Rénovation de la mairie: c'est parti dans la précipitation!

Mardi 21 mai 2019.

Nous dénoncions les travaux de rénovation et agrandissement du rez de chaussée de la mairie centrale dans notre article du 26 avril dernier 1.440.000 euros pour rénover le rez de chaussée de la mairie : les pharaons n'ont pas disparu.

Il est vrai que dans notre ville, décider de dépenser 1,44 millions d'euros, cela semble être d'un autre temps. Tout cela pour, selon le descriptif résumé de l'appel d'offre maçonnerie lancé ce vendredi 17 mai :

* Améliorer l'accueil par une avancée sur le parvis via une reprise complète des façades, le déplacement de l'accueil face à l'entrée, et la création d'un espace d'attente.

* Créer une entrée distincte, côté nord-ouest (sur l'actuel parking) pour les agents municipaux et les élus.

* Séparer la salle du conseil de la salle des mariages en deux espaces, une salle du conseil comprenant des installations modernisées et fixes, et une salle des mariages dédiée, qui seront plus fonctionnelles et mieux adaptées

Sans attendre, l'appel d'offre du premier lot est donc lancé; il s'agit d'une procédure adaptée. L'objet des travaux sera de construire des murs en béton banché architectonique pour un budget estimé pour cette partie est de 200.000 euros.

La particularité de cet appel d'offre est, une fois n'est pas coutume, le délai TRES TRES réduit de cette consultation. Annoncé le 17 mai sur le site marchesonline.com, soit vendredi dernier, les entreprises, qui n'auront probablement pas pris connaissance de ce dossier avant hier, lundi 20 mai, devront répondre avant mardi 28 mai à 17h. Soit une semaine! Une semaine pour lire le dossier, réunir les compétences, faire une visite du site, prendre des contacts, faire des chiffrages, monter le dossier, le vérifier et le déposer. En plus les 27 et 28 mai font partie de la semaine de l'ascension! Pas facile à comprendre la logique des choses dans cette affaire.

Un proverbe grec dit :  "Consulte bien avant d'agir, crains l'emportement et la précipitation".

Nos élus socialistes devraient quelquefois relire leurs classiques avant de ne penser qu'à leur réelection et à dilapider l'argent public à la vitesse grand V.

Le résultat final est censé être celui-ci:

On le disait il y a un mois : "Les pharaons sont parmi nous".

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014