Quand les mauvaises odeurs de Tarvel - Racine s'invitent au Conseil Municipal.

Tous les vaudais connaissent bien ces mauvaises odeurs de compost mal fabriqué et qui empestent la ville depuis plus de 15 ans.

Lors du conseil municipal du 28 avril dernier ce dossier est revenu sur le devant de la scène car un dossier de régularisation de la situation administrative du site est en cours d'enquête publique. Notre collègue pilote ce dossier depuis des mois, et l'a présenté en séance publique.

Ce site qui reste dans nos mémoires pour le fameux incendie de 2011 qui avait duré 10 jours et qui avait mobilisé autant les vaudais que les décinois est exploité en toute illégalité (pas d'autorisation administrative) et génère énormément de nuisances aux riverains et cela en toute impunité. Cette situation perdure depuis 2000. De nombreuses associations se sont mobilisées (ENSIMA, l'AVVV (voir un article sur le sujet sur www.avvv.fr), Vaulx Carré de Soie, Au Fil de la Rize), sans beaucoup de réussite jusqu'en 2014 date à laquelle nos deux communes se sont mises à parler d'une même voix auprès du Grand Lyon et de la Préfecture. A ce moment là les choses ont commencé à bouger et je dois féliciter les élus concernés, Matthieu Fischer à Vaulx et Christophe Pouget à Décines, pour avoir bien travaillé ensemble pour bien avancer sur ce dossier.

La situation a donc pu, depuis 2 ans, avancer pour aujourd'hui permettre à la société Tarvel - Racine de pouvoir bientôt exercer sur une zone spécifique et bien déterminée avec un tonnage contrôlé pour l'activité de compostage; en plus les déchets de l'industrie agro-alimentaire, les litières de rats, et la viande ne seront plus acceptés!

Mais nous devons rester très attentifs et les réserves indiquées lors de la présentation du dossier par M. Fischer résument bien les préoccupations des habitants. Et je souhaite à la fois en souligner certaines et en ajouter quelques unes:

* Dans le cadre des ajouts je pense que nous n'avons pas eu toute la lumière sur l'incendie de 2011 en particulier sur la pollution de la nappe phréatique à l'époque. Toujours dans ce cadre le bon dimensionnement des bassins de rétention n'est pas justifié. Nous devrions pouvoir y voir plus clair car le feu est bien le risque le plus important pour l'environnement.

* Le sujet du suivi des préconisations est aussi très important; une C.L.I.S. (Commission Locale d'Information et de Suivi) doit être mise en place rapidement.

Enfin dans le dossier présenté une inquiétude fait réagir. Il est indiqué par un bureau d'études que près de 70% des signalements de mauvaises odeurs sont des faux. Cet argument utilisé par le pétitionnaire est tout à condamnable et je me mets à la place des centaines de vaudais qui depuis 15 ans vivent dans la puanteur des jours durant.... ils l'ont surement en travers de la gorge!

Stéphane BERTIN - Président du Groupe des élus APVV

Un service inconnu pour les copropriétaires.

Face aux difficultés de gestion et de fonctionnement que peuvent rencontrer les copropriétaires dans leurs résidences, il est important de pouvoir apporter de l’information et les former pour répondre aux différentes problématiques de fonctionnement auxquels ils peuvent être confrontés.

Ainsi, la Mairie de Vaulx-en-Velin propose des ateliers d’information et d’échange de copropriétaires en partenariat avec une association nationale qui défend exclusivement les intérêts spécifiques des consommateurs et des usagers, la CLCV.

Le prochain cycle d’ateliers d’information et d’échanges de copropriétaires se déroulera à la Mairie de Vaulx-en-Velin selon le calendrier suivant :

  • Jeudi  12 mai 2016 de 18h  à 20h : fonctionnement et organisation de la copropriété
  • Jeudi  19 mai 2016 de 18h  à 20h : l’assemblée générale
  • Jeudi  26 mai 2016 de 18h  à 20h : le conseil syndical
  • Jeudi  12 mai 2016 de 18h  à 20h : le syndic
  • Jeudi  9 juin 2016 de 18h  à 20h : les charges de copropriété

Les demandes d’inscriptions sont à adresser au service habitat logement de la mairie (voir pièce jointe pdf).

