Les moissons : cette fois le soja et le maïs.

Jeudi 27 septembre 2017.

En juillet dernier la moisson du blé battait son plein (lire notre article du moment en cliquant ICI).

Septembre finissant, c'est maintenant le moissonnage du maïs et du soja qui bat son plein.

A tout seigneur tout honneur, le maïs est depuis longtemps une céréale très cultivée dans notre zone agricole.

Si certains regrettent que cette céréale gagne chaque année un peu plus sur la zone maraichère, réduisant à la portion congrue les terres légumières, il est clair qu'il vaut mieux voir des champs de maïs à perte de vue que d'avoir des terrains en friche.

Le maïs est une plante herbacée riche en amidon cultivée pour l'alimentation animale et pour l'industrie (agroalimentaire en majorité mais aussi pour la production d'alcools ou de bioplastiques). Sa culture est plutôt simple même si elle demande une forte dose d'irrigation; la zone agricole de Vaulx-en-Velin est donc pour elle une terre de prédilection (lire notre article sur la zone d'irrigation lors de la visite d'officiels marocains en mai dernier). Et quand les épis ont bien poussé et que le temps est sec, l'heure des moissons arrive. C'était le cas hier où le moissonneuses batteuses tournaient sans s'arrêter sauf pour vider les grains dans les remorques.

   

Le soja était aussi à l'honneur hier dans la zone agricole. S'il est beaucoup moins connu que le maïs c'est aussi parce que sa culture est bien moins classique et répandu surtout dans la zone agricole vaudaise. Et si l'épi de maïs est facile à reconnaître les plants de soja sont eux bien moins reconnaissables (voir photo ci-dessous).

En même temps que le maïs était récolté hier, c'était donc aussi l'heure du soja. Une fois déversés dans la remorque, les fruits de cette plante légumineuse seront utilisés pour l'alimentation animale sous la forme de farine et de tourteaux ou pour l'alimentation humaine (huile, farine, lait,...). Si cette plante fragile n'est pas facile à cultiver car il n'aime pas beaucoup l'herbe il a aussi besoin d'eau; et là aussi la zone d'irrigation est bien utile.

   

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014