Que sera le site de l'ex-maternelle Wallon dans le futur PLUH? Toujours plus de logements.

Lundi 12 février 2018.

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) qui fixe les règles de construction dans les villes comme la nôtre, va bientôt changer. Dès le printemps, un nouveau PLU qui définira en plus les règles d'habitat et deviendra alors un PLUH sera mis en enquête publique auprès de tous les vaudais.

Les règles d'urbanisme vont donc changer. Et tous les quartiers vaudais seront touchés. Nous sommes déjà intervenus sur ce site pour traiter des futures règles de construction au centre ville (article du 29 décembre 2017 et l'article du 27 janvier 2018), au coeur du village rue de la république (article du 22 janvier 2018), ou sur le site de l'ex-LIDL (article du 2 décembre 2017), le long de l'actuel BUE (article du 13 décembre 2017),....

La Grappinière ne va donc pas passer à travers les changements. Et en particulier le site de l'ex-maternelle Wallon.

Actuellement le site (au centre du plan ci-dessous avec deux bâtiments verticaux démolis depuis) est classé en UB1. Il s'agit d'un secteur de grands collectifs. Dans ce secteur peu de choses sont réglementées:

* la hauteur des construction est libre sans limite,

* le coefficient d'emprise au sol (CES) est illimité,

* le pourcentage d'espaces verts est de 10%.

Dans le futur, en dépit d'un engagement de la majorité de moins densifier la ville, le secteur sera classé en URC1a avec les caractéristiques suivantes:

* la hauteur des construction sera libre sans limite,

* le coefficient d'emprise au sol (CES) sera illimité,

* le pourcentage d'espaces verts de pleine terre sera de 20%.

Pas de changement sur le fond même si les 20% de pleine terre sont toujours bons à prendre.

Le conseil de quartier a, dès 2014, travaillé sur la réécriture du PLUH, comme dans de nombreux autres quartiers. Lui qui proposait un classement en zone UC2A, demande qui avait été validé par l'ensemble de tous les élus (majorité comme opposition), c'est-à-dire avec la typologie suivante:

* la hauteur des construction de 15 m,

* le coefficient d'emprise au sol (CES) de 25%,

* le pourcentage d'espaces verts de 10%,

n'a semble-t-il pas été entendu du tout. Loin de limiter la constructibilité du secteur, celle-ci va rester ..... illimitée.

Encore une zone du futur PLUH où le compte n'y est pas!

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014