L'interview de NOTA BENE des trois candidats aux municipales

Fayssal Hacham, Hassen Hannachi et Fares Belgharbi, trois jeunes de Vaulx-en-Velin, dans un cadre de projet éducatif, ont décidé de faire une vidéo sur le sujet de l'année: les élections municipales, pour sensibiliser les jeunes Vaudais à cette élection, et utiliser ce projet pour changer l'image de la ville.

Ils ont crée un personnage appelé NOTA BENE qui allait interviewer les candidats. Seuls trois candidats ont répondu à l'invitation, puisque M Le Maire s'est contenté d'envoyer un de ses adjoints, 5ème sur sa liste.

Le résultat est très intéressant et nous l'espérons, atteindra ses objectifs. Toujours est-il qu'ils ont déjà montré que trois jeunes Vaudais peuvent faire des choses originales, réussies et nous leur souhaitons beaucoup de réussite dans leur avenir.

 

Leur blog : http://leblogdu22.over-blog.com/

 

Notre projet Développement durable et Transport

logoNotre projet transport et développement durable

Transport :

Notre ville a une position facile et à la fois difficile en termes de transport, en étant très proche de Lyon, et donc devrait avoir des transports en commun aisés, et aussi difficile car elle est entourée d’eau.

En termes de transport en commun, nous avons la chance d’avoir un élu au Sytral pour mieux défendre nos intérêts, à condition d’être pro-actif.

Agir auprès du Grand Lyon et du Sytral pour :

  • Mettre en place une concertation avec tous les habitants pour analyser les répercussions de la mise en place de ATOUBUS et faire des propositions plus adaptées à la demande. La transformation du C3 en ligne de tramway sur le long terme. A court terme, pour ne pas pénaliser les vaudais, il faut que cette ligne soit fractionnée pour que les bus soient réguliers jusqu’à Bonnevay
  • La création d’un arrêt supplémentaire du tramway entre La Soie et Décines Centre pour accéder à la ZI.
  • La réalisation de l’axe A8 prévu depuis près de 20 ans qui devra s’inscire dans le prochain plan de mandat.
  • La réalisation de la promesse de prolongation de la ligne de tramway T1 qui s’arrête aujourd’hui à la Doua en deux branches : une vers le centre-ville en passant par le Mas, l’autre vers le Grand Parc en passant par le Nord du village (idem inscription plan de mandat)
  • Œuvrer pour obtenir des stations de Vélo et d’automobile en partage de type vélo’v et autolib.
  • Agir pour diminuer la pollution automobile en empêchant le trafic de traversée et en remettant en cause la création du BUE.
  • Agir pour le respect du code de la route en particulier autour des écoles.

En termes de développement durable, nous avons la chance d’avoir dans notre équipe un employé de la DREAL, au fait de tout ce qui se fait en développement durable. Tout est à faire sur la commune !

Développement Durable et Environnement :

Mettre le développement durable au cœur de toute la politique de la ville. Le Maire aura sous sa responsabilité directe ce dossier et impulsera à la fois les démarches de Plan Climat Energie Territoire et d’Agenda 21.

