Pourquoi en somme nous arrivés là?

Mercredi 22 août 2018.

Hier nous apprenions avec consternation une ordonnance de fermeture du chantier de L’école Beauverie et ceci à quelques jours de la rentrée scolaire. Des manquements graves et répétés aux règles de sécurité du travail sont à l’origine d’une action en référé initiée par l’Inspection du Travail.  Face à des « kyrielles de graves irrégularités qui perdurent au fil des mois » « démontrée par la survenance d’un accident du travail au mois de juillet 2018 sur les circonstances duquel le maître de l’ouvrage (la Ville) est taisant », le Tribunal a prononcé un arrêt des travaux sous astreinte de 2 fois 500 euros par jour.

Aujourd’hui malgré l’ordonnance qui impose l’arrêt du chantier, celui-ci est resté ouvert aux entreprises et aux livraisons toute la journée de ce mardi 20 Août.

Il est de notre responsabilité de s’assurer de la sécurité des intervenants sur le chantier et nous aimerions comprendre les motivations qui conduisent Madame la Maire à ne pas respecter l’injonction de Madame la Première Vice-Président du Tribunal de Grande Instance.

Au-delà nous souhaitons comprendre pourquoi le  chantier a dérivé à ce point et pourquoi les remarques de l’Inspection du Travail n’ont pas été prises en compte pour la sécurité du chantier au moment opportun.

Thierry CAILLOT et Stéphane BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014