Une vraie action en faveur du développement du commerce.

Mardi 3 octobre 2017.

Le sujet des commerces est très épineux sur notre ville avec un mécontentement global des habitants en particulier au Village du fait de la perte de nombreux commerces florissants et dynamiques mais qui existaient il y a 15 ans.

La réalité est que la Ville n'est pas propriétaire de fonds de commerce; cela relève d'une activité privée. On ne peut que mener une politique incitative comme nous pouvons le faire avec les bailleurs sociaux propriétaires de locaux ou bien limiter et encadrer le développement via le Plan Local d'Urbanisme (PLU).

Une exception fonctionne toutefois. : celle de la SEMPAT, cette société d'économie mixte qui est propriétaire de tous les commerces du centre ville et dont la ville est actionnaire. A l'époque de sa création, la précédente municipalité a eu une vraie vision et nous avons maintenant les moyens de contrôler et d'organiser l'arrivée des commerces qui s'y sinstallent.

Aujourd'hui le sujet des commerces est compliqué. Les modes de consommation ont changé et pas qu'à Vaulx-en-Velin.

Mais au Village c'est une catastrophe! Nous sommes aujourd'hui entré dans un cercle vicieux de la restauration qui s'installe partout et fait fuir d'autres commerces et bon nombre de consommateurs. Plus personne ne veut acheter un pas de porte au village. Lorsque la laboratoire d'analyse a été mis en vente nous avions avec Marie-Emmanuelle SYRE poussé pour que la SEMPAT, à défaut la Mairie, préempte. Nous n'avions pas réussi.

Lors du conseil municipal du 22 octobre nous avons voté pour la préemption du local de l'ex Crédit Agricole du Village (voir photo ci-dessous).

C'est une seconde pierre. Mais nous sommes sûr que le projet d'y installer une pépinière de commerce, projet porté par Marie-Emmanuelle SYRE permettra de relancer notre commerce.

Christine BERTIN

(extrait de l'intervention lors du conseil municipal du 21/9/2017).

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014