  • Lancer les démarches de Plan Climat Energie Territoire et Agenda 21.
  • Créer un salon annuel de l’environnement et du développement durable.
  • Mettre en place une politique d’économie d’énergie dans l’ensemble de la ville :
    • Dans les bâtiments municipaux par une action volontaire de rénovation et de construction à énergie positive en partenariat avec l’ENTPE et l’Ecole d’Architecture
    • Détecter les bonnes pratiques, les valider et les apprendre à tous les vaudais de 7 à 99 ans.
    • Travailler sur l’ensemble des ressources (eau, électricité, gaz, bio gaz, compost, géothermie, etc…)
    • Travailler en collaboration avec les organismes existants comme l’ADEME ou le SIGERLY l
    • Créer le futur Mas du Taureau comme un éco-quartier ; la conception en Energie Positive devra être favorisée et des solutions environnementales devront être apoortées aux habitants (tramway,…)
    • Aéroport de Bron :
      • Œuvrer pour bloquer le développement de l’aéroport de Bron et en réduire les nuisances.
      • Agir pour en diminuer les actuelles nuisances environnementales en terme de bruit.
      • Exiger un siège au sein de la CCE (Commission Consultative de l’Environnement) de l’aéroport de Bron
      • Décharges sauvages :
        • Œuvrer contre les décharges sauvages sur Vaulx-en-Velin par une politique de sensibilisation et de suivi.
        • Réclamer un audit du Grand Lyon sur la pollution des sols de Crépieux-Charmy – idem pour l’ensemble du Grand Parc.
        • Faire de Vaulx-en-Velin une ville référence en termes d’espaces verts par leur qualité et leur gestion raisonnée
        • Agir pour diminuer les nuisances sonores pour les personnes vivant en des lieux bruyants (places, voies à fort passage).
        • Faire de Vaulx-en-Velin une ville référence en termes de préservation de la ressource en eau :
          • Economie de consommation
          • Utilisation d’espèces végétales économes en eau dans les espaces verts municipaux
          • Agir pour rendre la restauration collective plus bio et mieux raisonnée.
          • Equiper les services de la ville de véhicules en auto partage tous électriques.
          • Optimisation du tri des déchets par la mise en place de :
            • Formation des habitants
            • Moyens pour réduire le taux de déchets (compostières, poules, …)
            • Brigades d’ambassadeurs du tri
            • L’action auprès du Grand Lyon pour la mise en place de la taxation déchets au réel –poids.
            • Amélioration de la propreté de la ville par une action de tous en particulier des élus et des services municipaux pour faire de Vaulx une ville propre tout simplement.

 

Tout ceci est une liste de que nous comptons mettre en place lorsque nous serons élus, avec la volonté non pas seulement d’un maire, mais d’adjoints pour qui cela représente leur cœur de métier et leur conviction profonde !

« Agir Pour Vaulx-en-Velin » luttera contre la pollution de l’air à Vaulx-en-Velin.

Communiqué de presse : « Agir Pour Vaulx-en-Velin » luttera contre la pollution de l’air à Vaulx-en-Velin.

La France connait depuis quelques jours un fort épisode de pollution de l’air. Notre ville de par sa proximité avec le  réseau routier et autoroutier subit ce problème d’une façon exacerbée. Nos élus actuels n’ont rien fait depuis des dizaines d’années pour enrayer la dégradation de l’air que nous respirons. L’équipe d’ « Agir Pour Vaulx-en-Velin » agit depuis des années pour réduire ces nuisances et fait des propositions pour lutter contre la pollution aux particules fines à Vaulx-en-Velin.

Encourageant le « tout voiture » et le « tout goudron » depuis des années, nos élus municipaux ne sont jamais intervenus pour stopper le fléau de la mauvaise qualité de l’air que l’on respire. Les exemples de l’inaction sont nombreux : la ville n’a toujours pas mis en place de Plan de Déplacement d’Administration (PDA plan promis pourtant depuis 12 ans), les pistes cyclables sont réduites à la portion congrue quand elles existent ou sont impraticables, Vélo’V s’arrête à la porte de la ville, les véhicules municipaux ne sont ni hybrides, ni électriques, etc…. Le symbole de cette dérive anti-écologique réside dans l’absence du moindre élu en charge de l’environnement alors que de nombreuses municipalités ont fait le choix d’une vraie délégation d’adjoint en charge de l’environnement et du développement durable. Il semble même que la dérive aille jusqu’à l’encouragement lorsque l’on voit que nos élus (PS comme PC) sont les seuls à soutenir la création d’un Boulevard Urbain Est (BUE) à deux fois deux voies (pour les véhicules) en cœur de ville alors que toutes les communes environnantes réduisent leurs axes pour voitures.

Il reste qu’aujourd’hui, avec l’épisode de pollution que nous connaissons, alors que de très nombreuses collectivités locales ont pris des mesures pour réduire la pollution aux particules fines, nos élus de tous bords ne font rien !

Par ailleurs le projet de transport en commun « A8 » (axe fort style tramway et tracé équivalent au BUE de Vénissieux à Vaulx-en-Velin), identifié depuis le début des années 1990 et officiellement au Plan de Déplacement Urbain depuis 1995, n’est toujours pas réalisé ni même étudié. De nombreux déplacements Domicile-Travail pourraient pourtant se faire en transport en commun non polluants, évitant un trafic routier inutile.