Attachments:
FileFile size
Download this file (bulletin inscription formation nouvelles copro 1.pdf)bulletin inscription formation nouvelles copro 1.pdf285 kB

CONCERTATION ET VILLE DE DEMAIN

Après plusieurs mois de consultation, de concertation, d’échanges entre les conseils de quartier, les élus, l’Etat, et la Métropole, nous avons réorienté la politique de la ville pour la mettre en adéquation avec notre projet pour Vaulx-en-Velin.

 Ce projet pour notre ville, c’est :

  • Tendre vers 50% de logements sociaux à moyen terme pour rééquilibrer la ville,

  • Dynamiser nos zones industrielles, essentielles à l’emploi, en requalifiant leurs voies de circulations et en permettant d’avoir accès au haut débit,

  • Préserver et valoriser les identités de quartier, en préservant nos zones pavillonnaires et le patrimoine, en parallèle d’une densité maîtrisée sur les ZACs,

C’est ainsi que nous avons renégocié les ZACs pour y créer une mixité d’usage comprenant plus d’espaces publics et d’équipements communaux (crèches, écoles…), tout en favorisant aussi l’implantation d’entreprises, d’écoles et de parkings. Ainsi la ZAC du Mas intégrera une extension du campus du centre-ville pour accueillir des formations de type BTS ou Licence offrant des débouchés professionnels en appui avec des entreprises créatrices d’emploi.

Toutes ces orientations ont pour objet d’offrir une meilleure mixité de la ville, la faire rayonner par le biais de ses habitants, de ses infrastructures et de son cadre de vie.

 Ce nouveau projet de ville nous ne pouvons pas le mettre en place seul. Le temps est fini où il y avait d’un côté les élus et de l’autre les habitants à qui on imposait une certaine ville. Nous avons le devoir, et c’était une de nos promesses, de mettre en place la concertation avec les vaudais afin de co-construire la ville de demain. Et nous le faisons. C’est ainsi que :

  • Nous avons sollicité les conseils de quartier sur l’élaboration du PLU, projet porté par les adjoints de quartier ; et ce dossier avance très bien et très vite,

  • Nous avons mis en place la charte éco-quartier, dont la composante majeure concerne l’implication des habitants dans leur quartier ; les deux premiers éco-quartiers que sont Kaeser et la ZAC Mas vont ainsi bientôt être créés,

  • Tous les projets d’envergure sont présentés en conseil de quartier avant leur finalisation. Ainsi l’esplanade Tase et ses 1.2 ha d’aménagement feront l’objet de concertation tout comme le projet de restructuration de la Rue de la République au Village.

 Nous nous mobilisons tous avec énergie et comptons sur chaque vaudais pour bâtir ensemble notre future Ville, pour qu’enfin, Vaulx-en-Velin change.

 Christine Bertin

Notre projet Développement durable et Transport

logoNotre projet transport et développement durable

Transport :

Notre ville a une position facile et à la fois difficile en termes de transport, en étant très proche de Lyon, et donc devrait avoir des transports en commun aisés, et aussi difficile car elle est entourée d’eau.

En termes de transport en commun, nous avons la chance d’avoir un élu au Sytral pour mieux défendre nos intérêts, à condition d’être pro-actif.

