La Grappinière toujours en travaux!

Lundi 13 Mars 2017.

Dans notre article du 2 Janvier dernier, nous évoquions la modification du tracé des lignes C3 et 52, pour permettre l'achèvement des travaux de voiries autour du futur ilot d'entrée de la Grappinière (en lieu et place de l'ex-centre commercial).

Depuis plusieurs mois ces deux bus s'arrêtent donc avant le terminus déplacé pour l'occasion avenue du 8 Mai 1945. Pendant ce temps les choses avancent et le tracé de la future Avenue Jean Moulin apparait chaque jour plus clairement

et le projet en lieu et place de l'ex-centre commercial avance doucement mais avance.

    

Par contre ce qui n'avance pas c'est le square Grégoire. Un bon tiers est toujours en friche, souvent squatté par des enfants qui jouent au milieu des déchets de chantier; c'est plus une décharge sauvage qu'une zone de chantier de la Métropole. Souhaitons que la fin de cette verrue approche vite et qu'aucun enfant ne sera blessé d'ici là.

Côté Nord, le long de la digue le batiment en R+3 du promoteur Noaho touche à sa fin.

    

Quelques habitants sont déjà installés. Il reste un peu de boulot sur les façades en rez de chaussée et sur les garages. Mais les espaces verts sont quasiment achevés. Pour ce qui est des aménagements publics autour, la rue Delestraint a été reprise et la digue de protection des eaux supprimée pour permettre un accès aux terres agricoles (!).

    

La rue d'Artik a deux pas prend aussi un aspect de plus en plus définitif avec ses barrières en bois, ces espaces verts déjà plantés et ceux qui restent à mettre en terre.

    

La mutation urbanistique de la Grappinière se poursuit donc plutôt dans le bon sens.

Pour vraiment changer l'image de ce quartier, il reste toujours à réaliser la mutation des questions de vie quotidienne et en particulier de propreté. Cela passe par la sensibilisation des habitants, des enfants dans les écoles, et par une vraie bonne organisation efficiente.

Stéphane BERTIN.

Des dégats collatéraux de la Convention Qualité Propreté à corriger.

Mercredi 14 Décembre 2016.

Il y a plus de 6 mois la Ville de Vaulx-en-Velin signait une Convention Qualité Propreté avec la Métropole. L'objectif de cette convention est de concentrer des moyens sur des points de propreté critiques sur la Ville tels l'Avenue Gabriel Péri, l'esplanade Duclos, la Rue André Chénier, ou la Rue de la République (lire ici notre article de cet été). Pour l'instant, difficile de dire si le résultat est là, car il y a du mieux et du pire en fonction des sites. Nous y reviendrons.

Par contre un effet mécanique qui était craint est le transfert des moyens puisque le projet est réalisé à moyens constants. Chacun peut comprendre que si on nettoie plus à un endroit, on nettoiera moins ailleurs. Et tel est le cas puisque certains lieux sont oubliés, voir abandonnés. Ainsi Rue Ernest Renan, un lieu très fréquenté (c'est le seul arrêt de bus du quartier du Petit Pont depuis la réorganisation des TCL il y a quelques années!), n'a pas été nettoyé depuis des semaines. La poubelle a disparu il y a plusieurs mois.

    

Et malheureusement toute la rue est oubliée.

    

Les solutions existent pourtant pour que tels soucis ne se produisent pas. Il faut un mélange de suivi de terrain pointu, de management de proximité, de suivi des demandes des habitants, de travail avec les conseils de quartier sur l'organisation de la propreté.

L'action de notre majorité est réelle pour changer les choses. Pour l'instant les résultats ne sont pas visibles dans la vie quotidienne de nos concitoyens. Souhaitons qu'il ne tarde pas trop.

Stéphane BERTIN.

A la Grappinière l'inauguration de Wallon approche et les travaux du C3 avancent.

Vendredi 17 Novembre 2016.

Les choses continuent de bouger à la Grappinière. L'inauguration de l'école Wallon approche puisqu'elle est prévue ce jour, vendredi 17 novembre, à partir de 17h30. Et tout semble prêt car le nom de l'école a été peint, les drapeaux ont été remis en place bien comme il faut.

Quant aux abords abandonnés depuis quelques semaines tout sera probablement propre pour la venue des élus. Il y a du boulot surtout dans les espaces verts devant l'école mais tout sera surement carré à temps.

                      

Espérons que les panneaux stockés depuis plusieurs semaines dans les espaces verts (pas facile pour mon collègue élu Harun Araz chargé d'embellir la ville d'avancer dans ces conditions là) vont faire partie de la remise en ordre,

comme le tuyau plastique accroché à la façade pendant le chantier et toujours pas enlevé hier.