L’équipe « Agir Pour Vaulx-en-Velin » souhaite, si les Vaudais(es) lui font confiance le 23 mars prochain, mettre en place au cœur de son projet de ville l’environnement et le développement durable. Le dossier sera managé par un élu professionnel de ce sujet et toute la conduite de la ville sera mise sous le signe de l’écologie. Si les vaudais(es) le décident, dès le lendemain de notre élection nous :

  • Lancerons la démarche d’Agenda 21 et de Plan Climat Energie Territoire,
  • Etablirons un vaste plan modes doux pour la Ville,
  • Créerons des espaces verts et de respiration pour les vaudais,
  • Rediscuterons le dossier du Boulevard Urbain Est qui est actuellement stoppé par l’action de certains de nos colistiers,
  • Lancerons le PDA municipal et encouragerons toutes les entreprises vaudaises à agir pour établir elles aussi leur Plan de Déplacement d’Entreprise,
  • Ferons pression sur le Sytral pour que le projet de transport en commun A8 soit planifié et réalisé,
  • Etc…

Toutes ces actions auront pour objectif d’améliorer la qualité de vie des habitants, leur santé et leur bien-être à Vaulx-en-Velin. « Agir Pour Vaulx-en-Velin » défend les vaudais et leur vie quotidienne.

Notre programmme économie et emploi développé

PROJET ECONOMIE ET EMPLOI

 L’objectif de l’équipe Agir Pour Vaulx-en-Velin sera de favoriser le développement des entreprises ou des commerces sur la ville et faire en sorte que celles qui y sont implantées restent et créent alors des emplois pour les Vaudais et de l’activité économique induite qui leur profitera. Pour atteindre cet objectif,  il sera créé un Conseil de Développement Economique et Touristique avec une vraie politique de développement correspondant aux besoins des entreprises et mettant en valeur les atouts de la ville et les équipements présents.

 

DYNAMISER LES ENTREPRISES ET EN ATTIRER DE NOUVELLES

 Il conviendra pour cela :

  • d’être un véritable support auprès des associations telles que VVE et favoriser en s’appuyant sur ces associations d’entreprise ou entreprises-vaudaises-sudgroupement, la création de l’emploi partagé (échanges de salariés ou temps partagé), l’accès à des compétences pointues tels que les financements européens, les aides en matière d’innovation, de recherches et développement ou encore de CIR (crédit impôt recherche). Ces actions ont pour vocation de donner de l’attractivité à Vaulx-en-Velin et attirer de nouvelles entreprises afin de créer richesse et emploi.
  • de favoriser les liens écoles/entreprises pour créer des formations adaptées aux besoins (BTS, CAP). L’objectif est ainsi de réduire le nombre de jeunes sortant de l’école sans diplôme, et surtout de leur donner toutes les chances de trouver un emploi.
  • de favoriser les plateformes d’innovation comme celle existant entre l’ENTPE/Axelera pour en faire bénéficier les entreprises vaudaises, créant là encore attractivité pour la ville, et compétitivité-innovation pour les entreprises.
  • de fédérer et regrouper les ZI éparses afin de favoriser les synergies et faire en sorte que les entreprises puissent mettre en commun leurs compétences et répondre à des besoins particuliers sans pour autant aller les chercher ailleurs.
  • d’avoir une attention toute particulière sur les locaux vides. Un diagnostic sera réalisé pour faire un véritable état des lieux des locaux vides et trouver des solutions avec les propriétaires pour que les locaux soient à nouveau occupés,
  • de faire de la pépinière CARCO une véritable plateforme de création d’entreprise avec le renforcement de l’équipe dédiée à l’entreprise,
  • de repenser la zone franche urbaine qui a créé autant de nuisances qu’elle a aidé au développement du centre-ville. Mais cette zone franche s’est faite au détriment des autres quartiers, les vidant de commerces et médecins. Nous œuvrerons pour que soit la zone franche soit étendue aux zones industrielles, soit supprimée.

