Réussir l'Insertion à Bron : la ville croit en l'insertion.

Vendredi 10 novembre 2017.

Réussir l’Insertion à Bron (RIB) est une régie de quartier. Créée en 1992 pour animer les clauses d’insertion (PLIE qui depuis a été pris en charge par UNI Est et maintenant à La Métropole), elle a développé des missions comme la lutte contre l’illetrisme sur son territoire, puis des médiateurs et enfin des emplois pour l’insertion. Elle obtient son label Régie de quartier en 2008, montrant ainsi son intérêt de couvrir les QPV (Quartiers en Politique de la Ville) via une offre économique et solidaire locale , développant alors des services de proximité tout en faisant participer les habitants.

En 2003, il est apparu une nécessité d’accompagner les demandeurs d’emploi en insertion vers l’entreprise et ce en particulier sur la commune de Vaulx-en-Velin. Il ne s’agit pas simplement de dire à une personne qu’elle va travailler mais la préparer pour que ce travail perdure et que l’employeur soit content et reprenne ensuite des emplois en insertion. Ces postes appelés CRE (Chargé de Relation Entreprise) font ce lien auprès des personnes en difficulté d’insertion habitant en QPV et trop peu formées.

Ce projet, porté par la politique de la ville existe depuis donc bien longtemps sur la commune et il y avait une personne et demi à temps plein sur cette mission qui consistait à:

* améliorer l'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi par un accompagnement personnalisé et une préparation des candidats (job coaching, préparation à l'entretien, repérage des compétences,...),

* de favoriser la mise en relation des demandeurs d'emploi et des entreprises qui recrutent à partir des offres d'emplois collectés,

* d'accompagner pour leurs recrutements les entreprises retenues dans le cadre des clauses sociales des marchés publics.

Depuis 3 ans et déjà la baisse de financement de la région, ce poste est passé à un temps plein annuel.

La ville avait maintenu, pour compenser les baisses de dotation, son financement alors qu’elle perdait un demi temps puisque nous leur versions 25 800€ annuels jusqu’en 2016. Cette année nous avons budgété 20 500€.

La Région avait annoncé depuis 2015 qu’elle ne financerait plus les projets politique de la ville. Elle versait 16K€ sur les 70K€ du coût de l’action. En 2016, elle a encore versé à titre exceptionnel 16K€ mais cette année, le couperet est tombé, et doublement sur RIB puisqu’ils ont aussi tout arrêté sur l’activité régie de quartier.

Il y a donc un déficit de 16K€ à combler et l’association a fait appel aux différents partenaires financiers ; le PLIE, qui vit une situation un peu complexe de transfert avec la Métropole n’a pas pu abonder et la Létropole a, elle aussi, décliné. L’état via la Direccte a déjà informé que ce serait difficile de financer le manque.

En 2016 nous avions eu 153 demandeurs d’emplois qui avaient été suivi et 78 avaient eu un retour à l’emploi.

Au 30 Juin de cette année, 101 demandeurs d’emploi ont été reçus; c'est déjà 62 contrats signés dont 33 contrats classiques et 29 en insertion. Les objectifs qui étaient d’accompagner 120 personnes avec 50% de retour à l’emploi sont donc d'ores et déjà atteints.

Pour l'ensemble des ces raisons, la majorité municipale vaudaise a donc décidé de verser une aide complémentaire à RIB, d'un montant de 3.000 euros; ce versement a été voté hier en conseil municipal.

Christine BERTIN

Attachments:
FileFile size
Download this file (Rapport d'activité 2016 RIB.pdf)Rapport d'activité 2016 RIB.pdf2347 kB

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014