« Agir Pour Vaulx-en-Velin » propose 5 actions pour résoudre les problèmes du GS Langevin

Mercredi 4 Décembre  2013.

Vendredi 29 novembre l’équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » a tenu au village une réunion de travail publique afin de proposer des solutions aux problèmes actuellement rencontrés au niveau du Groupe Scolaire Langevin (voir document de présentation + conclusions en pièce jointe).

 Un peu d’histoire pour mesurer l’incompétence de nos élus et l’urgence dans laquelle nous sommes en matière d’éducation.

Terrain-Barges-cachin En 2005, un projet de construction d’une école élémentaire sur le terrain municipal de 12.000m² entre Les Barges et Cachin était lancé. Il devait pouvoir compléter l’offre scolaire car sur le même lieu il n’y avait qu’une école maternelle, l’école élémentaire dont dépend la maternelle étant l’école Langevin à 1 km de là. De vrais problèmes d’organisation existaient. La solution était judicieuse.

 En 2009, contre toute attente, un projet de construction d’une école maternelle nouvelle est lancé sur le site du Groupe Scolaire Langevin. Dès ce moment, des habitants relèvent dans ce programme un certain nombre d’incohérences comme l’absence de stationnement, ou la construction en zone naturelle (donc supposée inconstructible !). Mais la mairie fait la sourde oreille et la construction de ce bâtiment est engagée.

 C’est alors qu’à la surprise générale, la ville décide sans discussion ni concertation avec les parents, ni avec les enseignants ni avec les habitants, de fermer l’école maternelle Cachin. Son objectif était double :

  • pouvoir offrir 12.000 m² de terrains constructibles aux promoteurs.
  • proposer (probablement pour calmer les habitants) une offre de service de petite enfance et de centre aéré-garderie aux habitants du quartier.

Le tout se fait contre l’avis des habitants du secteur qui voient donc coup sur coup disparaître leur école et leur seuls espaces verts, et qui se voient obligés maintenant de faire 8 km par jour à pied (8 trajets) pour déposer et récupérer leurs enfants à l’école, ou venir en voiture !

circulation-langevin circulation-langevin2En septembre 2011, la nouvelle maternelle Langevin ouvre donc ses portes et les soucis de trajets et de stationnement débutent, sans surprise. La ville crée alors en urgence un parking d’une vingtaine de places sur un terrain agricole à proximité. Mais les soucis pour les riverains n’en sont qu’à leur début.

 Depuis la situation ne cesse de s’aggraver puisque la nouvelle école maternelle qui devait ouvrir d’abord 4 classes puis ensuite 4 autres, a été contrainte d’ouvrir les 8 classes dès 2011. A la rentrée 2013, l’école déjà trop petite, a ouvert une 9ème classe dans les locaux de l’élémentaire.  Durant cette même période, l’école élémentaire a ouvert 2 nouvelles classes dans cette même période, ce qui a pour conséquence des classes surchargées et un manque cruel de locaux. Et tout cela sans aucune réaction de nos élus !

 Pourtant, alertés par les habitants sur l’autisme des élus de la majorité, les élus de l’opposition n’ont pas fait leur travail. Autant UMP que PS, ils n’ont pas bougé et ont voté pour toutes les résolutions de transfert et d’extension. Incompétence ? Manque de travail ? C’est pour lutter contre ce type de comportement que notre équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » a décidé de se présenter aux suffrages des vaudais car, nous, nous prendrons en compte l’avis des habitants. Nous souhaitons faire de Vaulx-en-Velin une ville pour les vaudais et non une ville pour les promoteurs ou le Grand Lyon.

 La course en avant s’est poursuivie pendant l’été car voyant que, même avec quelques bungalows supplémentaires, rien n’allait se résoudre, la ville a décidé de construire 3 nouvelles classes. Et toujours dans un autisme incroyable car le dossier ose affirmer que « l’offre de stationnement est suffisante » et que la construction de 3 classes « ne génèrera qu’à la marge une augmentation des besoins en stationnement » (voir pièces jointes).

Nous avons donc mené une série de discussions avec les enseignants, les parents d’élèves, les directeurs et les riverains, qui ont abouti lors de la réunion du 29 novembre à trois propositions de solutions d’avenir. Il a été unanimement reconnu par tous les participants comme par toutes les personnes rencontrées que l’agrandissement de Langevin n’est pas  souhaitable tel qu’il est prévu par la ville.

 Il a été retenu

  • de recréer un groupe scolaire comprenant une école maternelle et une école élémentaire sur l’ancien site de la maternelle Cachin,
  • d’annuler toutes les constructions prévues sur le terrain municipal entre les Barges et Cachin,
  • de réduire l’effectif de Langevin d’au moins un tiers pour lui « redonner de l’air »,
  • de pérenniser l’offre en centre aéré et en équipement petite enfance sur Cachin,
  • de créer un vrai espace vert aménagé sur le terrain municipal entre les Barges et Cachin.

