Mars 2014 : une chance de pouvoir choisir, avec « Agir Pour Vaulx-en-Velin », un nouvel urbanisme pour notre ville.

Une des opportunités majeures de Vaulx-en-Velin réside dans ses espaces libres. Située tout près de la ville phare qu’est Lyon (à 15 mn du centre-ville), notre ville possède des atouts qui depuis des décennies font rêver politiciens bâtisseurs, urbanistes d’avant-garde et promoteurs plus ou moins fortunés. Des terrains plats le long d’axes routiers à peu de distance du parc de Miribel : voilà donc de quoi attiser la convoitise de constructeurs. Vaulx-en-Velin a beaucoup changé entre les fin des années 60 et aujourd’hui. La ville est ainsi passée de 8.000 à 45.000 habitants, a perdu 95% de ses terres agricoles en zone non inondable, est devenue tour à tour le symbole de la modernité urbanistique, puis celui de l’urbanisme raté, et enfin de la rénovation urbaine à outrance.  Tout ce cheminement pour quel avenir ? Pour finalement être devenue :  

  • Une ville très pauvre (3° la plus pauvre de France) ?
  • Une ville où l’on vient habiter parce que ce n’est pas cher et que l’on quitte lorsque les moyens financiers le permettent ?
  • Une ville sans unité, sans liens  entre des quartiers qui se regardent sans vivre ensemble ?
  • Une ville laissée à la merci des promoteurs et des projets du Grand Lyon, sans cohérence autre que de la densifier ?

En quelques mots, une ville non pilotée par ses élus, une ville  qui se cherche et qui est à réinventer.

Que sera Vaulx-en-Velin demain ? Les options qui se dessinent dépendent des orientations que prendrons les élus de demain.

La première tâche est de savoir vers quelle ville nous voulons aller. Voulons-nous continuer à être les plus pauvres, ceux à qui on ne demande pas (ou très peu) leur avis ? Souhaitons-nous être de ceux à qui l’on impose des choses et rarement des bonnes (c’est actuellement le cas avec le doublement du trafic de l’aéroport de Bron) ? Cherchons-nous à être ceux qui ne peuvent pas décider parce qu’ils n’ont pas les moyens de leur politique (rappelons que 75% du budget de la ville vient de dotation d’aides, de subventions et de péréquations qui perfusent la ville comme une grande malade) ? Notre équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » refuse le fatalisme de la pauvreté, du misérabilisme  et du fait accompli. Nos élus PC et PS nous conduisent depuis des années dans le mur mais ils auraient pu l’éviter et pour certains sujets il est encore temps de changer de cap. Nous allons le faire en proposant une nouvelle vision pour l’urbanisme à Vaulx-en-Velin à travers un nouveau Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat que nous souhaitons voir adopter (à lire mercredi sur ce site).

La seconde action consiste à associer les vaudais aux projets de leur ville. Aujourd’hui les décisions sur le futur de Vaulx-en-Velin sont prises dans les hautes sphères entre les élus PS et PC de la ville et du Grand Lyon,  avec les autorités de l’Etat et en collaboration avec les promoteurs et les bétonneurs. Et les habitants n’arrivent qu’à la fin dans des instances de concertation trop compliquées quand tout est tellement finalisé que les seules possibilités pour faire valoir leurs avis  sont les actions au tribunal ou des manifestations lorsque à travers des réunions d’information où l’on comprend que les choses se feront sans consulter les vaudais (à lire dans la semaine notre article sur la concertation de la ZAC du Mas). Notre équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » condamne ce type de fonctionnement qui dure depuis des dizaines d’années. Nous le refusons. Nous mettrons en place de nouvelles pratiques de gouvernance (voir notre article du 29-11) et surtout nous serons les élus des habitants et leurs représentants et non plus les élus des partis, du Grand Lyon ou de l’Etat dont l’objectif est d’imposer aux vaudais les décisions d’en haut. Nous imposerons les décisions des vaudais et nous serons leurs porte-parole.

L’objectif est de sortir Vaulx-en-Velin de l’ornière de la pauvreté et de la résignation dans laquelle nos élus actuels l’ont placé. Nous devons devenir une ville moderne, respectée, à l’urbanisme réussi qui doit favoriser le vivre ensemble et non l’exclusion. Nous y travaillons, et demain nous y travaillerons encore plus, pour que Vaulx-en-Velin devienne un lieu de résidence attractif et moderne, un lieu de vie.

L’Equipe « Agir pour Vaulx-en-Velin ».

2014 : « Agir Pour Vaulx-en-Velin » engage chaque vaudais non encore inscrit à faire les démarches d’enregistrement sur les listes électorales.

