Agir Pour Vaulx-en-Velin a pour objectif depuis sa création de mieux informer les vaudais

Dans ce cadre, nous vous proposons la liste des principaux permis de construire déposés depuis le 1° janvier 2015 et qui sont soit en attente, soit signés soit refusés (mise à jour du 20 octobre 2017). Cette liste n'est pas exhaustive; elle reprend les projets importants (logements collectifs ou à enjeu local). Les permis signés ou refusés sont visibles en mairie (Service Urbanisme); les permis en instruction ne sont pas consultables.

Attachments:
FileFile size
Download this file (APVV Suivi des PC mise à jour 20-10-17.pdf)APVV Suivi des PC mise à jour 20-10-17.pdf157 kB

Le bureau APVV

Le bureau de l'association

Agir pour Vaulx en Velin

 

Président

Vice-Président    
thierry caillot jean-maurice chaussonnerie    
Thierry Caillot

Jean-Maurice

Chaussonnerie

   
       
Secrétaire Secrétaire-Adjoint Trésorier Trésorier-Adjoint
marie-emmanuelle syre Yves Lacazedieu fabien simonetti damien prodhomme
Marie-Emmanuelle Syre Yves Lacazedieu Fabien Simonetti Damien Prodhomme

Qu'est ce que APVV

Dans la continuité des élections municipales de mars 2014 à Vaulx-en-Velin, et pour servir les Vaudais et les Vaudaises qui les ont soutenu durant la période électorale, plusieurs membres de la liste citoyenne « Agir Pour Vaulx-en-Velin », mais aussi de nombreux soutiens ou partisans, ont créé une association loi de 1901 qui porte le nom « Agir Pour Vaulx-en-Velin ».

 

Cette association a pour objectif de continuer à faire vivre le mouvement citoyen porté durant toute la campagne municipale et qui a conduit six des membres de la liste à intégrer la nouvelle équipe exécutive municipale Vaudaise, et à défendre des valeurs d’indépendance, de justice, de responsabilité et de bonne gestion.

 

Ce mouvement citoyen doit donc faire vivre les valeurs qui constituaient le programme d’ « Agir Pour Vaulx-en-Velin » et en marquer le rappel aux élus, qui pris dans leurs obligations quotidiennes ont besoin du soutien et des éléments que l’association peut leur apporter. Ce mouvement est amené à porter la voix des Vaudais et Vaudaises d’une façon autonome, indépendante des partis politiques, et citoyenne.

 

Un conseil d’administration de 22 membres a été nommé par les membres fondateurs. Un bureau a été constitué et de nombreux adhérents ont d’ores et déjà rejoints l’association. Le Président est Thierry Caillot et le Vice-Président est Jean-Maurice Chaussonnerie . 

 

Le site www.agirpourvaulxenvelin.fr  va porter des années durant la voix de notre association et celle de nos élus, pour permettre d’informer les vaudais des actions d’ « Agir Pour Vaulx-en-Velin ».

 

 

 Contact presse : Thierry Caillot – Président – 06.76.25.40.04 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Premier bilan sur « la Petite Enfance ».

Virginie-ComteLe sujet de la Petite Enfance (moins de 3 ans) est un dossier essentiel dans la politique d’une ville. Et bien que cette compétence ne relève pas que des municipalités, c’est une politique nationale que nous prenons à bras le corps avec l’aide des partenaires indispensables que sont la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Rhône et le Conseil Général qui  nous apportent leur soutien.

 Comme nous l’avons indiqué tout au long de la campagne des élections municipales, l'Education et la Petite Enfance sont nos priorités phares de ce mandat. En effet, parce que la petite enfance est un enjeu majeur et parce que l’accompagnement des enfants et leur développement sont au centre de nos préoccupations, nous avons volontairement pris le parti d’être acteur de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

 Bien que nous situant dans un contexte de contraintes financières de plus en plus prégnant, nous nous devons de maintenir une qualité d'accueil des enfants au sein de toutes les structures municipales.

 Comme chacun le sait, la CAF a fortement réduit ses subventions. Il y a plusieurs années, notre ville a été un précurseur car la CAF finançait certaines formations pour les professionnels de santé mais aussi d'autres actions grand public au moyen de subventions (livret d'accueil...). Depuis, la ville a développé surtout le nombre de berceaux afin de rattraper son retard par rapport à la moyenne nationale. Actuellement cette moyenne est de 14 enfants pour 100 places, mais à Vaulx-en-Velin nous en sommes à 7 places pour 100 enfants. Aussi, malgré le nombre croissant de places crées ces dernières années, un manque  conséquent de berceaux pour accueillir les petits Vaudais se fait sentir.

