Que va devenir le LIDL du Village? Des logements.

Samedi 2 décembre 2017.

La question revient de façon lancinante depuis l'incendie de 2014 que ce soit lors des actuelles réunions de mi-mandat ou lors des réunions de conseil de quartier, mais aussi dans les discussions de tous les jours.

Quand va réouvrir le LIDL en face du parc Elsa Triolet?

S'il n'ouvre plus là où il est, où ira-t-il?

Quels commerces vont s'ouvrir sur le site actuel à l'angle de l'avenue du 8 mai 1945, et de l'avenue Henri Barbusse?

A ces questions les réponses sont simples.

Le LIDL ne réouvrira jamais là où il a été incendié. Il faut dire qu'il faudrait être très téméraire, voir un peu inconscient pour réouvrir ce magasin à cet endroit. Incendié trois fois, ce magasin gène à cet endroit. Malheureusement la loi française n'a sur cette affaire là pas le dernier mot. Et ce sont les incendiaires et leur commanditaire qui auront au final le dernier mot.

Le magasin LIDL cherche donc depuis 3 ans un autre lieu pour s'implanter mais rien n'a été trouvé et ce qui est sûr c'est qu'il sera plus du tout dans le secteur. Adieu donc le supermarché discount de proximité pour les habitants du quartier du Mas, de la Grappinière et du Village.

Aucun commerce ne réouvrira jamais sur le site actuel. La raison en est simple. Ce centre commercial de proximité existe depuis plus de 30 ans. Avant d'être un LIDL c'était un supermarché LECLERC. Mais il n'a jamais été défini comme polarité commerciale. Il était essentiel pour la vie des habitants mais il n'a jamais été reconnu comme tel de façon officielle dans les plans du commerce vaudais. Ni sur les cartes du Plan Local d'Urbanisme.

Et dans le futur ce sera la même chose. En effet le secteur est classé URm1D et l'on peut reconnaitre facilement le LIDL au centre du plan ci-dessous le long de l'avenue Henri Barbusse.

 

Or le secteur URm1D est un secteur de logement. Les futures constructions feront 13 m sous toit (18 m en haut du toit - R+4). La surface d'espaces verts de pleine de terre sera de 20% et le coefficient d'emprise au sol (CES) est illimité (donc vu les 20% de pleine terre, il sera de 80%). Une vraie augmentation de la constructibilité du secteur où les constructions ne pouvaient pas dépasser les 15m (R+3) et le CES était limité à 40%. En tout avec le futur Plan Local d'Urbanisme (PLUH) la constructibilité du secteur va augmenter de 125%!

Une belle grosse opération de promotion immobilière de logements est donc à attendre dans le quartier, en lieu et place du LIDL qui ne réouvrira donc jamais là!

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014