Voter est un acte citoyen. Lors des élections municipales, le vote permet aux électeurs de s’exprimer et de faire des choix entre différentes politiques publiques.

 Qui peut voter aux élections municipales ?

Selon l’article 3 de la Constitution, « sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques ».

Dès lors, les conditions pour voter sont les suivantes :

  • Disposer de la nationalité française, ou être citoyen européen (*)
  • Etre majeur,
  • Jouir de ses droits civils et politiques (ne pas être sous tutelle et ne pas être privé de son droit de vote par la justice)
  • Etre inscrit sur les listes électorales de la ville.

*Depuis quelques années le droit de vote pour les élections municipales et européennes a été accordé aux ressortissants de tous pays de l’Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, République Tchèque, Bulgarie, Roumanie, Croatie).

 Comment s’inscrire ?

Il faut remplir un document officiel de demande d’inscription sur les listes électorales. Il y a deux types :

Le dossier complet comprend :

  • Le formulaire ci-dessous complété,
  • Une photocopie recto-verso d’une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture de téléphone ou d’électricité ou…).

Ces dossiers doivent être transmis en mairie au service Etat Civil soit par courrier soit y être déposés.

La date limite de dépôt des dossiers est le 31 décembre mais il est fortement conseillé de faire les formalités d’inscription dès que possible pour éviter les encombrements de fin d’année.

 L’équipe « Agir pour Vaulx-en-Velin » se mobilise depuis de nombreuses semaines pour que les vaudais qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales, remplissent le dossier et se rendent en mairie pour avoir la  possibilité de voter à Vaulx-en-Velin pour les élections municipales. Nous avons rencontré de très nombreux habitants et nous poursuivrons encore cette action de sensibilisation à l’inscription et à la participation dans les prochaines semaines afin que chacun puisse être un citoyen vaudais qui peut faire des choix pour sa ville. Et ces choix de proximité sont l'essence même des élections municipales. On peut ainsi choisir :

  • De payer plus ou moins d’impôts,
  • D’avoir plus ou moins d’équipements publics,
  • D’avoir des élus plus ou moins payés,
  • D’avoir une ville plus ou moins propre,
  • D’avoir des écoles plus ou moins surchargées et plus ou moins entretenues,
  • D’avoir un environnement plus ou moins pollué et plus ou moins bruyant,
  • Etc…

Les choix à faire sont locaux et les résultats sont visibles dans la vie de tous les jours. C’est pour cette raison que les élections municipales ont toujours beaucoup de succès au niveau du  taux de participation.

 Mais à Vaulx-en-Velin, à chaque élection, les vaudais boudent les urnes. Et ici plus qu’ailleurs (le taux de participation y est toujours un des plus faibles de France). Cela n’est pas admissible car nous sommes tous citoyens, et nous devons tous donner notre avis sur la façon de conduire la vie de la cité et ne pas nous la voir imposer par une minorité, elle-même élue par une minorité, au bénéfice de cette même minorité.

 L’inaction de nos élus actuels pour résoudre les problèmes vaudais ne doit pas nous conduire à bouder les urnes. Au contraire elle doit pousser les vaudais à s’inscrire plus massivement et à aller voter plus nombreux car il n’est pas une fatalité de regarder les impôts augmenter, d’avoir des rues sales, d’avoir une politique économique locale inactive, et de s’entendre toujours dire « ce n’est pas ma faute, c’est à cause du Grand Lyon », ou « je n’y peux rien c’est de la faute du gouvernement ». De tels propos que l’on retrouve régulièrement dans la bouche de l’exécutif de la municipalité actuels à propos de tous les sujets (de l’agrandissement de l’aéroport de Bron, à l’éclairage public défaillant en passant par les classes surchargées) discréditent l’action des élus qui passent alors, au mieux pour inutiles au pire pour des profiteurs. Et cela ne doit plus être. Les élus ont la possibilité d’agir et de changer les choses. Pas seulement de se servir dans la caisse d’abord et d’agir jamais.

 Nous, l’équipe citoyenne « Agir Pour Vaulx-en-Velin », avons à cœur que les vaudais s’inscrivent sur les listes électorales. Nous voulons aussi que les vaudais se déplacent massivement,  votent et s’expriment ainsi pour décider ce qu’ils veulent faire de Vaulx-en-Velin. Une ville qui se confortera dans sa position  de 3° ville la plus pauvre de France minée par taux de chômage double du taux national où les impôts locaux sont les plus élevés du département OU une ville qui prend enfin son destin en main  et se libère d’une idéologie qui la conduit à pleine vitesse dans le mur.

 POUR CHANGER ET AGIR, INSCRIVEZ-VOUS SUR LES LISTES ELECTORALES ET VOTEZ LE 23 MARS.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014