 Le défi qui se présente à nous est de taille. La question fondamentale qui se pose est : Comment mener des actions pédagogiques et offrir un même service avec moins de moyens ?

 

Pour cela nous devons :

 1- Mieux organiser l’accueil individuel au sein des  Relais d’Assistantes Maternelles (R.A.M.) :

 Comment faire cela : en instaurant le principe d’une adhésion des  Assistantes Maternelles et en développant leur rôle d’intermédiation entre les professionnels et les parents. Actuellement, au niveau quantitatif, seulement 30 % des assistantes maternelles fréquentent les RAM. Nous souhaitons les développer afin d'augmenter leur fréquentation. Et les difficultés budgétaires que tous connaissent, ne doivent en aucun cas abaisser la qualité d'accueil des assistantes maternelles au sein des structures. C’est pour cette raison que nous devons, ensemble, trouver des solutions moins onéreuses.

 En effet, même si des interventions extérieures sont nécessaires pour diversifier l'offre des activités proposées au sein des relais, il n'en demeure pas moins qu'avec l'accueil,  l'animation est une des fonctions de l'animatrice.

 Des échanges d'expériences et d'expertises d'animation inter-relais seront encouragés, des stages animation en école d'animation pourront aussi être proposés afin que les animateurs s'épanouissent dans le travail et par la même occasion il soit possible de réduire le recours aux intervenants extérieurs.

 J'ai d'ores et déjà visité tous les Etablissements d’Accueil des Jeunes Enfants (EAJE).  Suite à une réunion plénière avec Mme la maire et l'ensemble des assistantes maternelles qui a eu lieu le 16 octobre 2014, j'ai programmé dernièrement la visite des relais d'assistantes maternelles afin d'évoquer ensemble les problèmes mais aussi les points positifs !

 2- Développer des solutions innovantes à des besoins nouveaux grâce à plusieurs idées :

 - Soutenir l’offre de solutions aux horaires atypiques. Dernièrement, j'ai pu rencontrer plusieurs personnes (professionnels et particuliers) ayant l'intention d'ouvrir une microcrèche dans notre ville aux horaires atypiques. Ces projets n'en sont qu'au stade embryonnaire et, à ce jour, seules les Assistantes Maternelles assurent ce service aux usagers.

Notre rôle de responsables politiques est de répondre aux attentes de nos concitoyens. Aussi, c'est la raison pour laquelle, je désire associer l'ensemble du service Petite Enfance aux projets que nous menons. En effet, je vous propose d'être acteur des mutations futures de notre ville.

- Pour l'avenir, nous allons organiser une journée /forum petite enfance.

Virginie COMTE

Nos élus Agir Pour Vaulx-en-Velin

Les élections municipales se sont déroulées les 23 et 30 mars dernier.

A l’issue du premier tour la liste Agir Pour Vaulx-en-Velin a obtenu 1354 voix soit 16.83% du total des suffrages exprimés.  Ce score suffisant pour se maintenir au second tour, laissait peu d’espoir d’emporter l’élection.

Deux solutions s’offraient alors à l’équipe : soit nous nous maintenions avec la possibilité d’avoir deux élus dans l’opposition, soit nous nous rapprochions d’une liste rendant ainsi possible à travers cette fusion le changement que nous appelions tous de nos vœux. Après consultation des membres du groupe, c’est cette seconde solution qui à été privilégiée. 

Dans l’entre-deux tours nous avons donc dialogué avec l’équipe d’Hélène Geoffroy et sommes arrivés à un accord sur un projet commun : priorité aux écoles, à l’emploi, à la sécurité et à une bonne gestion, le tout dans le cadre d’une bonne gouvernance. Sur la base de ce projet partagé, nous avons alors fait liste commune pour le second tour en intégrant, à la liste finale, neuf personnes de notre équipe.

Nous aurions souhaité avoir plus de temps pour communiquer à tous ceux qui nous ont apporté leur voix sur l’intérêt pour les Vaudais de cette liste commune mais en une semaine cela était difficile. Le résultat du second nous démontre que nos électeurs ont compris et adhéré.

Cette liste commune a été victorieuse le 30 mars 2014 avec 3760 voix soit 41.67% du total.

Nous avons donc aujourd’hui 6 élus dans la nouvelle majorité municipale vaudaise emmenée par la nouvelle maire de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, officiellement élue le 5 avril 2014. Il s’agit de :

  • Stéphane BERTIN, 47 ans, Ingénieur et Gérant d’entreprise, marié, 3 enfants,
  • Virginie COMTE, 39 ans, Infirmière Anesthésiste, mariée, 1 fille,
  • Matthieu FISCHER, 34 ans, Agent à la DREAL Rhône Alpes, Pacsé,
  • Christine BERTIN, 43 ans, Ingénieur Commercial, mariée, 3 enfants,
  • Yvan MARGUE, 67 ans, Médecin, marié, 4 enfants,
  • Marie-Emmanuelle SYRE, 45 ans, Assistante de direction, en couple.