Agir auprès du Grand Lyon et du Sytral pour :

  • Mettre en place une concertation avec tous les habitants pour analyser les répercussions de la mise en place de ATOUBUS et faire des propositions plus adaptées à la demande. La transformation du C3 en ligne de tramway sur le long terme. A court terme, pour ne pas pénaliser les vaudais, il faut que cette ligne soit fractionnée pour que les bus soient réguliers jusqu’à Bonnevay
  • La création d’un arrêt supplémentaire du tramway entre La Soie et Décines Centre pour accéder à la ZI.
  • La réalisation de l’axe A8 prévu depuis près de 20 ans qui devra s’inscire dans le prochain plan de mandat.
  • La réalisation de la promesse de prolongation de la ligne de tramway T1 qui s’arrête aujourd’hui à la Doua en deux branches : une vers le centre-ville en passant par le Mas, l’autre vers le Grand Parc en passant par le Nord du village (idem inscription plan de mandat)
  • Œuvrer pour obtenir des stations de Vélo et d’automobile en partage de type vélo’v et autolib.
  • Agir pour diminuer la pollution automobile en empêchant le trafic de traversée et en remettant en cause la création du BUE.
  • Agir pour le respect du code de la route en particulier autour des écoles.

En termes de développement durable, nous avons la chance d’avoir dans notre équipe un employé de la DREAL, au fait de tout ce qui se fait en développement durable. Tout est à faire sur la commune !

Développement Durable et Environnement :

Mettre le développement durable au cœur de toute la politique de la ville. Le Maire aura sous sa responsabilité directe ce dossier et impulsera à la fois les démarches de Plan Climat Energie Territoire et d’Agenda 21.

  • Lancer les démarches de Plan Climat Energie Territoire et Agenda 21.
  • Créer un salon annuel de l’environnement et du développement durable.
  • Mettre en place une politique d’économie d’énergie dans l’ensemble de la ville :
    • Dans les bâtiments municipaux par une action volontaire de rénovation et de construction à énergie positive en partenariat avec l’ENTPE et l’Ecole d’Architecture
    • Détecter les bonnes pratiques, les valider et les apprendre à tous les vaudais de 7 à 99 ans.
    • Travailler sur l’ensemble des ressources (eau, électricité, gaz, bio gaz, compost, géothermie, etc…)
    • Travailler en collaboration avec les organismes existants comme l’ADEME ou le SIGERLY l
    • Créer le futur Mas du Taureau comme un éco-quartier ; la conception en Energie Positive devra être favorisée et des solutions environnementales devront être apoortées aux habitants (tramway,…)
    • Aéroport de Bron :
      • Œuvrer pour bloquer le développement de l’aéroport de Bron et en réduire les nuisances.
      • Agir pour en diminuer les actuelles nuisances environnementales en terme de bruit.
      • Exiger un siège au sein de la CCE (Commission Consultative de l’Environnement) de l’aéroport de Bron
      • Décharges sauvages :
        • Œuvrer contre les décharges sauvages sur Vaulx-en-Velin par une politique de sensibilisation et de suivi.
        • Réclamer un audit du Grand Lyon sur la pollution des sols de Crépieux-Charmy – idem pour l’ensemble du Grand Parc.
        • Faire de Vaulx-en-Velin une ville référence en termes d’espaces verts par leur qualité et leur gestion raisonnée
        • Agir pour diminuer les nuisances sonores pour les personnes vivant en des lieux bruyants (places, voies à fort passage).
        • Faire de Vaulx-en-Velin une ville référence en termes de préservation de la ressource en eau :
          • Economie de consommation
          • Utilisation d’espèces végétales économes en eau dans les espaces verts municipaux
          • Agir pour rendre la restauration collective plus bio et mieux raisonnée.
          • Equiper les services de la ville de véhicules en auto partage tous électriques.
          • Optimisation du tri des déchets par la mise en place de :
            • Formation des habitants
            • Moyens pour réduire le taux de déchets (compostières, poules, …)
            • Brigades d’ambassadeurs du tri
            • L’action auprès du Grand Lyon pour la mise en place de la taxation déchets au réel –poids.
            • Amélioration de la propreté de la ville par une action de tous en particulier des élus et des services municipaux pour faire de Vaulx une ville propre tout simplement.

