Enfin des dossiers qui vont avancer!

Comme une énorme majorité de vaudais, Agir Pour Vaulx-en-Velin (APVV) dénonce le cumul des mandats. «  Qui prétend faire deux choses à la fois ne fait bien ni l’une ni l’autre » dit le proverbe. Depuis une quinzaine de jours, notre ville souffre encore plus (après le cumul Maire-Députée) de cette habitude française. Notre Maire n’est plus là tout en étant encore présente et prépare son départ au ministère tout en assurant qu’elle reste ici.

Mais si nous nous trompions et si la nomination de notre première magistrate était une chance pour Vaulx ? Des dossiers précis vont nous permettre de voir cela très vite.

Au premier rang il y a la modification du périmètre de la Zone Franche Urbaine (ZFU). Depuis des années, certains quartiers pavillonnaires, dont l’emblématique chemin Maurice Ferréol, sont devenus le symbole de la dérive des ZFU et, aux dernières nouvelles, ni un conseiller municipal, ni un maire, ni un député, n’ont pu faire modifier un plan et corriger ainsi cette aberration ; seul un ministre peut changer les choses. Houra nous y sommes ! Le plan va pouvoir bouger.

La privatisation, l’agrandissement et l’accroissement du trafic de l’aéroport de Bron, vont pouvoir eux aussi être stoppés pour en finir avec les nuisances sonores qui croissent d’années en années. Ni notre maire, ni notre conseiller métropolitain en charge du dossier n’ont pu obtenir la moindre modification des projets. Le centralisme jacobin français fait que tout se décide à Paris par les ministres. Houra, l’aéroport de Bron ne sera ni vendu aux chinois ni aux qataris et le bruit des avions va vite diminuer !

Et le tramway du Mas du Taureau que l’Etat promettait en 1960 aux vaudais (à l’époque un métro !), lui aussi il va enfin pouvoir arriver. Plus besoin de monter un énième dossier, notre ministre de la Ville vaudaise, va pouvoir directement inscrire dans le tableau excel, les bons chiffres dans les bonnes cases avec les bons intitulés, et nous aurons tôt fait d’avoir un tramway tout neuf pour le bien de tant de vaudais.

Au final, plus besoin de quémander à chaque passage de ministre ou de préfet, le moindre subside. Notre premier adjoint va faire des économies. Notre Ministre va faire arriver de l’argent frais. Vaulx-en-Velin sera bientôt sauvé. Mais il ne faut pas que cela tarde trop car les vaudais attendent depuis 30 ans.

Christine BERTIN, Virginie COMTE, Marie-Emmanuelle SYRE, Stéphane-Louis BERTIN, Matthieu FISCHER, Yvan MARGUE.

www.apvv.fr

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014