Ces élus sont prêts à s’investir pour changer Vaulx-en-Velin et faire en sorte que notre ville puisse enfin retrouver une image positive et soit pour chaque Vaudais un espace où il fait bon vivre.

Quel budget pour Vaulx-en-Velin en 2014?

Avant le 30 avril les budgets 2014 de toutes les villes de France doivent être votés. Vaulx-en-Velin n’échappera donc pas à la règle. Ce vote déroulera en deux phases. Lors du conseil du 24 avril aura lieu le débat d’Orientation Budgétaire (appelé souvent de façon un peu barbare : D.O.B.). Première étape du cycle budgétaire annuel des collectivités locales, le DOB est un document essentiel qui permet de rendre compte de la gestion de la ville (analyse rétrospective) tout en projetant ses capacités de financement pour l’avenir (analyse prospective). Ce débat doit permettre au conseil municipal de discuter des orientations budgétaires qui préfigurent les priorités qui seront affichées dans le budget primitif voire au-delà pour certains programmes lourds. Mais ce doit être aussi l’occasion d’informer les conseillers municipaux et au-delà tous les vaudais sur l’évolution financière de la collectivité en tenant compte des projets communaux et des évolutions conjoncturelles et structurelles qui influent sur nos capacités de financement. Le DOB sera ensuite suivi, lors du conseil municipal du  30 avril, par le vote du budget.

Quelles sont les bases sur lesquelles le budget va être monté ?

Tout au long de la campagne, l’équipe d’Agir Pour Vaulx-en-Velin n’a cessé de dénoncer la mauvaise gestion de l’ancienne équipe municipale qui ne jurait que par :

  • la dette (+40% en 6 ans),
  • la hausse continuelle des impôts (+22% en 6 ans) avec des taux les plus élevés du Rhône,
  • des dépenses pharaoniques (comme le Planétarium ou le Centre Aquatique) avec leurs corollaires que sont les frais de fonctionnement exponentiels (+750.000 euros pour le Planétarium et +1.500.000 euros pour la Centre Aquatique) à trouver dans la poche des vaudais.

Les bases financières de la ville sont donc mauvaises. Les fondations sont bancales. De plus seules 25% des recettes financières de Vaulx-en-Velin viennent des contributeurs directs (entreprises et citoyens contribuables). Vaulx-en-Velin dépend donc, pour financer ses actions, de la redistribution nationale, des subsides et aides diverses, de la péréquation et de diverses dotations dues à son déséquilibre structurel crée par 85 années d’une gestion communiste qui n’a fait qu’emmener la ville dans la difficulté.

Un audit des finances de la ville va devoir être mené par un organisme indépendant très rapidement. C’est lui qui dira la juste réalité de nos finances. Nous souhaitons que cet audit soit rendu public afin que ne circulent pas dans la ville des informations contradictoires. 

Quelles marges de manœuvre la nouvelle équipe a-t-elle ?

Alors que déjà 1/3 de l’année s’est écoulé et que bon nombre des dépenses annuelles ont été lancé par l’équipe de B Genin, il ne sera pas simple pour la nouvelle équipe d’imprimer sa marque sur le budget 2014. Au mieux, la nouvelle municipalité va-t-elle enfin pouvoir gérer en « bon père de famille » c’est-à-dire :

  • ne pas dépenser plus que ce qu’elle a,
  • préparer l’avenir.

Quelles sont les priorités d’Agir Pour Vaulx-en-Velin ?

Durant toute la campagne nous avons affiché nos priorités : l’éducation donc les écoles (à construire ou à rénover), l’économie et l’emploi. Quelques actions symboliques doivent pouvoir être menées très rapidement comme :

  • l’arrêt du projet de Centre Aquatique qui au-delà du coût énorme (20.000.000 d’euros) va générer une sur-dépense annuelle de 1.500.000 euros à la seule charge des vaudais,
  • une baisse des dépenses de communication de la municipalité (1.000.000 euros par an),
  • la création d’emplois dans la police municipale avec pour objectif le doublement des effectifs à très court terme.

Cette gestion plus réaliste de la ville doit permettre dès le budget 2015 la baisse des taux des impôts locaux. C’est une priorité car les vaudais ne supportent plus une pression fiscale aussi lourde qui pénalise l’arrivée de nouveaux habitants et ne permet pas de conserver les récents arrivants.

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014