Don à Notre Dame de Paris: la générosité municipale avec l'argent des autres.

Samedi 4 mai 2019.

Lors du conseil municipal du 29 avril 2019, il a été proposé à l'ensemble des élus de voter l'octroi à la Fondation de France d'une somme de 2.000 euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

A ce sujet, notre groupe a posé deux questions : sommes-nous dans le symbole ? Ou sommes-nous dans le réel ?

Si nous sommes dans le symbole bien évidemment chacun ne peut qu’être d’accord.

Si nous sommes dans le réel, il est clair pour tout le monde que les dons excèdent déjà le milliard d’euros. Et que le chantier de rénovation – reconstruction sera inférieur à ce montant. Et donc nos 2000 euros n’iront pas à Notre-Dame.

Et ils n’iront pas à Vaulx non plus. Ni aux enfants qui n’ont plus de toit. Pourtant les besoins des mal-logés soutenus par l’association Enfants Sans Toits restent importants, et il est paradoxal de penser que l’on va soutenir la reconstruction du toit de Notre-Dame de Paris qui a déjà collecté plus de 1 milliard d’euros et qu’on laisse des enfants dormir sans toit à Vaulx alors que la ville a des logements vides depuis des années les laisse vide… mais c’est un autre sujet. 

Revenons au patrimoine. A Vaulx, sur ce sujet, les besoins sont importants. Du Sud au Nord, des maisons des directeurs de l’usine Tase au château moyenâgeux du village, des petites et grandes cités au Petit Pont, des maisons du Pont des Planches aux fermes du village les besoins sont énormes mais la volonté de préserver notre patrimoine vaudais est molle voire absente. Preuve en est la démolition de notre escalier en pierre de l’ancienne mairie l’été. Ou encore le projet de réhabilitation des grandes cités ou plutôt de déstructuration de l’image de ces grandes cités (lire ICI notre article à ce sujet). Pourtant, nombreux à Vaulx sont ceux qui se battent pour mettre en valeur le patrimoine vaudais, tel l'association Révéler Vaulx-en-Velin qui travaille sur la préservation du patrimoine au Sud ou l'Association Vaulx-en-Velin Village qui après avoir monté seule le dossier de classement monument historique du château du Moyen Age au village vient de déposer un dossier pour ce même château auprès de la fondation de Stéphane BERN

Lorsque nous avons appris la réunion du conseil municipal du 29 avril  avec à l'ordre du jour le don de 2.000 euros don à la Fondation de France nous imaginions que finalement l'équipe municipale en charge de gérer la ville était revenue à la raison et que le projet de rénovation du rez de chaussée de la mairie d'un montant de 1.440.000 euros était abandonné pour tout affecter au patrimoine historique bâti vaudais ; malheureusement tel n'a pas été le cas.

Nous avons proposé lors du conseil municipal que les 2.000 euros prévus soient affectés à la préservation du patrimoine de notre ville. Nous avons proposé de créer un fond vaudais de préservation du patrimoine, et que ce fond de sauvegarde soit rapidement abondé par un mois d’indemnités des élus de la ville. Nous nous engagions de notre côté à y verser nos indemnités de mai. Malheureusement la générosité de notre maire s'est arrêtée à l'argent des contribuables.

Nous nous sommes donc abstenus de voter la proposition municipale.

Stéphane BERTIN - Marie-Emmanuelle SYRE - Christine BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014