Le marché du Sud: c'est fini! Si on nous avait écouté....

Samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018.

Il y a un an, avec force de communication et publicité le marché du Sud, Place Cavellini, était relancé, une vingtaine d'années après s'être arrêté (lire ICI notre article de septembre 2017).

Mais très vite ce marché a connu des difficultés. En décembre, nous écrivions l'existence d'animations sur le site au moment de Noël (lire ICI). Mais le coeur n'y était déjà plus sur place. Les clients du début avaient disparu. Les élus venus pour la photo acheter quelques produits (et encore pas tous ...) le premier jour avaient vite déserté.... Même ceux qui habitent le quartier ne venaient pas.

Et donc, un à un les forains ont déserté. La mort dans l'âme.

Et le dernier n'est plus revenu durant l'été....

La bâche qui ornait l'angle de la place a été démonté.

La place est désormais redevenue vide de forains 7 jours sur 7. Quelques soient les angles de prise de vues, rien. Sauf des deux-roues faisant de la roue arrière!!!

 

Peut-être que le plus chagrinant dans la situation c'est que cette situation était un peu prévisible. Et nous avions attiré l'attention de nos collègues et des services municipaux en charge de ce dossier lors du conseil municipal de juin 2017. Et reprenant ces propos nous écrivions sur ce site le 23 juin dernier (lire ICI):

"Les marchés forains sont en perte de vitesse. Partout dans la métropole ils périclitent et à Vaulx-en-Velin en particulier. Les derniers marchés en difficultés sont connus :

Il nous a été proposé d’approuver la re-création d’un marché sur la Place Cavellini. Cette demande est une demande du conseil de quartier Soie-Tase. Certes, la demande est légitime vue du côté des habitants. Ils ont besoin de commerces et d’animations ; mais est-ce la solution ?

Est-ce qu’une étude a été menée :

Il aurait été intéressant que le service économique se saisisse d’une telle étude ou que le conseil de quartier investisse dans une vraie étude d’opportunité par un professionnel du secteur sur son budget propre. Cela n’a pas été fait. Nous le regrettons et espérons que cela fonctionnera quand même."

Les études n'ont pas été faites. Aux questions il n'a pas été répondu. Le marché a été lancé. Et le marché s'est malheureusement arrêté. Et pour toujours cette fois!

Que de temps et d'argent perdu.

Stéphane BERTIN.