Déclassement A6 - A7 : nous réclamons une réunion avec la Métropole.

Vendredi 20 juillet 2018.

L’enquête publique relative au déclassement de l’A6 – A7 va débuter avant la fin de cette année. Elle permettra de valider ce déclassement et de lancer les travaux dès 2019.

Si ce projet va dans le bon sens en écartant le passage d’une autoroute au cœur d’une grande ville, permettant en même temps aux communes de l’Ouest de la Métropole de mieux respirer, c’est bien à l’Est que tout le report va s’effectuer, en tout cas tant que les travaux du bouclage de l’A 432 et de l’Anneau des Sciences ne seront pas réalisés c’est-à-dire pas avant ….. 2030. On peut ainsi dire de nos élus métropolitains qu’ils ont mis « la charrue du déclassement de l’A6 – A7 avant les bœufs de la construction des voies à utiliser ».

Aujourd’hui, la Rocade Est (A 46) c’est 85.000 véhicules / jour, dont environ 25.000 en transit. Chaque jour ce n’est pas moins de 44.000 véhicules qui traversent notre département sans s’y arrêter, que ce soit par le tunnel de Fourvière ou par l’A46. La proposition de la métropole de dévier le trafic sur l’A 432 n’absorbera pas tout le transit, car le trajet est plus long, plus cher, et deux échangeurs doivent encore être construits mais ne sont prévus qu’en 2025. Et pour ce qui est de l’Anneau des Sciences, contournement Ouest de la métropole, il n’est prévu, lui, qu’en 2030, mais n’est toujours pas financé.

Le déclassement de l’A6-A7, entraînera de fait une augmentation de plus de 20% du trafic routier sur l’A46 et le périphérique, et ce alors que ces axes sont aujourd’hui en état de saturation quasi permanente. Mais pas que… car l’augmentation du trafic entraînera une augmentation de la pollution dans notre secteur ; les chiffres donnés par « atmo-auvergnerhonealpes » étant déjà « moyens » toute l’année, ils passeront à coup sûr à  « mauvais ».

Vaulx-en-Velin vu sa situation géographique est pleinement impacté par ce projet.

Une concertation préalable obligatoire a été organisée en ce début d’année. A l’origine seules les communes riveraines de l’autoroute devaient bénéficier de cette action. Pourtant, la pression de certains élus de l’Est Lyonnais (Meyzieu, Saint-Priest, Décines) a permis d’obtenir une seule réunion de concertation qui a eu lieu à Meyzieu le 12 Juin dernier en présence de Messieurs  KIMELFELD et DA PASSANO. Mais les habitants et associations de Vaulx-en-Velin n’ont pas été informés et n’ont donc pas pu s’y rendre pour plaider en faveur d’une baisse du trafic et contre la dégradation de notre santé. Seul M. GOMEZ, adjoint vaudais à l’Urbanisme, était présent sans s’exprimer pour défendre la ville ; en 2017 il regrettait pourtant dans une interview que « la métropole n’ait pas anticipé les incidences sur le report du trafic dans l’Est lyonnais ».

Nous demandons donc qu’une réunion de concertation soit aussi organisée pour les territoires de Vaulx-en-Velin, Bron et Villeurbanne avant que l’enquête publique prévue fin 2018 ne débute. L’information doit être égale pour tous eu égard aux conséquences que la métropole propose de nous imposer pour les décades à venir ! Nous devons pouvoir défendre notre santé et nos conditions de vie.

Nos concitoyens peuvent être assurés que nous tous, membres d’Agir Pour Vaulx-en-Velin, sommes mobilisés pour que les choses s’améliorent dans la ville. La vie quotidienne de nos concitoyens est pour nous une priorité.

Christine BERTIN.

Attachments:
FileFile size
Download this file (Communiqué APVV déclassement A6-A7 07-07-18.pdf)Communiqué APVV déclassement A6-A7 07-07-18.pdf616 kB

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014