Un observatoire au coeur du jardin astronomique.

Mercredi 5 juillet 2017.

Le jardin astronomique prévu dès 2010 dans le cadre de l'agrandissement du planétarium devient enfin concret.

Il y a un peu plus d'un an, lors du conseil municipal du 23 juin 2016, les élus votaient pour la réalisation finale des travaux de cet espace extérieur. Le détail était le suivant:

* Les fondations et poteaux attribués à l'entreprise EGCS pour 32.400 € TTC,

* La métallerie et les aménagements intérieurs attribués à l'entreprise Munoz pour 202.892 € TTC,

* La coupole rotative attribuée au groupe Oversky et Gambato pour 88.020 € TTC,

* L'électricité intérieure + internet + contrôle d'accès à la société Amelec pour 22.200 € TTC,

* L'ensemble espaces verts - revêtements - mobilier - jeux - réseaux à Tarvel / Diver Cité / Sols pour 295.936 € TTC,

* Les éclairages aux sociétés Instalum - Dousson - SN Amelec poiur 59.977 € TTC.

Pas moins de 700.000 euros donc pour cet équipement. Et les choses sont maintenant achevées. Le résultat, en tous cas pour sa partie astronomique, est tout à fait remarquable, autant intérieurement qu'extérieurement.

                     

Un bel outil donc pour le monde de l'astronomie métropolitaine. C'est la poursuite de la modernisation de notre planétarium. Mais cette modernisation se doit d'être continue et elle va se poursuivre cet été avec le changement total du système de projection à l'intérieur du site dans la salle principale; en même temps seront aussi changés les fauteuils, qui après plus de 10 ans sont vraiment fatigués.

Avis donc aux amateurs d'astronomie et aux curieux. Poussez la porte du planétarium (Place de la Nation - 04.78.79.50.13 - http://www.planetariumvv.com/) ou du jardin et venez découvrir l'univers avec de très nombreux passionnés.

Christine BERTIN

Des pitbulls en liberté au Jardin de la Paix et des Libertés

Vendredi 5 Mai 2017.

Tout le monde le sait, la sécurité des personnes et des biens à Vaulx-en-Velin est bien loin d’être optimale. Outre les cambriolages à répétition et les visites de garages dans les immeubles, il semble aussi que la délinquance routière soit devenue un sport local avec les conséquences que l’on connait (voir notre dernier article sur le BUE).

Dans certains quartiers, plusieurs endroits sont réservés à quelques individus qui les squattent du matin au soir les rendant la plupart du temps inaccessibles au public et surtout insalubres. Enfin, il parait qu’ils ne font que discuter.... Certaines allées d’immeubles voire des appartements sont aussi squattés et inutilisables même pour les habitants des allées concernées. Tous ces phénomènes sont malheureusement bien connus par tous.

Dans ce cadre, de nouveaux squatteurs sont apparus ces dernières semaines dans les jardins publics. Depuis quelques temps, on peut voir des chiens d’attaque de type Pitbull se promener dans les jardins publics sans laisse ni muselière. Ce dimanche après midi, pas moins de 7 chiens déambulaient dans le Jardin de la Paix et des Libertés pendant que leurs propriétaires discutaient et se désaltéraient tranquillement assis sur un banc rendant 1/3 du parc inaccessible au public. Ce jardin public étant destiné aux familles et aux enfants en bas âge, la cohabitation n’était pas très aisée. Toutefois, personne n’osant rien faire contre cela, les visiteurs du parc ont, soi fait demi tour, soi ont fait le tour afin de rentrer par une autre entrée pour accéder au petit parc destiné aux enfants. Certains ont même plaisanté en imaginant que la future brigade canine annoncée était déjà opérationnelle.

Ce phénomène semble prendre de l’ampleur puisque la veille, les premiers volontaires arrivés pour le nettoyage de la Rize, Place Roger Laurent, ont constaté la présence de cordes d’entrainement pour ces mêmes chiens sur cette place.

De notre côté, nous alertons donc sur ce phénomène en espérant que la réplique sera plus rapide que d’habitude et surtout en espérant qu'on attendra pas une agression d’un enfant ou d’un adulte par l’un de ces molosses pour prendre en compte ce problème. Faisons confiance à nos adjoints de quartier, élus de terrain, pour prendre en charge cette situation et la régler dans les meilleurs délais.

Thierry CAILLOT

On s'occupe des espaces verts de tous : c'est reparti!

Mardi 28 Mars 2017.

Avec la belle saison la végétation redémarre et il ne faut pas rater les premiers préparatifs du terrain et les premières plantations....

L'an dernier cela avait bien fonctionné (lire ICI). Nous avions un peu colonisé le domaine public, mais cela ne lui faisait pas de mal vu la tête des massifs.

Il a donc fallu ressortir les piochons, les rateaux, les pelles, et gratter un peu le globe.

Finalement le rendu de début de printemps est pas mal. Nous étions un peu moins nombreux que l'an dernier. Maintenant il faut attendre que les boutures de rosiers soient fin prêtes

et elles iront rejoindre le massif dans la rue Luya. Belle initiative non?

