Quelles nouvelles à la Rize et au Pont des Planches en cette fin d'été?

En cette fin de vacances scolaires, nous poursuivons aujourd'hui notre rubrique "Nouvelles de votre quartier" avec la Rize - Pont des Planches.

Tout d'abord, que les aficionados du marché du vendredi en fin de journée installé Place Roger Laurent, se rassurent : il va redémarrer dès le 2 septembre 2016 après-midi. Avec ses commerçants-piliers, le primeur, le poissonnier, le fromager-charcutier (Yves Lacazedieu - Pdt de l'association porteuse du projet), il va de nouveau apporter de la vie au quartier chaque début de week-end. Longue vie à cette belle initiative commerciale des habitants du secteur!

    

Côté aménagement du quartier, rien de neuf par contre depuis le début de l'année à la différence du commerce. Les travaux prévus sur l'avenue Henaff, suite à de nombreux accidents, n'ont toujours pas débuté comme le montrent ses quelques photos.


    

Dommage que les services techniques n'aient pas profité de l'été et surtout du mois d'Août pour attaquer les travaux routiers de mise en sécurité de la route et de ses abords, et ainsi ne pas apporter de nuisances aux entreprises et commerces du coin. C'est raté! Ne doutons pas que les travaux vont démarrer bientôt car la sécurité routière ne peut pas attendre et reste une de nos priorités.

Dommage aussi que les clôtures de la Place Roger Laurent ne soient pas toujours pas réparées; depuis des mois, des barrières de police les ont supplées et le résultat n'est pas très heureux!

    

Dans les priorités du quartier, la diminution des nuisances dues au Marché aux Puces du dimanche, reste à l'ordre du jour. Stationnements anarchiques, difficultés de stationnement, dépôts sauvages de déchets, saleté des rues, n'ont pas diminué de tout l'été, en dépit d'actions coup de poing autant de la Police que des services de nettoiement au printemps. Absence de civisme et d'éducation aussi; une vraie mission qui passe par un travail au quotidien pour sensibiliser sur le respect de l'autre, de son environnement et de la nature.

     

Pour ce qui est de la propreté, malheureusement le quartier est lui aussi victime de nombreux dépôts sauvages qui pourrissent la vie quotidienne des vaudais. Une vraie question d'absence de civisme et de manque d'éducation; résoudre ces situations demande à la fois de la réactivité des services de nettoiement mais aussi un travail au quotidien pour sensibiliser sur le respect de l'autre, de son environnement et de la nature. Et cela doit commencer par les écoles; pourquoi ne pas débuter une mission de sensibilisation à Mistral comme cela a été initié à Wallon? Ne doutons que le projet est secrètement dans les cartons de l'adjoint de quartier pour la prochaine Semaine de Réduction des Déchets fin novembre.

    

En matière d'urbanisme et de construction, le projet de Grand Lyon Habitat avance. La petite vingtaine de logements sociaux commence à prendre forme. Souhaitons que le projet original qui prévoyait des toits plats (qui ne s'intégreront pas du tout dans l'environnement) et des couleurs de façades un peu bizarres aura été modifié par nos élus.

    

En matière de logement, le foyer provisoire d'accueil des sans abris pour l'hiver 2014-2015 et installé en décembre 2014 pour 4 mois seulement par la Préfecture est toujours en place Rue Corona. Initialement prévu au Petit Pont, ce foyer avait dû être repositionné; il va donc attaquer sa troisième année avec non plus un accueil d'hiver mais un accueil long terme. Quand le provisoire dure... on connait cela ailleurs!

Toujours en matière d'urbanisme une démolition longtemps annoncée a été enfin réalisée il y a quelques mois: celle de l'ancien local de l'association de Canoë - Kayak vaudaise. Une bonne chose surtout que ce local était amianté. Le résultat est saisissant pour ceux qui ont connu le site avant et qui permet de mettre encore plus en valeur les bords du canal et d'apporter un plus au Parc de la Rize.

Concernant le parc de la Rize nous y reviendrons dans un prochain article car la qualité écologique du site le mérite.

Pour finir en parlant encore d'environnement et plus particulièrement de transport en modes doux, il est très agréable de faire du vélo le long de la Rize. Le secteur est bien aménagé et nombreux sont les cyclistes qui fréquentent autant le parc, que les abords de la Rize ou les bords du canal. Malheureusement l'entretien des pistes cyclables laissent à désirer; les quartiers sont aussi également traités les uns que les autres (voir notre article d'il y a 8 jours!). Le pire c'est bel et bien les trous ou bosses sur ces pistes.

    

Stéphane BERTIN, Thierry CAILLOT, Yves LACAZEDIEU.

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014