 

Tout ceci est une liste de que nous comptons mettre en place lorsque nous serons élus, avec la volonté non pas seulement d’un maire, mais d’adjoints pour qui cela représente leur cœur de métier et leur conviction profonde !

« Agir Pour Vaulx-en-Velin » luttera contre la pollution de l’air à Vaulx-en-Velin.

Communiqué de presse : « Agir Pour Vaulx-en-Velin » luttera contre la pollution de l’air à Vaulx-en-Velin.

La France connait depuis quelques jours un fort épisode de pollution de l’air. Notre ville de par sa proximité avec le  réseau routier et autoroutier subit ce problème d’une façon exacerbée. Nos élus actuels n’ont rien fait depuis des dizaines d’années pour enrayer la dégradation de l’air que nous respirons. L’équipe d’ « Agir Pour Vaulx-en-Velin » agit depuis des années pour réduire ces nuisances et fait des propositions pour lutter contre la pollution aux particules fines à Vaulx-en-Velin.

Encourageant le « tout voiture » et le « tout goudron » depuis des années, nos élus municipaux ne sont jamais intervenus pour stopper le fléau de la mauvaise qualité de l’air que l’on respire. Les exemples de l’inaction sont nombreux : la ville n’a toujours pas mis en place de Plan de Déplacement d’Administration (PDA plan promis pourtant depuis 12 ans), les pistes cyclables sont réduites à la portion congrue quand elles existent ou sont impraticables, Vélo’V s’arrête à la porte de la ville, les véhicules municipaux ne sont ni hybrides, ni électriques, etc…. Le symbole de cette dérive anti-écologique réside dans l’absence du moindre élu en charge de l’environnement alors que de nombreuses municipalités ont fait le choix d’une vraie délégation d’adjoint en charge de l’environnement et du développement durable. Il semble même que la dérive aille jusqu’à l’encouragement lorsque l’on voit que nos élus (PS comme PC) sont les seuls à soutenir la création d’un Boulevard Urbain Est (BUE) à deux fois deux voies (pour les véhicules) en cœur de ville alors que toutes les communes environnantes réduisent leurs axes pour voitures.

Il reste qu’aujourd’hui, avec l’épisode de pollution que nous connaissons, alors que de très nombreuses collectivités locales ont pris des mesures pour réduire la pollution aux particules fines, nos élus de tous bords ne font rien !

Par ailleurs le projet de transport en commun « A8 » (axe fort style tramway et tracé équivalent au BUE de Vénissieux à Vaulx-en-Velin), identifié depuis le début des années 1990 et officiellement au Plan de Déplacement Urbain depuis 1995, n’est toujours pas réalisé ni même étudié. De nombreux déplacements Domicile-Travail pourraient pourtant se faire en transport en commun non polluants, évitant un trafic routier inutile.

L’équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » souhaite, si les Vaudais(es) lui font confiance le 23 mars prochain, mettre en place au cœur de son projet de ville l’environnement et le développement durable. Le dossier sera managé par un élu professionnel de ce sujet et toute la conduite de la ville sera mise sous le signe de l’écologie. Si les vaudais(es) le décident, dès le lendemain de notre élection nous :

  • Lancerons la démarche d’Agenda 21 et de Plan Climat Energie Territoire,
  • Etablirons un vaste plan modes doux pour la Ville,
  • Créerons des espaces verts et de respiration pour les vaudais,
  • Rediscuterons le dossier du Boulevard Urbain Est qui est actuellement stoppé par l’action de certains de nos colistiers,
  • Lancerons le PDA municipal et encouragerons toutes les entreprises vaudaises à agir pour établir elles aussi leur Plan de Déplacement d’Entreprise,
  • Ferons pression sur le Sytral pour que le projet de transport en commun A8 soit planifié et réalisé,
  • Etc…

Toutes ces actions auront pour objectif d’améliorer la qualité de vie des habitants, leur santé et leur bien-être à Vaulx-en-Velin. « Agir Pour Vaulx-en-Velin » défend les vaudais et leur vie quotidienne.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014