L’équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » propose de mettre en place l’ensemble de ce projet alternatif dès le lendemain des élections. Il permettra enfin de répondre aux attentes et aux besoins des habitants, des riverains, des parents d’élèves et des enseignants.

2014 : « Agir Pour Vaulx-en-Velin » engagera une nouvelle politique pour les écoles

Une des principales compétences d’une ville réside dans la gestion de bâtiments municipaux et en particulier ceux des écoles. A Vaulx-en-Velin la tâche est immense. Avec 15 groupes scolaires, notre ville a un très important parc immobilier qu’elle doit faire entretenir, moderniser et rénover, et dans certains quartiers qu’elle doit même augmenter.

Et tout cela, l’ensemble de nos élus, l’ont oublié ces dernières années. Pris par des priorités budgétaires surement plus importantes à leurs yeux (comme l’agrandissement du Planétarium par exemple), ils ont délaissé ce qui est notre avenir : nos enfants et leur éducation dans de bonnes conditions. Et cela dans tous les domaines.

En premier lieu dans l’organisation et la planification qui ne fonctionnent pas. Il appartient à une municipalité d’avoir une vision prospective, de savoir où elle va : où construire, où positionner des espaces verts, où créer des équipements publics. Et ceci nos élus vaudais actuels n’ont pas su le faire et ne le savent toujours pas. Les exemples sont multiples :

  • L’école Mistral tout juste rénovée et qui manque déjà de classes si bien qu’on envisage l’installation d’algécos un an et demi après l’inauguration !
  • L’école élémentaire Langevin qui craque de tous côtés avec la maternelle transférée il y a deux ans et qui dès son ouverture était déjà trop petite puisque deux ans après une classe était délocalisée en élémentaire (voir notre article dans les prochains jours).
  • Et c’est la même chose pour tant d’autres.

Mais que font nos élus ? Que fait le bureau d’étude payé pour faire de fausses prospectives alors que cela semble si simple d’anticiper le nombre d’enfants en fonction des logements construits et à construire ? La catastrophe est bien réelle et pas une vue de l’esprit. Les enfants de ZEP qui sont censés être accueillis dans des classes allégées en effectifs sont en fait dans des classes surchargées (28-29 ce n’est plus rare) et tout cela par la faute d’élus qui n’anticipent rien ! Quelle égalité des chances notre municipalité donne-t-elle à nos enfants ?

Croizat-vaulx-sudLa construction et la rénovation est, elle aussi, délaissée. Quelques écoles datent des années 30, d'autres ont été créés dans les années 70. Pour bon nombre d’entre elles rien n’a changé depuis. Parce que cela devenait trop évident, quelques modifications ont été apportées. Cependant, aucun plan de modernisation n’existe. Sans financement, rien n’est organisé ni planifié. Comme les enfants ne votent pas et que souvent leurs parents ne connaissent pas l’état réel des locaux, l’électoralisme et le clientélisme sont inutiles ici. Alors nos élus font du coup par coup. Et cela n'étonne personne. Le PS vote toujours le budget et l’opposition attaque peu sur ces dossiers.

Enfin, l’entretien est une misère sauf si des relations se sont nouées au fil du temps entre certaines personnes. « Arranges moi ça, poses moi une prise s‘il te plait », sans quoi, les demandes restent lettre morte. Les équipements sont si pauvres qu'on ne compte plus les peintures écaillées, toilettes cassées, murs fissurés, etc… même lorsque les parents veulent mettre la main à la pâte en proposant eux-mêmes leur énergie, nos frileux élus ne leur accordent pas « cette faveur » ! Bon nombre des matériels datent de mathusalem ou plutôt du siècle dernier. Pas une classe n’est équipée de moyens modernes d'apprentissage tels que des Tableaux Numériques Interactifs alors que de nombreuses villes en sont déjà pourvues. Bref, dans une ville pauvre comme Vaulx-en-Velin, trop peu de moyens sont donnés aux enfants pour assurer leur avenir.

Tout cet immobilisme, l’équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » le refuse. Nous n'acceptons pas que la seule solution pour les parents soit le départ sous d’autres cieux lyonnais ou vers le privé. Nous refusons que le phénomène de l’évitement avec la boite à piston de la dérogation soit la seule solution. Quels que soient les enfants, quels que soient les quartiers, il faut permettre à chacun d'exprimer et développer ses talents. Au travers des moyens que nous donnerons aux écoles, les enfants recevront un enseignement de qualité dispensé par des enseignants disposant des moyens nécessaires.

S’il est une priorité, s'il est une urgence, c’est bien la rénovation et l'équipement des établissements scolaires de Vaulx-en-Velin. L’équipe sortante Front de Gauche et le Parti Socialiste qui ont voté 99% des propositions de la majorité (opposition vous disiez ?) n’ont que trop peu fait. Nous citoyens, nous agirons dès le lendemain des élections de mars 2014 pour faire une vraie révolution dans les écoles vaudaises.

