Futurs rythmes scolaires : comme avant ou comme maintenant?

Jeudi 11 janvier 2018.

Hier mercredi 10 janvier s'est déroulé le premier conseil consultatif des parents d'élèves élus de la ville de Vaulx-en-Velin pour l'année 2018.

Sujet principal des débats : les rythmes scolaires. Cela a occupé les esprits de 18h à 21h30.

Pour commencer, petit retour en arrière. Durant le mois de décembre 16 réunions au total ont eu lieu dans les écoles de la ville pour présenter deux propositions d'organisation de la future semaine de travail des écoliers vaudais à compter du mois de septembre 2018. Pour faire simple ces deux solutions étaient les suivantes:

* le scénario 1 proposait l'ancienne organisation de la semaine de travail sur quatre jours avec un système de garderie payante pouvant aller jusqu'à 25 € par mois et par enfant en fonction du coefficient du quotient familial,

* le scénario 2 proposait une organisation de travail sur quatre jours et 1/2 avec un système d'activités périscolaires gratuites.

Ayant participé aux débats dans toutes les écoles, je n'ai pu que relever la trop faible participation des parents aux réunions; dans certaines écoles seuls une dizaine de parents s'étaient déplacés.

Au faible nombre de "combattants" s'est substituée la vivacité des débats qui furent sérieux dans toutes les écoles et les points de vue souvent justes et assez peu conciliables. Si chacun reconnaissait que finalement les activités périscolaires étaient globalement bien, toutes n'étaient pas de qualité et si les activités au planétarium ou avec certains clubs sportifs (l'escrime par exemple) étaient plébiscitées, d'autres où les animateurs restaient rivés sur leurs portables à regarder les enfants jouer au foot étaient très critiquées. Si tous reconnaissaient que payer 2 euros par an et par famille pour du périscolaire gratuit le soir faisait pas cher du tout, peu étaient près à ouvrir leur porte-monnaie. Si chacun comprenait que les activités étaient non extensibles et que les enfants ne pouvaient (et ne devaient) pas tous rester de 7h30 le matin à 18h le soir à l'école, pas tous étaient près à s'auto-réguler en limitant la présence de leurs enfants à l'école.

Enfin pour finir sur les débats de fin 2017, tous les parents reconnaissaient qu'il manquait un point un débat : le bilan de la réforme censée apporter un mieux aux enfants. Tous étaient aussi surpris, que les enseignants n'aient pas été consultés dans le montage des deux scénarios de fin d'année. Sur ces deux sujets, lire notre article de décembre 2017.

Hier soir c'était donc le moment de voir les deux versions finales présentées à la soixantaine de parents élus présents dès 18h.

 

Amendées suite aux 16 réunions, mais aussi modifiées après la lettre ouvertes d'un collectif de parents à Mme la Maire fin décembre (lire ICI), et enfin suite à la manifestation d'une cinquantaine de parents mardi matin sous les fenêtres de notre collègue maire,

* le scénario 1 final est le suivant:

C'est donc au final une semaine sur 4 jours avec seulement de la garderie (appelée ainsi le matin mais nommée Accueil du Soir le soir et qui durera jusqu'à 18h). Pour rappel le taux d'encadrement est de 1 animateur pour 20 enfants en maternelle et 1 pour 25 enfants en élémentaire. Il est précisé que dans ce scénario les aides de l'Etat sont perdues et que le coût variera de 0.25 à 2 euros / jour /enfant (en fonction du QF). Le coût moyen devrait être de 17 €/mois/enfant en moyenne avec un maximum de 25 €.

* le scénario 2 final est le suivant:

C'est  la poursuite de la semaine à 4 jours 1/2 avec des activités de péri-scolaire un soir sur deux et de la garderie l'autre soir; l'idée est d'améliorer la qualité des activités en les concentrant. Dans ce cas tout sera gratuit ou presque (2 €/an/famille). Les horaires décalés ont disparu. Maternelle et élémentaire fonctionneront identiquement. Et la fin des activités le soir est calé sur 18h pour mieux satisfaire chacun.

Comme a pu le dire notre maire "Finalement les parents auront le choix entre comme avant (NDLR : avant 2014) et comme maintenant". Si nous osions, nous dirions : tout ça pour ça. Car finalement depuis les 4 scénarios qui nous ont été proposé en novembre dernier et la solution actuelle, l'imagination a fondu et nous sommes presque repartis à zéro.

De la part des parents présents quelques leitmotivs sont revenus : le sentiment d'être pris en otage entre une solution gratuite ou une solution payante, le fait d'oublier l'intérêt de l'enfant et de ne pas avoir de bilan, la nécessité de proposer pour tous des activités de qualité, la limitation d'accès à la cantine ou aux activités péri-scolaires en fonction du nombre de parents qui travaillent,....

Des questions diverses (Q) furent posées et quelques réponses (R) apportées ou pas, parmi lesquelles :

* Q: Quid des activités du mercredi qui ont toutes disparu? Sans qu'il y ait de réponse précise il s'agit d'une mise en attente face au projet du ministre appelé "Plan Mercredi" que l'Education Nationale devrait développer en septembre 201878 avec à la clé moultes financements dans lesquels la ville s'inscrira.

* Q: Est-ce possible d'avoir une tarification au temps et d'avoir un tarif préférentiel pour famille nombreuses / R : Ce n'est pas prévu.

* Q: Quid des 2.3 Millions d'euros de budget municipal actuels pour les activités péri-scolaires dans le cas où la solution 1 serait retenue,

* Q : Quid du déséquilibre entre écoles bien dotées en périscolaires et d'autres moins bien (idem sur les différences entre les quartiers de la ville - Nord et Sud par exemple) / R : L'objectif est d'améliorer la qualité de partout et d'homogénéiser les choses.

Il a aussi été précisé le mode opératoire du vote pour tous les parents ayant des enfants dans les écoles élémentaires:

* Tous pourront voter (un vote par parent quel que soit le nombre d'enfants),

* 19 bureaux de vote avec 27 urnes au total (voir liste ci-dessous),

 .... ça promet de bouchonner à Langevin où plus de 2000 parents sont attendus!

* Ouverture des bureaux de vote de 7h30 à 19h, bureaux tenus avec à la fois par des parents d'élèves élus et des élus de la municipalité (les repas sont fournis).

La présence des parents (élus et non élus) est fortement requise pour tenir les bureaux de vote ; un formulaire a été remis pour que chaque volontaire puisse s'inscrire (à télécharger en pièce jointe et à transmettre à la mairie ou à l'école). Une formation pour la tenue des bureaux de vote aura lieu le 17/1 à 19 au Centre Charlie Chaplin. Il a été demandé à tous de faire de la propagande pour inciter les parents à voter.

Le dernier débat a été celui des deux votes successifs qui vont se dérouler tout d'abord le 24/1 pour tous les parents puis dans les conseils d'écoles. Comment les choses vont-elles se passer si les votes sont contradictoires? Comment les parents d'élèves élus pourraient-ils voter différemment en conseil d'école du vote du 24/1?

Au-delà se posera le vote final en conseil municipal pour tous les élus. Quid d'un vote si la participation le 24/1 a été très faible? Quid du vote si les choix en conseil d'école et le 24/1 sont différents? Enfin, quid d'un vote où l'intérêt de l'enfant n'est que peu entré en ligne de compte, remplacé très vite par des questions de sous et d'organisation et où de grandes zones d'ombre (comme les activités du mercredi ou les sources financement) restent très floues.

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014