Edito : "Résistance et réussite pour Vaulx-en-Velin".

Voilà maintenant 5 semaines que nous avons décidé de franchir le pas : solliciter la voix des électeurs de Vaulx-en-Velin lors du prochain scrutin municipal du 23 mars 2014. Notre démarche a été longuement murie. Elle l’a été par plusieurs constats :

  • Parce que la situation générale (économique, sociale, santé, école, etc…) de notre ville ne fait qu’empirer jour après jour,
  • Parce que la politique autiste menée depuis des années par des élus qui n’écoutent personne d’autre qu’eux-mêmes ne peut fonctionner,
  • Parce que la voix des Vaudais ne peut se réduire à celle des partis politiques et à leur porte-parole individuels que sont les têtes de liste.

Nous sommes convaincus que dans ces conditions, une ville ne doit pas être dirigée à droite ou à gauche, et ne doit pas opposer systématiquement une partie de la population à une autre. Nous pensons que la politique mise en place dans notre ville par le parti communiste et ses alliés de gauche (parti socialiste compris) depuis maintenant 84 ans n’a fait que l’appauvrir et la mettre dans la spirale infernale du déclin année après année. Les Vaudais ne sont pas défendus par leurs élus (majorité comme opposition). Pour cette raison nous avons décidé de créer un rassemblement citoyen indépendant, sans étiquette et rassembleur avec l’ambition de proposer un projet de renouveau pour notre ville. Nous avons le devoir de porter la parole des vaudais, d’être leurs élus et donc être à la fois leur voix et leurs défenseurs car ce n’est pas le cas actuellement. En effet aujourd’hui nos élus défendent d’abord les projets du Grand Lyon, ceux des promoteurs et des grandes entreprises et cela au nom d’une idéologie qui se veut pourtant au service du peuple (ce qui est un comble !!).

Notre ville avec la diversité qui la caractérise, doit être le lieu du vivre ensemble et non du vivre les uns contre les autres. Nous ne pouvons pas accepter qu’une infime partie de la population décide contre tous les avis. Pour cette raison, nous avons décidé de nous lancer avec des priorités qui sont simples, qui sont celles des vaudais ; des priorités de tous les jours, des priorités locales et non nationales. Nous avons fait le choix de parler aux vaudais de leurs problèmes locaux et de leur proposer des solutions locales qui seront mises en place par des vaudais comme eux, soucieux, eux, du bien-être des habitants parce que partageant leur quotidien.

L’école sera notre grande priorité. Chaque vaudais responsable  le sait : les écoles de notre ville sont dans des états matériels déplorables. Les équipements sont hors d’âge. Les rénovations et ouvertures de classes sont faites dans l’urgence. Alors que nous devrions « mettre le paquet pour les enfants », tel n’a jamais été le cas. Alors que nous devrions avoir des écoles modèles et modernes, rien n’est fait pour cela. Nous mettrons en place pour chaque école un planning de rénovation ambitieux et créerons de nouvelles écoles.

L’emploi et l’économie sera notre seconde priorité. Absente par son action publique dans ce domaine, notre ville doit créer le terreau pour que le chômage qui touche 20 % des vaudais (deux fois la moyenne nationale) diminue. Telle est notre volonté pour le prochain mandat municipal.

La maitrise des dépenses et des recettes accompagnera notre politique. Nous ne pouvons plus continuer à étrangler les foyers fiscaux vaudais. Chaque année les vaudais voient leur montant d’impôt communal augmenter, déjà le plus haut du département. Les dépenses supplémentaires prévues dans les cartons de nos élus actuels (PACS et nouvelle piscine entre autres pour près de deux millions d’euros de frais annuels supplémentaires) ne vont qu’augmenter et les impôts seront la variable d’ajustement du budget.  Cela nous le refusons car le portefeuille des vaudais n’est pas sans fond et il est déjà presque vide !

Face à toutes ces priorités nous devrons aussi nous positionner clairement face aux enjeux régionaux ou nationaux : mise en place de la métropole, réforme des rythmes scolaires, désengagement de l’Etat pour le financement des politiques urbaines, etc…. Nous le ferons avec force, courage, et avec une détermination responsable pour le bien des vaudais et contre les pressions extérieures.  En pensant chaque fois à l’intérêt local des vaudais.

Notre ville doit changer de cap. Tous les vaudais le savent et le disent. Nous vous proposons de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Pour cela, venez  nous rejoindre car chaque voix compte et est importante. Nous devons « Agir pour Vaulx-en-Velin ». Nous avons encore quatre mois pour bouger tous ensemble et donner un cap de renouveau et de changement à Vaulx-en-Velin.

L’Equipe de campagne  « Agir pour Vaulx-en-Velin ».

decouvrez chaque jour une personne de l'équipe de campagne +17

Attention, il y a un piège : une personne est partie, une autre est revenue.

L'ordre a changé aussi.

Qui est la nouvelle?

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014