Une Nouvelle Gouvernance pour Vaulx-en-Velin

Après des dizaines d’années d’un fonctionnement opaque basé sur le clientélisme, sur une absence d’écoute et une fausse concertation des habitants, la municipalité de Vaulx-en-Velin a besoin d’un changement destiné à mettre en place une nouvelle gouvernance. Le groupe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » l’appelle de ses vœux pour gouverner notre ville de façon équilibrée et transparente.

Nous souhaitons impliquer de façon responsable les acteurs comme les spectateurs concernés par les politiques de la ville et leur implantation.

L'objectif de la nouvelle gouvernance est d'aboutir à des décisions acceptables par tous dans le sens du bien commun au profit de tous et non d’une minorité. Elle impliquera les citoyens, les élus, et au sens large tous les acteurs de ville. Elle obligera à informer, consulter et concerter le plus grand nombre en toute transparence et honnêteté.

Nous proposons 28 mesures (voir page suivante) à mettre en place dès le lendemain des élections pour rendre les pratiques municipales plus démocratiques, plus modernes et plus claires. Ces propositions s’inscriront dans une démarche globale de Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) que nous souhaitons voir se développer dans notre ville. « Agir Pour Vaulx-en-Velin » promouvra des principes d'éthique, de relation et de concertation avec les acteurs, de recherche de qualité dans la gestion du territoire et du mode de gouvernance, de lien social et sociétal, de performance, de communication, de développement du territoire et de développement économique.

PARTICIPATION DES HABITANTS :

  • Mise en place de conseils de quartiers avec un budget, gage d’indépendance et d’autonomie,
  • Création d’un conseil du développement économique,
  • Mise en place d’une réunion locale de quartier par an,
  • Action forte pour une inscription sur les listes électorales des personnes ayant le droit de vote (français et ressortissants de l’UE),
  • Les réunions publiques pourront être vues à distance par webcam pour les personnes à mobilité réduite,
  • Mise en place d’un conseil municipal des enfants pour les ouvrir à la citoyenneté.

COMMUNICATION :

  • Amélioration du site internet municipal mis à jour quotidiennement où l’on peut trouver toutes les infos utiles à la vie quotidienne (obtenir un renseignement, effectuer une formalité administrative, réaliser tous paiements utiles (crèches, cantines, amendes...),…) et à la vie publique et politique (dates, ordres du jour et comptes rendus des conseils municipaux, liste des élus, accès à la webcam des débats publics, etc…),
  • Création d’une rubrique sur le site web municipal reprenant les problèmes de la vie quotidienne avec suivi des demandes et problèmes visible par tous et d’accès libre à la lecture. Un numéro vert 24/24 sera mis en place pour signaler les problèmes du quotidien. Les courriers au maire seront suivis de la même façon en toute transparence,
  • Mise en place d’une rubrique où chacun pourra se tenir informé sur les projets de construction et permis de construire signés dès l’obtention, avec possibilité d’abonnement et de veille par quartier ou mot clé. Ce site sera aussi alimenté par tout ce qui se fait ou est en projet sur les quartiers (travaux, commerces,…),
  • Ouvrir « Vaulx Le Journal » plus largement à l’expression de tous les habitants sans exclusion d’aucune personne ni d’aucun quartier,
  • Accès en ligne aux comptes de la ville et aux documents importants (audits,…).

ELUS :

  • Mise en place d’une équipe municipale compétente qui s’ouvrira aux élus des listes opposées en fonction de leurs compétences et qui ne laissera aucun dossier de côté,
  • Création d’Elus adjoints de quartiers,
  • Obligation pour les élus d’effectuer leur mission et d’être présents aux réunions dont les conseils municipaux,
  • Publication annuelle d’un bilan des actions de la ville par un cabinet d’audit indépendant,
  • Mise en place d’un nombre restreint d’adjoints,
  • Les élus au Grand Lyon auront une mission allégée au sein de la municipalité,
  • Suppression des voitures de fonction des adjoints comme l’impose la loi,
  • Retour aux indemnités de base pour les élus.

CONSEIL MUNICIPAL :

  • Mise en place d’un moment adapté dédié aux Questions – Réponses durant les conseils municipaux,
  • Présentation électronique des dossiers, mise en place d’un grand écran de projection des documents pour le public, suppression des documents papier,
  • Tous les dossiers seront préparés et travaillés en commission ; le temps de parole lors du conseil pourra alors être réduit (1,5 mn à 2 mn par groupe). Les documents devront être compréhensibles, accessibles à tous et transmis à temps,
  • Limitation du nombre de groupe d’élus (4 membres minimum pour former un groupe),
  • Un conseil municipal par mois,
  • Présence obligatoire des élus (sous peine de suspension d’indemnité) sauf justification,
  • Mise en place d’un service de suivi à distance par webcam,
  • Vote électronique pour assurer la confidentialité des décisions,
  • Présence obligatoire d’un membre des associations ou des personnes concernées lorsqu’un vote les concerne (possibilité de les questionner en direct).

L'équipe "Agir pour Vaulx-en-Velin"

Attachments:
FileFile size
Download this file (Projet Nouvelle Gouvernance 28-11-13-3.pdf)nouvelle-gouverance-agirpourvaulx-vaulx2014202 kB

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014