 En parallèle en matière d’infrastructure il faudra :

  • Améliorer les accès aux zones industrielles grâce au BUE (boulevard urbain est) déjà en cours mais aussi par l’aménagement d’un rond point au niveau de la ZI de la Rize afin de désengorger l’entrée Est, qui crée des bouchons jusqu’à la Rocade. L’accès des zones industrielles et d’activités doit être facilité. Nous serons toutefois attentifs à ce que le BUE ne crée pas de nuisances environnementales (pollution aux  particules nuisances sonores…) auprès de la  population vaudaise.
  • d’assurer une meilleure desserte en transports en commun des salariés avec un vrai service de bus et non quelques dessertes sporadiques. Les lignes de bus doivent être renforcées et chaque vaudais devrait pouvoir se rendre au travail en transports en commun. Une liaison sud/nord via le centre doit être mise en place.
  • de sécuriser les zones par la mise en place d’un système de vidéosurveillance plus important et des patrouilles de police de proximité.
  • de maintenir les lieux propres et agréables à vivre. Les zones industrielles doivent être propres et les abords des entreprises entretenues.

 

CREER DE L’EMPLOI

 L’objectif étant de créer des conditions favorables à l’emploi des vaudais, l’équipe d’Agir pour Vaulx-en-Velin :

  • favorisera la création d’une agence d’intérim au centre-ville et d’une société de portage salarial afin de permettre aux professionnels qui le souhaitent de se concentrer sur leurs activités et ainsi réduire le temps passé pour des tâches administratives.
  • mettra en place un système de parrain industriel afin de soutenir les jeunes dans leur formation et faciliter la transmission des compétences et des connaissances.
  • s’engagera à impliquer ses salariés municipaux afin qu’ils deviennent de véritables formateurs et prennent en charge des contrats d’alternance avec des jeunes pour que ces derniers acquièrent un véritable métier au bout des deux ans de formation.
  • Accompagnera de la même façon les employés de la ville en CDD afin de pérenniser leur emploi.
  • Créera un pôle de formation pour les entreprises à main d’œuvre peu qualifiée,
  • favorisera l’emploi des vaudais pour les postes municipaux,
  • créera une bourse à la création d’entreprise tout en développant également le mécénat d’entreprises particulières,
  • Favorisera les liens entre la pépinière CARCO et des organismes comme CREALYS (plateforme d’aide à l’innovation) afin d’attirer les jeunes entreprises à fort potentiel en leur proposant des locaux, un soutien permettant leur développement.
  • Développera le lien entre la mission locale, la mairie et les entreprises pour que la mission locale suive de façon plus active les jeunes qui la sollicitent.
  • Mettre en place un forum de l’emploi annuel pour que les besoins et les ressources de la ville en matière d’emploi soient connus de tous, ramenant aussi plus d’équité et de transparence sur ces emplois.

 

DEVELOPPEMENT DES COMMERCES

Commerces-vaulx-sud En matière de commerce « Agir Pour Vaulx-en-Velin » cherchera à dynamiser les commerces de proximité par :

  • La création de marchés thématiques au village.
  • L’aide à l’installation d’une boutique de produits locaux afin de faire connaître les produits de nos agriculteurs et aider ainsi au maintien des exploitations ou attirer de nouveaux exploitants.
  • La mise en place d’une charte des devantures pour rendre une certaine qualité esthétique à la ville.

 

 

 

TOURISME

La Ville de Vaulx en Velin dispose d’un patrimoine qui n’est pas valorisé. Ce patrimoine pourrait être mis en valeur par le développement de chateau-mediaval-vaulx-en-velinl’activité touristique. Le Planétarium, le château du  Village, l’usine Tase avec toute son histoire, Le Festival «A Vaulx Jazz » ou encore Le Grand Parc, majoritairement sur la commune de Vaulx-en-Velin nous permettent de pouvoir mener cette action car nous en avons les ressources.

 L’activité touristique doit être développée pourquoi par

  • la création d’un syndicat d’initiative ou d’une antenne Vaudaise en élargissant les attributions du service « culture de la ville ». Ce service travaillera en étroite collaboration avec le Grand Lyon pour développer de véritables circuits touristiques, et une activité économique autour de ces circuits. Elle permettra ainsi de changer l’image de Vaulx-en-Velin, mais aussi de créer de la richesse.
  • Ce patrimoine pourra aussi être développé via des mécénats actifs. Le gros chantier sera entre autre la rénovation du château médiéval du Village.

La Santé à Vaulx-en-Velin : une priorité historique qui doit renaitre.

