Ecole Boisard au Sud : portes ouvertes ce samedi et bonne nouvelle côté finances.

Vendredi 13 Janvier 2017.

Christine BertinDemain samedi 14 Janvier 2017, ce sera journée Portes Ouvertes à l'école Boisard. Elle permettra aux vaudais, aux familles, aux jeunes et à leurs parents de voir un site d'enseignement mais aussi un lieu de production où l'on fabrique, où l'on produit.

Cette école, labellisée Ecole de Production Rhône Alpes, vient aussi d'obtenir aux côtés de ses écoles-soeurs, le label "La France s'engage". Nous nous en étions fait l'écho il y a quelques mois (lire ICI).

Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, l'école Boisard vient d'avoir la confirmation que la Fondation de Tom-Tom pilotée par Mme Corinne Vigneux marraine de l'école, va financer plusieurs bourses pour des élèves de Boisard. Voilà une belle initiative qui mérite d'être soulignée et couronne de succès le travail des dirigeants de cette EPRA.

Christine BERTIN - Conseillère Municipale Déléguée à l'insertion et à la formation.

 

Nouveau au Carré de Soie : "L'Appart", club fitness.

Mardi 10 Janvier 2017.

L'été dernier nous faisions état de la recomposition du paysage commercial du Carré de Soie (lire ICI). Ainsi des boutiques ayant fermées, d'autres venaient d'ouvrir tel Nike ou d'autres déménageaient à l'intérieur même du site comme Boulanger.

En cette fin d'année, c'est à l'emplacement de l'ancien site de Boulanger (à l'étage) qu'un club de fitness vient d'ouvrir. Il s'agit de "L'Appart" qui propose maintenant aux habitants du Carré de Soie une salle de sport ouverte du lundi au vendredi de 9h à 21h.

              

Bien évidemment les clients pourront se faire plaisir en sculptant leurs fessiers, leurs abdos, ou leurs cuisses. Mais ils pourront aussi faire du yoga ou de la zumba.

La preuve avec cette ouverture et avec une réelle fréquentation après juste quelques jours d'exploitation, que le commerce fonctionne sur Vaulx-en-Velin en tout cas au Carré de Soie.

Marie-Emmanuelle SYRE - Adjointe en charge des commerces.

La Série Télé de TF1 "Dans l'ombre du tueur" en cours de tournage dans les Petites Cités.

Mardi 22 Novembre 2016.

L'équipe de la série "Dans l'ombre du tueur" de TF1 est, ce jour 22 novembre 2016, en cours de tournage dans les Petites Cités Tase.

Cette série de 10 épisodes met en scène de nombreux acteurs connus dont Emmanuelle Seigner, Claire Keim, Jean-Hugues Anglade et Patrick Chesnais.

Il s'agit d'une série policière inspirée de la série anglo-saxonne à succès "The Fall". On y retrouvera alors Emmanuelle Seigner sous les traits d'une criminologue parisienne venir résoudre un crime dans notre Métropole entre Caluire, Confluence, Le parc de la Tête d'Or et donc, Les Petites Cités Tase à Vaulx-en-Velin.

    

Le tournage est donc à découvrir entre l'avenue Bataillon Carmagnole - Liberté, l'Allée de l'ancienne Eglise et la Rue du Stade.

Et en prime la cantine de l'équipe de tournage est.... l'Espace Carmagnole.

Une nouvelle reconnaissance de notre patrimoine vaudais.

Stéphane BERTIN

Des nouvelles du Sud du Sud... entre la rue Alexandre Dumas et la route de Genas.

Mardi 25 Octobre 2016.

S'il est un quartier qui bouge, c'est bien le Sud du Sud. Entre la rue Alexandre Dumas et la route de Genas, c'est une véritable révolution que le quartier va connaître dans les quelques années à venir. Les choses ont déjà bougé sur le secteur Chénier où de nombreuses constructions ont été rénovées et où les espaces publics ont été remis à plat. Mais c'est en ce moment le périmètre ex-Gimenez qui explose avec de très nombreuses constructions qu'il est même impossible de suivre la dizaine de panneaux de permis de construire.

