Premier bilan sur « la Petite Enfance ».

Virginie-ComteLe sujet de la Petite Enfance (moins de 3 ans) est un dossier essentiel dans la politique d’une ville. Et bien que cette compétence ne relève pas que des municipalités, c’est une politique nationale que nous prenons à bras le corps avec l’aide des partenaires indispensables que sont la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Rhône et le Conseil Général qui  nous apportent leur soutien.

 Comme nous l’avons indiqué tout au long de la campagne des élections municipales, l'Education et la Petite Enfance sont nos priorités phares de ce mandat. En effet, parce que la petite enfance est un enjeu majeur et parce que l’accompagnement des enfants et leur développement sont au centre de nos préoccupations, nous avons volontairement pris le parti d’être acteur de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

 Bien que nous situant dans un contexte de contraintes financières de plus en plus prégnant, nous nous devons de maintenir une qualité d'accueil des enfants au sein de toutes les structures municipales.

 Comme chacun le sait, la CAF a fortement réduit ses subventions. Il y a plusieurs années, notre ville a été un précurseur car la CAF finançait certaines formations pour les professionnels de santé mais aussi d'autres actions grand public au moyen de subventions (livret d'accueil...). Depuis, la ville a développé surtout le nombre de berceaux afin de rattraper son retard par rapport à la moyenne nationale. Actuellement cette moyenne est de 14 enfants pour 100 places, mais à Vaulx-en-Velin nous en sommes à 7 places pour 100 enfants. Aussi, malgré le nombre croissant de places crées ces dernières années, un manque  conséquent de berceaux pour accueillir les petits Vaudais se fait sentir.

 Le défi qui se présente à nous est de taille. La question fondamentale qui se pose est : Comment mener des actions pédagogiques et offrir un même service avec moins de moyens ?

 

Pour cela nous devons :

 1- Mieux organiser l’accueil individuel au sein des  Relais d’Assistantes Maternelles (R.A.M.) :

 Comment faire cela : en instaurant le principe d’une adhésion des  Assistantes Maternelles et en développant leur rôle d’intermédiation entre les professionnels et les parents. Actuellement, au niveau quantitatif, seulement 30 % des assistantes maternelles fréquentent les RAM. Nous souhaitons les développer afin d'augmenter leur fréquentation. Et les difficultés budgétaires que tous connaissent, ne doivent en aucun cas abaisser la qualité d'accueil des assistantes maternelles au sein des structures. C’est pour cette raison que nous devons, ensemble, trouver des solutions moins onéreuses.

 En effet, même si des interventions extérieures sont nécessaires pour diversifier l'offre des activités proposées au sein des relais, il n'en demeure pas moins qu'avec l'accueil,  l'animation est une des fonctions de l'animatrice.

 Des échanges d'expériences et d'expertises d'animation inter-relais seront encouragés, des stages animation en école d'animation pourront aussi être proposés afin que les animateurs s'épanouissent dans le travail et par la même occasion il soit possible de réduire le recours aux intervenants extérieurs.

 J'ai d'ores et déjà visité tous les Etablissements d’Accueil des Jeunes Enfants (EAJE).  Suite à une réunion plénière avec Mme la maire et l'ensemble des assistantes maternelles qui a eu lieu le 16 octobre 2014, j'ai programmé dernièrement la visite des relais d'assistantes maternelles afin d'évoquer ensemble les problèmes mais aussi les points positifs !

 2- Développer des solutions innovantes à des besoins nouveaux grâce à plusieurs idées :

 - Soutenir l’offre de solutions aux horaires atypiques. Dernièrement, j'ai pu rencontrer plusieurs personnes (professionnels et particuliers) ayant l'intention d'ouvrir une microcrèche dans notre ville aux horaires atypiques. Ces projets n'en sont qu'au stade embryonnaire et, à ce jour, seules les Assistantes Maternelles assurent ce service aux usagers.

Notre rôle de responsables politiques est de répondre aux attentes de nos concitoyens. Aussi, c'est la raison pour laquelle, je désire associer l'ensemble du service Petite Enfance aux projets que nous menons. En effet, je vous propose d'être acteur des mutations futures de notre ville.

- Pour l'avenir, nous allons organiser une journée /forum petite enfance.

Virginie COMTE

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014