Il faut sauver la planète!

Mercredi 12 septembre 2018.

Samedi dernier le monde entier se mobilisait pour sauver le climat, pour sauver notre Terre, pour sauver notre humanité.

Nous étions des millions à travers le monde à nous retrouver pour défiler, manifester pour que notre environnement soit préservé et que nos décideurs politiques comme économiques inscrivent comme priorité numéro 1, la sauvegarde de notre climat.

En France cette journée prenait un tour très symbolique, 10 jours après la démission du gouvernement de Nicolas HULOT. Chouchou des français, symbole de la lutte pour la biodiversité et la préservation du climat, il déclara forfait le 28 août dernier de son poste de Ministre d'Etat en charge de l'environnement dénonçant pêle mêle les lobbies, les ministres anti, les politiciens, le pouvoir de l'argent,.... C'est en réaction à cette démission brutale que des citoyens ont lancé en France cette marche, relayant une initiative mondiale pour climat. Probablement du baume au coeur pour Nicolas, qui se plaignait au moment de sa démission de ne pas avoir d'armée avec lui.

Et pourtant, samedi à Paris son armée comptait 50.000 citoyens A Lyon, nous étions, entre 10 et 15.000. Et nous avons marché contre le réchauffement climatique de L'Hôtel de Ville de Lyon jusqu'à la Place Bellecour en passant par les quais de Saône. La preuve en chanson.... cliquez ICI ou sur la photo.

Les slogans étaient très divers et se voulaient avant tout génériques pour préserver l'environnement. Mais avant tout ils visaient à une prise de conscience de nos dirigeants politiques à tous les niveaux (présidence, députés, élus locaux) pour que leurs décisions soient avant tout orientées vers la préservation de notre climat, et non vers leur réélection, puisqu'avant tout, c'est cela qui bloque. Avant de penser à l'intérêt général (et quel intérêt général peut-il y avoir avant sauver notre planète) nos élus pensent à leurs réélections, à leurs places, à leurs indemnités, à leurs petits ou gros avantages et ils oublient qu'ils ne sont élus que pour représenter leurs électeurs. Pas les lobbies. Pas leur porte monnaie. Pas leur ego. Cela va devoir changer et vite, sinon on va mourir à petit feu.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014