Thierry CAILLOT.

La future école Beauverie commence à sortir de terre.

Jeudi 16 Mars 2016.

Le projet municipal que nos élus portent avec leurs collègues du PS a mis au coeur des préoccupations vaudaises, les écoles.

Une des premières actions urgente fut le lancement de projets de constructions d'écoles. Un certain retard avait été pris et il est en train d'être rattrapé. Une école est prévue au Sud (sur le site de Gimenez aux dernières nouvelles). L'autre est prévue au Centre Ville. 

C'est cette dernière, l'école Beauverie, qui est construction depuis quelques semaines. Votés lors du conseil municipal de novembre dernier, les travaux ont ainsi débuté avec le terrassement puis le gros oeuvre de cet équipement qui va comporter à terme 18 classes, 30 places de crèches, 10 places d'accueil de halte garderie, et un accueil de loisir. Le montant de l'autorisation de programme qui comprend les travaux, les études, les achats de terrain, les aléas, etc...., est de 19.400.000 euros TTC (voir le détail des marchés de travaux et des entreprises retenues en cliquant ici).

La grue est donc montée, et les clôtures sont en place.

                 

Le panneaux officiels sont posés et le béton coule à flots.

    

    

Et en plus des précautions sont prises pour protéger les quelques arbres existants sur le site; souvent ils prennent de mauvais coups mais là cela semble être impossible.

Tout semble donc aller dans le bon sens. A part peut-être les deux voies nouvelles qui encadrent la future construction et qui sont fermées. Voilà qui est dommage pour deux raisons: l'absence d'entretien des espaces verts en particulier, et surtout l'impossibilité d'utiliser une cinquantaine de places de stationnement surtout pour les ouvriers du chantier qui n'ayant pas de places de parking sont poussés à stationner en vrac sur les trottoirs ou les espaces verts du secteur!!!

    

Nous espérons rapidement pouvoir visiter le chantier en compagnie de tous les vaudais volontaires. A suivre.

Thierry CAILLOT

Enfin un trottoir Avenue Paul Marcellin le long de la ZI!

Dimanche 26 Mars 2017

Certaines rues de Vaulx-en-Velin ont été crées dans les années 70 de toutes pièces pour permettre l'urbanisation de la ville et sa transformation d'un bourg rural en une ville de béton.

Parmi ces voies l'avenue Paul Marcellin pour sa partie située entre le Village et le pont de la Sucrerie est un peu bizarre. Avant les années 70 c'était une route normale bordée de champs. A la construction de la ZI et des quartiers Vernay - Verchères, elle est devenue une très large avenue puis elle fut transformée en une avenue à trois voies un peu drôlement aménagée (1 voie et demie dans chaque sens).

Malheureusement elle ne fut jamais fini et ce partchwork fut encore agrémenté il y a une dizaine d'années d'une bande cyclable dans chaque sens, bande protégée par une bordure à plat (et un peu dangereuse!). 

Dans la liste des soucis récurrents, l'absence d'un vrai trottoir est un vrai manque du côté Est, côté Zone Industrielle. La bande Est est en effet en terre et sert de parking sauvage et est souvent encombrée de déchets divers; les piétons préfèrent souvent marcher sur la piste cyclable car celle-ci est toujours très sale et les vélos la désertent pour ne pas crever (comme avenue Charles de Gaulle).

Il y a dix jours c'est donc une bande d'enrobé qui a été étalée le long des clôtures côté ZI.

    

     

C'est donc une avancée pratique pour les piétons, pour tous les enfants (et adultes!) qui empruntent cette route pour aller au stade Jomard, au club de tennis, ou au pétanquodrome.

Il ne reste plus qu'à la finir et à  voir comment elle va vieillir.

Stéphane BERTIN.

Les commerçants du Centre Ville partenaires du festival "A Vaulx Jazz".

Dimanche 26 Février 2017.

Le festival A Vaulx Jazz approche à grands pas. Un de nos derniers articles présentait d'ailleurs le programme de cet incontournable de la culture vaudaise qui a 30 ans cette année (lire ICI).

A cette occasion l'Association des commerçants du centre ville, Centre Vie, présidée de façon dynamique par M BIDAOUI qui dirige la boutique "Access Auto", a décidé d'être un vrai partenaire d'A Vaulx Jazz en mettant les commerces du Centre Ville aux couleurs du festival.

C'est ainsi que depuis quelques jours un grapheur a entrepris de "taguer" officiellement les vitrines des boutiques de la Rue Emile Zola et aux alentours. Et c'est assez amusant de le voir faire.... pour voir les vidéos cliquer

                       

Et le résultat est magnifique en quelques pschitts de bombes de peinture sur les vitrines (ici April, Casino, Marie Glamour, et Access Auto).

        

        

Une très belle initiative pour dynamiser nos commerces vaudais et valoriser notre festival A Vaulx Jazz!

Angélique CAILLOT et Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014