Rénovation de la mairie: c'est parti dans la précipitation!

Mardi 21 mai 2019.

Nous dénoncions les travaux de rénovation et agrandissement du rez de chaussée de la mairie centrale dans notre article du 26 avril dernier 1.440.000 euros pour rénover le rez de chaussée de la mairie : les pharaons n'ont pas disparu.

Il est vrai que dans notre ville, décider de dépenser 1,44 millions d'euros, cela semble être d'un autre temps. Tout cela pour, selon le descriptif résumé de l'appel d'offre maçonnerie lancé ce vendredi 17 mai :

* Améliorer l'accueil par une avancée sur le parvis via une reprise complète des façades, le déplacement de l'accueil face à l'entrée, et la création d'un espace d'attente.

* Créer une entrée distincte, côté nord-ouest (sur l'actuel parking) pour les agents municipaux et les élus.

* Séparer la salle du conseil de la salle des mariages en deux espaces, une salle du conseil comprenant des installations modernisées et fixes, et une salle des mariages dédiée, qui seront plus fonctionnelles et mieux adaptées

Sans attendre, l'appel d'offre du premier lot est donc lancé; il s'agit d'une procédure adaptée. L'objet des travaux sera de construire des murs en béton banché architectonique pour un budget estimé pour cette partie est de 200.000 euros.

La particularité de cet appel d'offre est, une fois n'est pas coutume, le délai TRES TRES réduit de cette consultation. Annoncé le 17 mai sur le site marchesonline.com, soit vendredi dernier, les entreprises, qui n'auront probablement pas pris connaissance de ce dossier avant hier, lundi 20 mai, devront répondre avant mardi 28 mai à 17h. Soit une semaine! Une semaine pour lire le dossier, réunir les compétences, faire une visite du site, prendre des contacts, faire des chiffrages, monter le dossier, le vérifier et le déposer. En plus les 27 et 28 mai font partie de la semaine de l'ascension! Pas facile à comprendre la logique des choses dans cette affaire.

Un proverbe grec dit :  "Consulte bien avant d'agir, crains l'emportement et la précipitation".

Nos élus socialistes devraient quelquefois relire leurs classiques avant de ne penser qu'à leur réelection et à dilapider l'argent public à la vitesse grand V.

Le résultat final est censé être celui-ci:

On le disait il y a un mois : "Les pharaons sont parmi nous".

Stéphane BERTIN.

On va étudier les digues de Vaulx.

Jeudi 4 avril 2019.

Vaulx-en-Velin longtemps dénommée La Grande Ile, est entourée d'eau.

D'un côté le canal de Miribel, au Nord. De l'autre, le canal de Jonage, au Sud.

Ces canaux représentent des dangers car ils sont, pour le canal de Jonage en tout cas en hauteur. Les berges du canal sont donc à surveiller.

Mais Vaulx-en-Velin est aussi soumise aux caprices des eaux du Rhône qui durant des millénaires, jusqu'en 1957, ont submergé notre commune.

Ces digues ont besoin, elles aussi, d'être suivies, étudiées et contrôlées.

C'est pour cette raison que le Grand Lyon a lancé un appel d'offre ayant pour objet:

* la réalisation des études de dangers (Edd) de chacun des systèmes d'endiguement comprenant un diagnostic approfondi des ouvrages,

* l'appui à l'élaboration des consignes écrites de gestion en période de crue et hors crue pour chacun des gestionnaires,

* la réalisation des visites techniques approfondies (Vta) des digues de chacun des gestionnaires, pour les deux systèmes d'endiguement.

Le prestataire qui sera choisi aidera également les maîtres d'ouvrages pour mettre en conformité la gestion des systèmes d'endiguement avec la réglementation en vigueur, pour la définition de prestations ou l'assistance à la passation de marchés nécessaires à la collecte des éléments restant à recueillir pour mener à bien les différentes missions, à la validation des données et à leur exploitation. Il assistera aussi les maîtres d'ouvrage pour la définition du niveau de sûreté des systèmes ainsi que leur niveau de protection.

