Tout à réinventer sur les choix des noms de rues et d'équipements.

Mercredi 3 juillet 2019.

Lors du conseil municipal de jeudi dernier l'ensemble des élus a délibéré sur le choix du nom de la future école du Village et sur le changement de l'école Makarenko A. Cela a été l'occasion pour nous de rappeler notre vision de ce type d'action, comme nous l'avons déjà fait lors de conseils municipaux précédents.

En début de mandat nous avions imaginé de créer une commission chargée des dénominations des noms de rues, à la fois les créations et les choix des nouveaux noms et à la fois les changements de noms. Un peu à l’image de la commission patrimoine.

Ce projet a disparu.

Nous imaginions aussi que les conseils de quartier seraient consultés, concertés, feraient des propositions. Une façon de les faire vivre, de les faire se sentir concernés et de les sortir de la position où Mme GEOFFROY les a cantonné: à un ole de simple organe de transmission d’information. Nous avions tenté de travailler ainsi au village mais cela mais le ratage fut total lors de la funeste affaire du choix entre « esplanade de verdun » soit « esplanade de verdun » nom imposé par vous.

Ici nous apprenons que la demande a été faite par le directeur de l’école. Et que cette fois les choses se sont organisées entre vous la direction de l’école et les parents d’élèves. Dont acte. Mais cela ne correspond à notre vision des choses, d’autant que même les élus de lma majorité n'étaient pas au courant avant qu’il l’apprenne par facebook le jour du référendum. Voilà qui est fort : on décide de changer le nom d’une école dans un quartier (ce qui n’est pas une paille) sans que la représentation élue ne soit même informée et qu’au-delà tous les vaudais ne soient même pas au courant de la démarche.

Pour ce qui concerne l’école du village prévue d’ouvrir en 2022, c’est encore plus fort. Là c’est vous seule qui avez décidé.

Donc, même si nous trouvons fort respectables les noms indiqués d’autant que nous avions proposé celui de Simone Veil en son temps pour l’école de la décharge Gimenez, nous avons fait le choix de ne pas participer au vote puisque le processus n’est pas correct. Il ne correspond pas à une expression démocratique correcte, complète, apaisée et duplicable. Cela doit changer.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014