Communiqué de presse : La santé à Vaulx-en-Velin, une priorité de notre équipe

Quelques jours après un nouvel hommage de la Ville aux dames fondatrices de la Clinique St Jean Baptiste*, force est de constater que la santé des vaudais se dégrade. Et pourtant dans les années 50, la création de la 1° maternité vaudaise a fait, à l’époque, de notre ville un phare en matière d’accueil social des jeunes femmes en détresse. Ainsi, au milieu du siècle dernier, les vaudaises (mais aussi d’autres femmes venues souvent de loin) avaient la chance d’avoir un lieu médicalisé et accueillant pour accoucher. Cet équipement plaçait alors notre ville dans le peloton de tête pour la santé de la mère et de l’enfant.

 

Qu’en est-il 60 ans plus tard ? Les choses ont beaucoup changé. La population vaudaise qui a été multipliée par 6 a toujours une maternité (qui a déménagé entre temps), mais l’offre de soin a rétréci. Certains quartiers n’ont plus de médecin qu’ils soient généralistes ou spécialistes. Et les indicateurs de santé des habitants se sont dégradés : le diabète, les maladies cardio-vasculaires les troubles psychologiques, etc,… dans la population vaudaise ne font que s’accroitre année après année. Les conditions d’accueil et de prise en charge des personnes en situation de handicap sont elles aussi préoccupantes dans une ville qui en accueille le plus fort pourcentage du Rhône : les actions envers ces personnes sont quasiment inexistantes.

 

« Agir Pour Vaulx-en-Velin » propose une vraie politique sociale et de santé pour permettre aux vaudais de vivre mieux et plus longtemps en bonne santé. A ce titre nous avons de nombreuses propositions pour sortir de la situation dans laquelle par nos élus actuels ont maintenu Vaulx-en-Velin :

  • Favoriser le retour de professionnels de santé dans les quartiers désertés ces dernières années avec la remise en cause de la zone franche urbaine pour favoriser la création de pôles de santé au Sud comme au Village,
  • Renforcer les consultations de spécialistes, en particulier au sein du Centre Jean Goulard,
  • Développer des programmes de prévention de l’obésité, du diabète, des maladies cardio-vasculaires…etc, en passant les écoles, les clubs de sport, les centres sociaux,
  • Implanter une maison de retraite au cœur du Village près des commerces et des associations,
  • Favoriser le rapprochement des générations afin que nos anciens puissent rester chez eux aussi longtemps qu’ils le souhaitent,
  • Agir pour offrir une offre des soins médicaux d’urgence sur la commune,

 clinique-Union

 

Au-delà de ces actions, l’équipe d‘ « Agir pour Vaulx-en-Velin » anticipera la fermeture programmée de la Clinique de l’Union, un équipement spécialisé dans l’accueil médical et social de la mère et de l’enfant très fréquenté et très apprécié des vaudaises et des vaudais.

Malgré le laisser-aller et le laisser-faire de la municipalité actuelle depuis des années, notre équipe agira pour que des mesures soient prises par les autorités compétentes pour que les vaudais puissent bénéficier sur place, de soins de qualité.

 

 

 

Plus d’infos sur www.vaulx2014.fr

 

ou auprès de Stéphane BERTIN - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 07.85.17.61.43

 

 clinique-saint-jean-baptiste-1987

*1947 : Le docteur Marie-Claire PETIT s’installe à Vaulx-en-Velin au -dessus du petit Casino, place Gilbert BOISSIER Avril 1949 : Le docteur PETIT et Mlle Janette MOREL réalisent qu’il y a un besoin en maternité, et elles créent la Clinique Saint Jean Baptiste. Jusqu’à présent, les femmes qui accouchaient le faisaient à l’hôpital (Hôtel Dieu…) ou chez elles. La clinique commence dans le cabinet du docteur PETIT. Il y avait trois lits. Le succès grandissant de la clinique fera que Mme Beausoleil (femme de l’ancien maire de 1920 à 1929) leur vend (à tarif préférentiel) la maison, qui abritait son ancienne cuverie, rue Louis Duclos (là où se trouve actuellement les orphelins d’Auteuil) en 1952. Elles ont petit à petit aménagé les lits en commençant par 7 pour aller jusqu’à 25 lits.

 

La clinique a fermé en Mars 1988. La mobilisation des habitants puis de la mairie pour le maintien d’une maternité sur Vaulx en Velin a permis la création de la clinique de l’union le 01 Octobre 1994.

 

Interview Lyon Première de Stéphane BERTIN

L'interview LYON 1ère le 20 Février dernier faite par M Baptiste PIERRE

 

 

 

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014