L'Ecole Gimenez : une vraie urgence?

Jeudi 16 Février 2017.

Lors du dernier conseil municipal les élus de la ville ont voté pour l’acquisition d'un terrain sur le site des ex-carrières Gimenez en vue de la construction d’une école (voir dessin ci-dessous) au sud de la ville puisque le rattrapage du retard pris en matière de capacité d’accueil des nombreux enfants dans les meilleures conditions possibles sur notre commune est encore et toujours la priorité du groupe. Agir Pour Vaulx-en-Velin s'en félicite.

Nous comprenons l'urgence d'aller vite et de lancer tout de suite les travaux, mais il est aussi important pour les deniers des Vaudais de parfois prendre ne serait-ce que deux mois pour envisager ce projet dans sa globalité car de nombreuses questions restent en suspend.

La première de ces questions est le dimensionnement de l'école. Les premiers habitants des logements "Gimenez" ont en grande majorité des enfants. Nous avons de la place sur ce terrain, contrairement à l'école Cartailhac, qui imposait, de fait, les 15 classes. 20 classes, qui permettraient d'avoir au moins 2 classes de chaque et 1 classe de tout petit nous semblerait plus pertinent, et laisserait présager un avenir plus serein. L'école Mistral, à titre d'exemple, l'année suivante de son extension, s'est retrouvée surpeuplée et compte aujourd'hui 24 classes avec des bungalows, et ce malgré Beauverie provisoire !

Ensuite, il n'est pas prévu à court terme de gymnase. Pourtant, nous manquons d'équipement sportif et c'est encore plus criant sur le sud de la commune,

Et c'est la même chose pour les crèches. Nous sous-traitons à une crèche privée quelques "malheureuses" places qui ne couvrent certainement pas le besoin de la commune; nous restons avec un nombre de places en crèche parmi les plus bas de la Métropole! Il est urgent que la majorité travaille sur le sujet pour assurer aux nouveaux arrivants des solutions suffisantes de garde en crèche.

Qu'est ce qu'aurait été quelques mois pour rajouter au cahier des charges un gymnase, une crèche, un relais d'assistante maternelle et un lieu de rencontre associatif quand on construit à minima pour les 60 prochaines années?

Dans une optique d'optimisation des coûts, nous aurions pu imaginer dupliquer le travail de la future école Beauverie, et ainsi faire des économies considérables.

Nous avons voté cette délibération pour rattraper le retard mais regrettons que l'urgence décrétée n'ait pas permis de mieux optimiser les ressources de la commune.

Christine BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014