Une image de Vaulx dégradée.

Mercredi 5 septembre 2018.

Les élus APVV, membres de la majorité, sont affligés par l’image que l’on donne de notre ville et de sa gestion.

Plusieurs ordonnances de justice sont venues récemment condamner la municipalité de Vaulx-en-Velin dans diverses affaires. Une concernait des élus de notre groupe sanctionnés illégalement par Mme la Maire. Une autre ordonnait l’arrêt du chantier l’école Beauverie pour des questions de sécurité ignorées en dépit de multiples semonces de l’Inspection du Travail. Une dernière, il y a 5 jours, imposait l’annulation du licenciement d’employés municipaux et leur réintégration immédiate. Notre majorité ne respecte pas la loi. Pourtant les élus doivent être exemplaires d’autant plus dans leurs actes. A cela s’ajoute les insultes publiques d’une adjointe à l’encontre d’un de nos collègues de la majorité sans aucune réaction ni sanction. Tout cela crée un climat délétère.

Cela fait plusieurs années que nous attirons l’attention de nos collègues de l’exécutif sur des dysfonctionnements, sur un manque de transparence, sur des décisions prises sans débat. Pour toute  réponse (quand nous en avons !), il nous est répété qu’ « il faut donner du temps au temps », que « c’est ainsi » et en même temps nous sont distillées informations officielles, communication et éléments de langage. Or est-ce déloyal de dire que l’on va dans le mur quand on va dans le mur ? Faut-il pour cela retirer des délégations d’adjoints ou des représentations ?

Les faits aujourd’hui montrent que nous avions raison de nous exprimer quand il le fallait pour attirer l’attention de nos collègues. Un exécutif ne peut fonctionner de manière autocratique et se priver des compétences et de l’avis de ses membres.

Des élus d’un autre groupe de la majorité se sont élevés durant l’été contre cette situation et composeront officiellement leur propre groupe très bientôt, preuve que nous ne sommes plus les seuls à revendiquer partage et dialogue, et à demander que dans les rues comme dans la mairie, la loi française soit respectée.

Notre engagement est pour les vaudais loin des démarches qui se perdent dans des calculs bassement politiciens et électoraux ou des règlements de compte.

Christine BERTIN, Marie-Emmanuelle SYRE, Stéphane BERTIN, Matthieu FISCHER.

(texte de la chronique APVV de Vaulx Le Journal publiée dans le numéro de ce jour 5/9/2018).

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014