Nous devons préserver l'architecture du XXme siècle.

Lundi 20 Février 2017.

Le 2 février dernier, le CAUE (Conseil d'Architecture d'Urbanisme et d'Envrionnement) inaugurait l'exposition "Archi20-21, intervenir sur l'architecture du XXe". 

Invitée par Michel Le Faou, Vice-Président en charge de l'urbanisme à la métropole, et porteur donc de notre futur PLUH (Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat), il était important de voir et d'entendre des experts s'exprimer sur le patrimoine du XXeme siècle, patrimoine qui, pendant des années, a été démoli sur notre ville sans aucune considération. L'enjeu est avec le PLUH qui doit être signé prochainement, et pour lequel les conseils de quartier se sont clairement positionnés sur des éléments de patrimoine à sauvegarder.

Michel Le Faou a d'ailleurs rappelé dans son discours qu'il y avait en effet une reconnaissance du patrimoine remarquable à préserver, et que le nouveau PLUH allait multiplier par 8 la part de patrimoine remarquable. Ouf, nous étions donc dans le vrai dans les propositions issues des conseils de quartier que j'ai transmis à la Métropole en son temps!

Mais cette exposition était bien plus intéressante que je m'y attendais. La question qu'il faut se poser selon ces experts est la suivante : faut-il réhabiliter, agrandir, améliorer, détruire, transformer ? Elle mérite d'être posée, et pas seulement en termes d'urbanisme ou de patrimoine, mais aussi sur ce qu'on veut en faire, sur les moyens économiques et environnementaux (consommation énergétique). Bref, i faut regarder le projet dans sa globalité en se projetant dans un avenir durable.

L'exposition présentait 24 projets qui montraient l'étendue des possibilités, résumées dans ce tableau ci dessous :

CAUEexpoArchiXXe

Ces projets sont en effet très intéressants. On y trouve par exemple la restructuration du centre nautique de Cluses, dont le traitement de l'eau n'était plus aux normes, les travaux successifs avaient modifié et terni l'utilisation de ce lieu. Agrandi, amélioré, il a su retrouver une seconde jeunesse (à lire ICI). Idem pour la piscine des bords du Rhône à  Lyon (projet et ses phases détaillés ICI)!

maison_peuple_venissieux_caue

Sur les vieux monuments, on peut noter le choix de la rénovation de la maison du peuple à Vénissieux, en se posant la question des modifications de fonctionnement des associations, faire et organiser différemment : lire ICI

 

bureaux_gimenez_vaulxCette exposition interpelle et fait regarder différemment chaque architecture contemporaine. Nous avons aujourd'hui un bâtiment qui pose question aux deux conseils de quartier du Sud, avec "les bureaux Gimenez", qui font l'angle des rues Poudrette et Dumas. Le promoteur s'est engagé à ne pas démolir ce bâtiment avant 2018. J'ai ainsi proposé lors du dernier conseil municipal de demander l'avis du CAUE, avis gratuit d'ailleurs, sur l'utilité, l'intérêt patrimonial, architectural, environnemental ou encore historique du site. La réponse de notre collègue Maire a été peu équivoque : il a répondu que le batiment serait démoli en précisant qu'un seul conseil de quartier souhaitait sa préservation, sous-entendant qu'un conseil de quartier valait plus que l'autre !

Pour rappel, les CAUE crées suite à la loi de 1977 assurent des missions de service public pour le promotion et le développement de la qualité architecturale, urbaine et environnementale. Les CAUE ont pour mission de développer l'information, la sensibilisation et la participation du plus grand nombre dans les domaines de l'architecture, de l'urbanisme, de l'environnement et des paysages. "Il est à la fois conseiller et formateur des maîtres d'ouvrages publics et privés, des élus locaux dans leur projet d'aménagement et de construction, des professionnels. Il conseille aussi les particuliers ! "

L'exposition à laquelle je faisais allusion reste ouverte au public, du 3 février au 14 avril 2017 au CAUE Rhône Métropole - 6 bis quai Saint-Vincent -  69001 Lyon; Son entrée est libre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h et le samedi de 15h à 19h. 

Le Patrimoine est matériel ou immatériel. Il est ancien ou récent. C'est notre histoire et notre culture. A ces titres il doit être conservé, préservé, valorisé. C'est notre devoir d'habitants et d'élus de tous bords politiques de le porter haut pour avancer vers l'avenir en prenant appui sur lui, sur nos fondations.

Christine BERTIN.

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014