Mais il n'y a pas que là que les choses bougent. La modification du tracé des poteaux de support des câbles aériens du trolley C3 est en bonne voie. Prévue initialement cet été cette transformation semble se préciser. Espérons que tout sera fini avant Noël. Cela va faire drôle aux riverains de ne plus avoir à éviter le poteau situé sur la chaussée.

    

Un quartier qui bouge.

Stéphane BERTIN

Compte rendu du Conseil de Quartier : la Grappinière et le Petit Pont.

Samedi 29 Octobre 2016.

A lire en pièce jointe le compte-rendu du conseil de quartier de la Grappinière et du Petit Pont du 20 Septembre dernier.

Une bonne nouvelle a découvrir: l'utilisation du budget qui sera réparti entre des jardinières, des tables de ping pong, des fleurs... Un vrai plus pour l'amélioration du quotidien. Par contre seulement 17000 euros des 30000 euros ont été validé. Quid du reste?

Stéphane BERTIN

Attachments:
FileFile size
Download this file (CR CdQ Grapp-PP Com. PP 20-09-16.pdf)CR CdQ Grapp-PP Com. PP 20-09-16.pdf338 kB

Une belle inauguration du Street Work Out de la Grappinière.... un peu mouillée.

Jeudi 10 Novembre 2016.

Samedi dernier, à la Grappinière, l'inauguration de l'aire de sport extérieure pour les jeunes, appelée Street Work Out, s'est déroulée en présence de nombreux habitants et moultes sommités élues.

Installé entre la digue et le terrain "But en Or", ce site est en service depuis le début de l'été (lire notre article du 4/8 ici) et il fait régulièrement le "plein" car les jeunes y ont trouvé leurs habitudes. Cette belle initiative, il faut le rappeler, est due à un jeune du quartier, Zakaria qui dès l'installation du conseil de quartier, était venu nous voir pour dire qu'il y avait un manque sur le secteur de ce type d'équipement. C'est peu dire qu'il avait raison.

L'ouverture officielle est donc faite. Nous avons ou découvrir une troupe de pratiquant "Body Art - Athlètes de rue"; cette association née en Octobre 2011 et fondée par Agnès Maemblé vise à amener ses athlètes à se dépasser par la pratique du sport. Les démonstrations étaient donc très musclée... c'est le cas de le dire.

    

Dommage que les pratiquants locaux n'aient pas été retenu par le service du protocole pour assurer les démonstrations aux côtés de Body Art, car je suis sûr que cela démangeait Zakaria de nous montrer ses talents. Une autre fois peut-être!

Bravo donc à tous, aux financeurs, dont les principaux sont la Région et les bailleurs, à la Ville pour sa maitrise d'oeuvre et le prêt du terrain et surtout aux habitants et membres du conseil de quartier qui sont venus tous ensemble fêter cela.

(au centre, la co-présidente du conseil de quartier, Mme Tribolet, et le quatrième depuis la gauche, Zakaria Chaibi, le héros du jour!).

Longue vie à ce site et à cette activité.

Stéphane BERTIN

PS: désolé pour l'inauguration suivante (à la Thibaude) à laquelle je n'ai pu participer (trop mouillée par la pluie qui s'est abattue sur nous surtout lorsque nous rangions avec le service Fêtes et Cérémonies - merci à eux - j'ai du rentrer me sécher) et pour celle de la Soie (mon appareil photo) m'a lâché. Si certains ont quelques clichés, je serai heureux de rendre compte de ces deux inaugurations de Street Work Out mis en place sur inspiration du conseil de quartier de la Grappinière - Petit Pont.

Le terrain de foot sur le site d'Alliade au Petit Pont: enfin fini!

Lundi 10 Octobre 2016.

Il y a quelques jours (lire ici), ensuite du conseil municipal, nous posions la question du suivi des actions de la GSUP (Gestion Sociale et Urbaine de Proximité). 

En 2013, sur le quartier du Petit Pont, un investissement avait été prévu dans le cadre de cette GSUP. Il s'agissait alors de créer un petit terrain de foot de proximité comme il en existe en de nombreux endroits. Malheureusement après deux années ce n'était toujours pas fini; bien évidemment des explications étaient avancées par les uns et les autres pour expliquer pour certains le retard, d'autres le transfert de budget. Il reste que le terrain était ainsi:


 

Le conseil de quartier est donc intervenu dès le début de 2015 pour que les travaux se fassent. Et que les engagements pris en l'échange de rabais d'impôts deviennent effectif. Et enfin, un an plus tard, sous la pression des habitants, les choses ont bougé. Le terrain est enfin clos: une barrière basse a été posé sur les côtés et une clôture haute existe enfin à l'arrière des cages. 3 ans de retard. Mais l'action du conseil de quartier a été efficace.

Une double preuve: celle d'avoir des conseils de quartier actif et dynamique, et celle d'avoir un vrai suivi des actions de GSUP (557.000 euros en 2015 et 672.000 en 2016) dans le détail.

Stéphane BERTIN

Lien Facebook

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014