Bonnes pratiques environnementales: les appareils de froid.

Vendredi 1° septembre 2017.

En ce premier jour du mois de septembre nous inaugurons avec toute l'équipe de rédaction une rubrique mensuelle informative et éducative sur les bonnes pratiques environnementales appliquées à la maison. Bonnes pratiques environnementales riment alors souvent avec économies d'énergie et évidence. Mais quand les évidences peuvent en même temps faire faire des économies sonnantes et trébuchantes et sauver notre environnement, il vaut mieux s'en occuper sérieusement.

Pour commencer nous allons parler froid à la maison à savoir la bonne gestion des frigos et congélateurs.

En premier lieu, l'achat d'un réfrigérateur ou d'un congélateur doit se faire selon deux critères:

* ses besoins : il est communément admis qu'un réfrigérateur doit comporter 100 l de base pour une personne puis 50 l par personne supplémentaire (soit 250 l pour une famille de 4) ; pour ce qui est du congélateur, la capacité de celui-ci doit être de 70 l par personne en ville (soit 280 l pour 4 personnes). Donc vive les frigos et les congélos bien dimensionnés!

* selon la catégorie de froid : les appareils sont classés A+++, A++, A+, B, C, D, E, F, G mais actuellement il ne se vend plus, ou presque, que des appareils A. Entre un appareil A+ et un A++ l'économie d'énergie est de 45% soit 25 € par an en moyenne.... donc le calcul mérite d'être fait,

* selon le modèle en:

     - évitant les combinés réfrigérateurs - congélateurs ou si c'est impossible de faire autrement le choisir avec deux moteurs frigo indépendants,

     - évitant les réfrigérateurs mastodontes dits américains énergivores,

     - privilégiant les congélateurs bacs plutôt qu'armoires,

     - évitant les appareils à dégivrage automatique qui surconsomment.

Une fois livré chez soi il est essentiel de bien positionner son appareil frigorifique en l'éloignant des lieux de chaleur. Ainsi il n'est pas judicieux de le placer à côté d'un four, d'un radiateur ou d'une cheminée. La cuisine elle-même ne doit pas être trop chauffée car un réfrigérateur consomme 7% de plus par degré supplémentaire de température d'une cuisine au-delà de 18°C. De même un appareil ne doit pas être plaqué contre un mur car pour pour bien fonctionner l'aire doit pouvoir circuler derrière autour du radiateur.

En matière d'entretien, ce même radiateur arrière doit être nettoyé au moins une fois par an; il faut le dépoussiérer, pour conforter son efficacité car sans cela sa consommation énergétique peut aller jusqu'à doubler. L'intérieur des réfrigérateurs et congélateurs doit être nettoyé de façon régulière, et surtout dégivré. Une couche de glace d'un cm engendre une surconsommation de 50%. Donc dégivrage obligatoire tous les 3 mois; et en plus, plus c'est fait souvent plus c'est rapide. Ne pas oublier non plus d'entretenir le joint de porte en le nettoyant et surtout en vérifiant son étanchéité (perte énergétique jusqu'à 10% si le joint n'est plus étanche!).

Côté utilisation quelques principes sont à retenir:

* plus un congélateur est rempli, moins il consomme (compléter avec des bouteilles d'eau si besoin); pour le réfrigérateur c'est le contraire car moins il est plein moins il consomme. Donc vive les frigos vides et les congélos pleins!

* inutile de conserver au froid artificiel des produits pour lesquels ce n'est pas nécessaire comme des pots ou des conserves non ouverts et privilégier un local froid et sec (en hiver) pour certains produits comme les fruits, les légumes ou les boissons par exemple,

* il est important de vérifier la température de son réfrigérateur (+5°C) et de son congélateur (-18°C) car un degré de moins c'est 5% de consommation en plus,

* les produits doivent être conservés en respectant certains lieux et certaines températures (voir croquis ci-dessous).

* attendre le refroidissement des produits chauds avant de les mettre dans le congélateur ou le réfrigérateur..

Enfin, avant d'ouvrir son réfrigérateur ou son congélateur, n'oubliez pas de savoir ce que vous y cherchez et n'oubliez pas de fermer leurs portes. Et si vous avez des frigos vides ou qui servent deux fois l'an, arrêtez-les!

Avec tout ces conseils, vous pouvez maintenant être assurés que vous consommerez moins d'énergie tout en ayant une hygiène de conservation des aliments améliorée. Les économies seront donc au bout de la route et en plus l'environnement en sera amélioré. C'est "faire d'une pierre, deux coups". Alors à vos frigo et congélos pour sauver la planète!

(Source marseille-provence.fr et familles-a-energie-positive).

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014