Les critères de choix seront :

* la pertinence des modalités d'organisation et des moyens mis en œuvre pour 30%,

* la valeur technique pur 30%

* la performance en matière de protection de l'environnement pour 10%,

* le prix à 30%.

Le marché sera signé pour 48 mois et est réalisé en procédure adaptée.

La date limite de retour est ce jour, 4 avril, à 16h.

On en connaitra donc bientôt beaucoup plus sur les digues construites par nos anciens et qui nous protègent des inondations.

Stéphane BERTIN.

La nouvelle école en bungalows se précise.

Mercredi 20 mars 2019.

La construction des écoles se poursuit. Mais un peu dans le désordre.

Après l'école Beauverie au Mas du Taureau qui vient enfin d'ouvrir avec plus de 6 mois de retard (nous en reparlerons d'ailleurs demain) et dont la chute d'une porte deux jours après l'ouverture a fait un blessé, après l'école Gimenez dont la construction sur une décharge du Sud de la commune continue à susciter moultes questions sans réponse, l'école Carthailac provisoire est dans les tuyaux.

Ce sont ces tuyaux qui ce jour nous intéressent puisque l'appel d'offre de l'école Carthailac en bungalows a été lancé vendredi 17 mars. Cet appel d'offre qui consiste à démonter les bungalows de Beauverie provisoire pour les transporter sur le site de l'école Carthailac provisoire sur le site de l'ex usine Tase est partagé en 3 lots:

* Le lot 1 : la fabrication des fondations pour les bâtiments modulaires; coût estimée 288.000 euros HT,
* le lot 2 : le déplacement des bâtiments modulaires entre l'actuel site de l'école Beauverie en baungalows et le sud de la commune; coût estimé 1.153.000 euros HT,
* le lot 3 : la réalisation des VRD et des espaces verts; coût estimé 359.000 euros.

Il s'agira pour les sociétés retenues de faire les travaux en 15 semaines à compter de la commande. Les critères de choix sont pour les lots 1 et 3 à 60% sur la partie technique et 40% sur la partie financière et pour le lot 2 à 70% sur la partie technique et 30% sur la partie financière. La procédure est adaptée et la date limite de réponse est le 3 avril pour les lots 1 et 3 et le 10 avril à 12h.

Plus d'infos sur le site www.marchesonline.com.

Stéphane BERTIN.

Appel d'offre pour la gestion des cimetières.

Mercredi 13 février 2019.

Le sujet des cimetières est, ce mois, à l'ordre du jour des appels d'offre publics de la ville de Vaulx-en-Velin via deux consultations pour deux marchés différents.

Le premier de ces appels d'offre concerne la reprise de concessions funéraires via un accord-cadre de travaux ayant pour objet la casse des monuments, la remise en pleine terre des concessions et la fourniture de reliquaires et de plaques d'identification, la mise en reliquaire des corps exhumés et leur transfert dans l'ossuaire communal. Le marché durera 12 mois et sera possiblement reconductible 1 fois seulement. Les montants sont de 17.000 € HT pour le minimum et 80.000 € HT pour le maximum.

Les critères de choix pour cette consultation sont de 40% pour le prix et 60% pour l'offre technique.

Le second appel d'offre concerne la maintenance des 3 cimetières de la ville de Vaulx-en-Velin à savoir celui de l'Egalité, de l'Eglise et enfin celui des Brosses et cela de nouveau via un accord-cadre prévu pour 12 mois et possiblement reconductible tacitement 2 fois avec une limite maximale de 3 ans. la date de démarrage devrait être le 22 avril 2019. Les montants retenus pour la consultation sont de 23.000 € HT pour le minimum et de 69.000 € HT pour le maximum.

Les critères de choix sont pour cette consultation de 60% pour le prix et de 40% pour l'offre technique et avant toute réponse.

Pour ces deux consultations,, les entreprises intéressées devront avoir fait une visite des sites concernés avant de répondre.

