Des pitbulls en liberté au Jardin de la Paix et des Libertés

Vendredi 5 Mai 2017.

Tout le monde le sait, la sécurité des personnes et des biens à Vaulx-en-Velin est bien loin d’être optimale. Outre les cambriolages à répétition et les visites de garages dans les immeubles, il semble aussi que la délinquance routière soit devenue un sport local avec les conséquences que l’on connait (voir notre dernier article sur le BUE).

Dans certains quartiers, plusieurs endroits sont réservés à quelques individus qui les squattent du matin au soir les rendant la plupart du temps inaccessibles au public et surtout insalubres. Enfin, il parait qu’ils ne font que discuter.... Certaines allées d’immeubles voire des appartements sont aussi squattés et inutilisables même pour les habitants des allées concernées. Tous ces phénomènes sont malheureusement bien connus par tous.

Dans ce cadre, de nouveaux squatteurs sont apparus ces dernières semaines dans les jardins publics. Depuis quelques temps, on peut voir des chiens d’attaque de type Pitbull se promener dans les jardins publics sans laisse ni muselière. Ce dimanche après midi, pas moins de 7 chiens déambulaient dans le Jardin de la Paix et des Libertés pendant que leurs propriétaires discutaient et se désaltéraient tranquillement assis sur un banc rendant 1/3 du parc inaccessible au public. Ce jardin public étant destiné aux familles et aux enfants en bas âge, la cohabitation n’était pas très aisée. Toutefois, personne n’osant rien faire contre cela, les visiteurs du parc ont, soi fait demi tour, soi ont fait le tour afin de rentrer par une autre entrée pour accéder au petit parc destiné aux enfants. Certains ont même plaisanté en imaginant que la future brigade canine annoncée était déjà opérationnelle.

Ce phénomène semble prendre de l’ampleur puisque la veille, les premiers volontaires arrivés pour le nettoyage de la Rize, Place Roger Laurent, ont constaté la présence de cordes d’entrainement pour ces mêmes chiens sur cette place.

De notre côté, nous alertons donc sur ce phénomène en espérant que la réplique sera plus rapide que d’habitude et surtout en espérant qu'on attendra pas une agression d’un enfant ou d’un adulte par l’un de ces molosses pour prendre en compte ce problème. Faisons confiance à nos adjoints de quartier, élus de terrain, pour prendre en charge cette situation et la régler dans les meilleurs délais.

Thierry CAILLOT

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014