Futur PLUH : au coeur du Centre Ville, la densité en logements va doubler.

Samedi 27 janvier 2018.

Dans la poursuite de notre action d'explication du futur PLUH (Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat) (lire nos articles précédent en cliquant ci-après pour secteur ex-hotel Henni, secteur LIDL, secteur coeur du village, logements au sud le long du BUE) qui sera proposé en enquête publique auprès de tous les vaudais, je vous propose aujourd'hui une analyse du secteur du coeur du centre ville.

Avec le PLU actuel qui est bien évidemment toujours valable et cela encore pour au moins un an, le secteur est classé en UC1. Cette catégorie est utilisée pour les secteurs qui constituent une liaison entre les quartiers centraux et les quartiers périphériques de moindre densité; ils sont à dominante d’habitat collectif.

Pour le centre ville le plan actuellement en vigueur est le suivant:

* CES (Coefficient d'Emprise au Sol) de 40%,

* Hauteur de 23m sur le Nord (zones hachurées) et 22m partout ailleurs; cela correspond à 7 niveaux de construction,

* Surface d'espaces verts : 10% de la surface totale,

* Stationnement : une place pour 50 m² de surface construite "utile" pour les logements classiques, une place pour 100 m² de surface construite "utile" pour les logements sociaux, et une place visiteur supplémentaire pour 5 logements.

Dans le futur PLUH le quartier sera classé en URm1; le plan sera le suivant:

Les caractéristiques de ce type de secteur sont:

* CES (Coefficient d'Emprise au Sol) illimité,

* Hauteur de façade de 22 m sur le Nord (zones hachurées) et 20m partout ailleurs; à cette hauteur il faut ajouter la VETC haute (type de toiture) d'une hauteur de 5m, ce qui augmente donc la hauteur maximale hors tout à 27 m (8 niveaux) ou 25 m (7 niveaux).

* Surface d'espaces verts de pleine terre : 20 % de la surface totale.

* Stationnements: une place pour 55m² de surface de plancher pour les logements classiques, une demie place (!) par logement pour les logements sociaux, pas de place pour les visiteurs.

Le bilan est donc clair côté constructibilité. L'emprise au sol future ne sera limitée que par les espaces verts de pleine terre; elle pourra donc passer à 80% (+100%). La hauteur va augmenter sur tout le secteur autorisant même, sur 30% de sa surface, un niveau de plus (dans des secteurs d'ailleurs pas construits). Le nombre de places de parking va baisser d'environ 20%.

Pour mémoire, le conseil de quartier avait demandé que les règles d'emprise au sol ne bougent pas et que la hauteur des futures constructions soit limitée à 5 niveaux. L'assemblée d'habitants préconisait donc que la constructibilité du centre ville baisse de 28%; au final elle augmentera de 118% sur un tiers du quartier. Quant au stationnement, il en manque tant que le réduire encore....

On comprend que le conseil de quartier ne soit pas satisfait de la copie du PLUH présentée par la Ville. Il faut dire que plus que doubler la densité alors que l'on demande de la réduire d'un tiers, ce n'est pas très fair-play!

Encore une bonne raison qui explique pourquoi le groupe Agir Pour Vaulx-en-Velin a refusé de voter ce projet de Plan Local d'Urbanisme.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014