviter des solistes de renommée internationale comme Chloé Briot, Bridget Bazile et Jose Araujo.

En fin de semaine dernière il était en représentation dans notre ville dans le cadre de ses activités qui, sil elles restent celles classiques d'un ensemble de chambre (il se produit beaucoup Salle Molière), s'ouvrent aussi très souvent en dehors des sentiers battus, dans des établissements d’enseignement, mais aussi dans des lieux consacrés traditionnellement aux autres formes d’art, les lieux publics et les entreprises. Il réalise ainsi des concertinos (concerts gratuits de 45 minutes dans des musées, à l’heure du déjeuner, en soirée ou dans les salles d’exposition en lien avec une thématique d’actualité ou une exposition du musée) des concerts de proximité, des concerts de plein air en partenariat avec la Métropole (Fête de la musique, Festival de la Biodiversité au parc de la Tête d’or, Fête des lumières), et enfin des concerts en entreprises au sein même des espaces de travail.

Le programme présenté au planétarium par le groupe de 6 musiciens était mis en image par les professionnels du planétarium. Et le rendu était magnifique

 

comme on pu l'apprécier des scolaires à 14h30, et le public à 16h30 et 19h. Debussy, Bach, Mozart, ... des airs connus et d'autres moins classiques.

Un vrai très beau moment de musique.

Christine BERTIN.

Mission Locale : un nouveau lieu pour l'emploi.

Mardi 18 septembre 2018.

Ce jeudi 20 septembre la Mission Locale va inaugurer un nouveau lieu appelé Lieu Ressource.

L'affiche est prometteuse.

Il s'agit de pouvoir proposer de nouveaux services d'information, d'échange et de mettre à disposition du matériel.

Toute la journée, chacun pourra venir voir ce nouveau lieu. Bien évidemment ce sont avant tout les jeunes qui sont visés. Il faut les faire venir. Et il faut leur apporter un service à la hauteur de l'enjeu du désemploi sur la commune dans la tranche d'âge des 16 - 25 ans. C'est avant tout le but de la Mission Locale. Et pas sûr que la mise en place d'une tombola le jour de l'inauguration soit l'argument massue pour leur prouver que le changement à la Mission Locale c'est maintenant.?

Il reste que ce nouveau lieu fait partie du nouveau projet de service de cette structure pour les usagers. Mais de cela nous reparlerons très bientôt...

Alain VACHON

Quand les habitants s'occupent de la propreté de leur quartier.

Jeudi 13 septembre 2018.

Samedi 15 septembre ce sera la Journée Mondiale de Nettoyage. On l'appelle aussi le World Clean Up Day.

Le World Clean Up Day est né d’un mouvement appelé « Let’s Do It », formé en 2008 en Estonie. Ce mouvement a alors réuni 4% de la population estonienne pour nettoyer en quelques heures 10.000 tonnes de déchets.

Fort de ce succès, Let’s do it s’est ensuite répandu dans de nombreux pays dans le monde. En 2014, 7 pays avaient réuni plus de 5% de leur population sur 1 journée (15% en Slovénie).

Cette action citoyenne prend chaque année de l'ampleur et en France, de nombreuses collectivités, de nombreuses associations, de nombreux citoyens se mobilisent pour améliorer la propreté de nos espaces publics. Le principe est de fédérer les initiatives de tous les partenaires; via le web chacun peut s'inscrire pour créer son évènement de nettoyage dans un lieu qu'il aura ciblé. Et ses voisins peuvent le rejoindre.

Sur la Métropole de nombreuses initiatives vont se dérouler sur plusieurs villes.

A Vaulx-en-Velin, le WCUD est soutenu par YoYo (voir yoyofrance.fr). Une des actions mise en place se déroulera sur le quartier Sauveteurs - Cervelières. Nous proposons aux vaudais de nous retrouver au 10 chemin des Barques à partir de 8h30. Chacun peut amener ses outils (pinces, gants, chasubles,...) et nous partirons améliorer le quotidien du quartier par petites équipes. Bien évidemment nous récupérerons les bouteilles plastiques pour le recyclage.

Si vous êtes disponible samedi matin et que vous voulez Agir Pour Vaulx-en-Velin retrouvez nous dès 8h30 au 10 chemin des Barques.... Bien évidemment, les familles seront accueillies avec plaisir car la sensibilisation passe avant tout par les plus jeunes.

A samedi.

Jean-Luc POLLINA.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014