Ce qu'il faut savoir c'est que de très nombreux logements sont en cours de construction

    

dans ce périmètre et que les premiers locataires sont arrivés. Ils ont emménagé depuis quelques jours dans des logements qui semblent extérieurement très sympas. Côté respect des normes environnementales, impossible de savoir le détail de leur suivi; par contre ce qui est sûr c'est que les futurs habitants ne manqueront pas d'abri vélo ni d'arceaux pour les accrocher: bravo! Par contre il nous a été impossible de trouver les bornes de recharge obligatoires dans les bâtiments récents. Elles existent surement!

     

Malheureusement l'installation de ces nouveaux logements génère déjà du stationnement sauvage.

Et dire qu'il n'y a pour le moment que 10 % des appartements qui sont habités. Quelle sera la situation quand tous seront occupés?

Côté ville de Vaulx-en-Velin nous ne sommes pas en reste. Comme toutes les années la ville a investi durant l'été dans les écoles du quartier; ainsi sur l'école Curie, des fenêtres ont été changées et une nouvelle classe aménagée.

De plus autour de cette école des actions de sécurisation ont été réalisées. Nous nous sommes déjà faits l'écho de la mise en service d'un radar pédagogique dans notre article du 17 octobre dernier.

Mais il y a eu aussi l'installation d'une barrière d'accès au dépose minute, et la mise en service du site propre avec réduction du nombre de voies pour les voitures particulières; il ne reste maintenant plus qu'à verbaliser ceux qui ne respectent pas les vitesses ou les voies réservées, sinon cela n'aura aucun effet.

    

Enfin côté patrimoine bâti vaudais, un bras de fer est engagé entre la ville et les habitants du secteur (avec le conseil de quartier) pour la préservation de la maison Gimenez à l'angle de la rue A Dumas et de la rue de la Poudrette pour intégrer sa maintien dans le cadre du projet de construction du secteur.

Espérons qu'un ce site pourra être valorisé pour respecter ainsi notre projet et notre volonté de garder l'identité de nos quartiers.

Côté activité économique, l'Ecole de Conduite Française (ECF) a bien avancé son installation sur le site de ZI Soie entre le BUE et l'Avenue Franklin Roosevelt. C'est une bonne nouvelle surtout que le site, même s'il sera destiné à la voiture, sera quand même assez bien arboré.

      

Surtout que l'ensemble du secteur est assez sympathique. Les alentours du BUE sont bien verts tout comme la piste cyclable et le site propre du futur transport en commun (quand verra-t-il le jour!?!) qui tous deux offrent une belle perspective pour qui souhaite courir ou faire du vélo.

                 

Côté propreté générale du quartier les choses par contre ne s'arrangent pas. Mais il parait que cela va être long et qu'il faut attendre. Alors attendons...

    

Matthieu FISCHER - Jean-Maurice CHAUSSONNERIE - Stéphane BERTIN

Deux ans après sa mise en service, où en est le BUE au Sud?

Dimanche 13 Novembre 2016.

Deux ans après sa mise en service, pour la partie située entre l'avenue Garibaldi et l'avenue Franklin Roosevelt, le BUE (Boulevard Urbain Est) interroge toujours autant les vaudais.

Au premier rang des questions, la sécurité est un point clé. Il faut se remémorer les conditions tragiques d'ouverture de cette voirie: une jeune fille était décédée suite à un accident de la route de nuit sur ce nouvel axe quelques jours après son ouverture. Il faut dire que son organisation (2 X 2 voies + 2 larges trottoirs + 1 voie en AR de bus + 1 voie pour les cycles en AR) est loin d'être simple d'autant plus que lors de l'ouverture la voie pour cycle fut fermée par de grosses bordures augmentant dès lors l'illisibilité du système.

Très vite ce boulevard a été limité en vitesse à 50 km/h et des contrôles routiers de vitesse ont été réalisé; peu de gens respectent cette limite car la largeur de la route, très peu fréquentée, sans obstacle ni piétons, ne peut que conférer aux automobilistes une relative tranquillité. Sur ce point la maréchaussée surveille donc et les choses sont plutôt à l'apaisement.

