Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat : le compte n'y est pas.

Mercredi 6 décembre 2017.

Après le Plan de Déplacement Urbain que nous n’avons pas approuvé (il manquait le tramway au Nord), nous devions nous positionner, lors du dernier conseil municipal, sur le projet de Plan Local d’Urbanisme et d’Habitat (PLUH) 2018-2030.

Pour rappel, en 2015 chaque conseil de quartier a travaillé en toute indépendance sur ce projet. Cela a amené à un travail rendu mi 2015, validé en commission générale où étaient présents tous les élus toutes tendances confondues, puis remis à la Métropole fin 2015. Cette dernière répondait rapidement que 90% des demandes de la Ville avaient été intégrées. Deux ans après, le 11 septembre dernier, le PLUH est revenu à la Une de l’actualité avec un projet finalisé et voté à l’unanimité des élus à la métropole de Lyon.

Or ce projet qui connait quelques avancées sur la prise en compte du patrimoine et l’environnement ne va pas améliorer notre cadre de vie sur des sujets tels  que le stationnement, les transports en commun, la densification, les commerces,… sans parler de la complexité du dossier. Peut-on se satisfaire de voir bientôt construire des logements sociaux avec une demi-place de parking par appartement ? Peut-on valider un projet sans terrain réservé pour faire passer le tramway, un projet qui permet la construction de logements collectifs le long du BUE ou encore qui autorise des bâtiments de 4 niveaux au milieu de maisons individuelles ? Peut-on accepter un projet qui ne lutte pas assez pour la préservation de la mixité de l’habitat ? Et au-delà, peut-on approuver un PLUH qui n’a pris en compte qu’à la marge l’avis et le travail des habitants et des élus ?

Ce sujet étant très sensible, nous avons voulu avoir l’avis de l’ensemble de nos soutiens et adhérents il y a 3 semaines. Au vu du dossier présenté, toutes les personnes réunies ont voté contre ce futur PLUH, de façon argumentée.

Ainsi, nous avons donc voté contre le projet présenté en conseil municipal et avons demandé que tout le dossier validé il y a deux ans par tous les élus et les conseils de quartier soit repris par la métropole et ses élus, qui rappelons-le, ne sont que l’émanation des villes et non une entité à part.

Les élus APVV.

(chronique de Vaulx Le Journal du 6/12/2017)

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014