Est-ce le signe qu'à 1 an des élections les élus vaudais se préoccupent enfin de l'état des cimetières?

     

A priori oui, et peu probable que dans l'année qui vient on voit encore cela. C'est un des avantages des périodes pré-électorales, que les élus se mettent au boulot et s'occupent des problèmes des gens.

Stéphane BERTIN.

Quelques nouveaux appels d'offre pour soigner quelques électeurs

Mercredi 13 mars 2019.

Cette semaine quelques nouveaux appels d'offre.

Pour solder des dossiers qui trainent depuis quelque temps la ville a relancé deux appels d'offre infructueux.

* Tout d'abord concernant la médiathèque, le lot 18 - Clotures Bois et Portails est relancé. Les candidats ont jusqu'au 25 mars pour répondre dans les mêmes conditions que l'appel d'offre originel (lire ICI).

* Ensuite, le lot 17 - "Ascenseur" du groupe scolaire dit Gimenez au Sud est relancé lui aussi avec une réponse à rendre pour les entreprises le 26 mars, là aussi dans les mêmes conditions qu'à l'origine (lire ICI).

Il y aussi deux nouveaux appels d'offre.

Le premier consiste en la réalisation de travaux de clôtures, portails et portillons au jardin de la paix et des libertés. Le jugement sera fait exclusivement sur l'offre la moins chère. La réponse est à rendre le 22 mars 2019 à 12h au plus tard. Les travaux devant être achevés avant le 30 juin.

Le second consiste en la réalisation de travaux de VRD sur trois sites. La répartition est faite en deux lots:

* Lot 1 : Reprise des revêtements de surface au niveau du passage de l'école au gs lorca et le réaménagement du parking des tennis; pour ce lot la réponse sera jugée à 40% sur la partie technique et à 60% sur le prix,

* Lot 2 : Création d'un nouveau parking en gravier au Stade Ladoumègue, siège du club de foot de l'Olympique de Vaulx; pour ce lot la réponse sera jugée à 30% sur la partie technique et à 70% sur le prix.

Les réponses sont à rendre le 20 mars 2019 à 12h.

Voilà donc quelques clubs qui vont être contents. A quelques mois des élections, cela ne peut pas faire de mal à une équipe un peu à la dérive sur son projet phare, les écoles, après l'accident de Beauverie, l'arme et le deux-roues volés cachés dans l'école Gagarine, ou l'école en cours de construction sur la décharge Gimenez.

Stéphane BERTIN

Plus que quelques jours pour répondre à deux appels d'offre municipaux.

Mercredi 30 janvier 2019.

De façon régulière la ville de Vaulx-en-Velin publie officiellement des appels d'offre pour des travaux neufs ou de la maintenance d'équipements ou de bâtiments municipaux.

C'est le cas ce mois avec trois appels d'offre.

Les deux premiers sont les lots 5 (serrurerie) et 8 (clôtures bois et portails) des travaux de la future médiathèque. Il s'agira pour les entreprises intéressées de répondre avant le 30 janvier 2019 pour un marché d'une durée de 24 mois en procédure ouverte. Les détails sont les suivants:

- lot serrurerie : montant estimé de 546.000 euros avec des critères de choix de 60% sur la partie technique et 40% sur le prix.

- lot clôtures et portails : montant estimé de 191.760 euros avec des critères de choix de 40% sur la partie technique et 60% sur le prix.

Souhaitons que les entreprises seront raisonnables car avec les dépassements déjà enregistrés sur les premiers lots le budget explose déjà!

Le troisième marché en cours d'appel d'offre est la maintenance préventive des portes et portails automatiques de la ville. Les entreprises doivent répondre dans le cadre d'une procédure adaptée avant le 1° février 2019 pour un marché d'une durée prévue de 1 an, tacitement reconductible d'année en année sans dépasser 4 ans. Le montant maximum prévu est de 22.000 euros et le choix se fera à 60% sur le prix et à 40% sur les critères techniques. Avis aux amateurs!

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014