Des nouvelles de votre quartier : aujourd'hui le Centre - Ville avec une info de dernière minute!

Vendredi 16 Septembre 2016.

Comme tous les dix jours, nous vous proposons ce jour quelques nouvelles d'un quartier; cette semaine ce sont les Présidents de l'Association APVV et le Président du Groupe des élus APVV qui se mettent à l'écriture pour le Centre - Ville.

Parlons urbanisme pour commencer. Lieu d'une bonne partie des constructions vaudaises ces dernières années, le Centre Ville n'en a pas fini de voir des immeubles pousser. Les prochains prévus ne devraient pas tarder à apparaitre dans le terrain vague situé entre les rues Ho Chi Minh, Péri et Allende. Les constructeurs seront à la fois Alliade, et les HLM La Poste Habitat.

     

Pas simple de comprendre comment le taux de logements sociaux va pouvoir baisser ainsi mais faisons confiance à ceux qui font le calcul. Par contre le bon côté des choses c'est la disparition programmée des dépôts sauvages historiques sur les terrains concernés.

C'est une autre façon de faire disparaitre les décharges sauvages plutôt que de bêtement les faire évacuer. Espérons simplement que la zone maraichère ne sera pas bientôt bétonnée pour y supprimer les tas de cochonnerie.

Peu loin un chantier de rénovation énergétique se poursuit (et touche à sa fin): celui du Lycée Les Canuts.

    

Un beau projet qui montre l'exemple aux élèves et aux vaudais. Nos prochaines constructions d'école seront réalisées elles aussi pour optimiser les impacts environnementaux et en faire là encore des exemples.

Autre exemple pour tous: l'action de plantation des espaces verts que les habitants de la copropriété Manhattan ont mené samedi dernier. Ils se sont retrouvés de 10h à midi et ont planté eux-mêmes les massifs de la rue Luya qui avait été inauguré 10 jours avant (sans qu'ils aient été consulté, comme quoi les gens ne sont rancuniers!) mais sans les espaces verts plantés. Ils ont décidé de ne compter que sur eux pour améliorer leur quartier.

Une belle initiative qu'Agir Pour Vaulx-en-Velin a soutenu en apportant des bras (8 sans compter les enfants), des outils et des plantes. Nous y reviendrons. En attendant les espaces publics ont été reconquis. Bel exemple pour tous.

Et la où l'exemple pourrait servir, c'est dans tous les endroits en gore qui parsèment notre ville. Certains sont bien connus comme l'esplanade du planétarium mais d'autres un peu moins. Ainsi les abords du gymnase Blondin sont les contre exemple de ce qu'il ne faudra plus faire si nous voulons que la ville soit plus belle.

Un beau challenge pour notre collègue Harun Araz chargé de l'embellissement de la ville. Et côté propreté il a encore beaucoup de boulot même dans les parcs où les jeux pour enfants sont magnifiques

mais où le sol reste souvent trop jonché de cochonneries avec des poubelles qui débordent.

Autre lieu aussi qui commence à exaspérer les habitants du centre ville; l'ex hôtel Henni abandonné où les végétaux poussent n'ont pas été coupé depuis des mois. Le résultat se passe de commentaires. Petite idée: comme la ville travaille au rachat de ce site, ne pourrait-elle pas demander au vendeur de nettoyer, dans le cadre "de bonnes relations commerciales"?

    

Côté incivilités routières et en particulier pour ce qui concerne le stationnement les choses s'améliorent. Le recrutement d'agents verbalisateurs dont nous avions préconisé l'embauche dès début 2015 devant la difficulté de recruter des policiers municipaux fait sentir ses effets depuis quelques jours Rue Emile Zola où la voie de circulation pour les voitures et celle des bus est plus libre de tout obstacle. Une belle avancée qui va devoir faire des petits dans tous les secteurs de la Ville et déjà pas loin, rue Luya, pour ne pas la nommer.

Côté sécurité, nous ne reviendrons pas sur les soucis des mois de juin et juillet. Par contre il est important de comprendre que la sécurité passe par de nombreux chemins et en particulier par un bon éclairage la nuit, une bonne lumière qui donne une vraie sensation de tranquillité, sans peur de se faire attaquer à chaque pas. Sur l'avenue Allende, le long des Canuts et du stade Rousseau, l'ambiance paisible n'y est pas. Voilà ce qu'en soirée les personnes rentrant du gymnase Owens peuvent voir.

Un jeune homme questionné hier soir nous a dit qu'il avait l'habitude; "ça n'a jamais éclairé" selon lui. Une autre dame nous l'a confirmé. Peut-être faudrait-il tirer des câbles entre les dizaines de lampadaires en place ?

Et dernière minute : la démolition des bungalows municipaux qui abritaient le service communication il y a quelques années est  en bonne voie. Elle a débuté hier. Une vraie bonne nouvelle pour terminer. Une démolition qui va permettre de gagner un espace vert et de mieux respirer dans ce quartier où le béton, le gore et l'enrobé sont pour l'instant les rois.

Thierry CAILLOT et Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014