Par contre un point qui ne va pas en s'arrangeant est l'éclairage. Evidemment neuf il n'a que très peu fonctionné. Les raisons données sont le vol des câbles par les ROMS dont le camp de la Soie était très proche. Mais depuis près d'un an ce camp a été démantelé et les voitures comme les piétons ou les vélos doivent se résigner à circuler dans le noir dès la nuit tombée. Pas du meilleur gout pour la sécurité des transports.

La fréquentation est aussi une vraie interrogation pour tous. Il n'y a bien souvent personne (la photo prise ci-dessus en est témoin). Prévue à l'origine pour être reliée au Nord à la Rocade Est au niveau de l'échangeur de la Rize, mais cet aménagement n'étant toujours pas réalisé, le BUE est donc sous utilisé. Et pourtant les études de trafic annonçaient bruit et pollution et justifiaient aussi ce tracé dans l'enquête d'utilité publique d'origine de 2010 par un tracé essentiel pour rejoindre le Grand Stade; il semble bien que le Grand Stade fonctionne sans cette connexion. Finalement pourquoi l'avoir fait? Une question qui risque de rester sans trop de réponse encore un bon moment. Hasardons nous à quelques hypothèses: l'urgence de dépenser quelques budgets d'argent public avant une réélection, le souhait d'apporter un bel aménagement un peu confidentiel à ce quartier pour valoriser cette friche un peu perdu, valoriser quelques terrains autour pour des opérations de promotion immobilière,...

Les accès au BUE sont aussi une interrogation depuis au moins 5 ans. Comment faire pour que les habitants locaux puissent utiliser cette route le plus simplement possible tout en respectant l'environnement et en évitant que des centaines de voitures ne viennent traverser ce quartier résidentiel? Pour l'instant la Ville et la Métropole ne se positionnent pas trop mais il est clair que le projet de circulation dans le quartier a été imaginé avec des accès qui ne sont pas encore crée. Il suffit de se retrouver coincé un soir vers 18h dans ce quartier entre la route de Genas passée à 1 X 2 voies (là où avant on ne circulait pas à 2 X 2 voies!), les barrières du tramway qui aux heures de pointe ont du mal à se lever, les rues à sens unique ou gorgées de voitures sur les trottoirs autour du pôle multimodal, pour comprendre que cela ne marche pas et qu'il faut résoudre les problèmes. Mais pas sûr que la solution soit de créer un accès au BUE en plein milieu des Grandes Cités. En attendant le conseil de quartier est mobilisé et les riverains se plaignent que rien ne bouge car le terrain réservé n'est même pas entretenu (voir l'article du Progrès ci-dessous et lire l'ensemble que www.leprogrès.fr).

Enfin, depuis quelques mois, les transports en commun du BUE sont aussi une question. Prévu initialement pour accueillir le fameux axe A8 de liaison entre les villes de l'Est lyonnais écrit en 1997 (il s'est fait doubler par le tramway pour le Grand Stade), il n'y a toujours pas de ligne officielle qui le sillonne. Pourtant sur quelques portions les bordures de fermeture ont disparu et selon certains riverains attentifs, des bus l'utiliseraient sur certains tronçons. En tout état de cause la communication officielle de la Ville ou du Sytral sur le sujet, si elle existe, n'est pas parvenue jusqu'à nous.

Beaucoup d'interrogations et de craintes donc de la part des habitants, autour de ce BUE, qui pourtant est plutôt réussi en matière d'espaces verts et d'aménagements environnementaux. A chaque questions sa solution; ne doutons pas un seul instant que les élus et services concernés tant par les questions d'éclairage, de sécurité ou d'urbanisme, saurons agir avec les services concernés pour que de nouveau l'éclairage fonctionne, pour que les "sudistes" utilisent une belle ligne de bus sur ce plaisant BUE, et que la question de la rue Brunel prolongée soit réglée ou soit au moins nettoyée.

Christine BERTIN - Matthieu FISCHER.

PLUH de la Soie - Tase : le projet du conseil de quartier validé par tous les élus.

Mercredi 12 Octobre 2016.

Après quelques semaines de pause, nous reprenons ce jour la publication du projet de PLUH proposé par les conseils de quartier avec aujourd'hui La Soie - La Tase.

 

Bonne lecture

Christine BERTIN

Attachments:
FileFile size
Download this file (PLU-H  VAULX SUD.pdf)PLU-H VAULX SUD.pdf11632 kB

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014