Au Village aussi ça bouge pas mal (1° partie).

Vendredi 8 juin 2017.

Il y a deux jours nous constations qu'au Sud les constructions se poursuivaient à la vitesse grand V.

Le Village n'est pas épargné par le phénomène.

Le projet situé à l'angle des rues Georges Rougé et Georges Chevallier sur lequel nous écrivions fin novembre dernier est bien avancé; le gros oeuvre est en phase d'achèvement. Il n'en reste pas moins que le projet avait été très critiqué par le conseil de quartier qui avait émis un avis négatif, pourtant le permis de construire avait été signé. L'avenir dira si les choses fonctionneront.

     

Ce n'est pas le seul projet qui a bien avancé. Le batiment Chamarel est presque fini. Un des critères d'acceptation du projet est la bonne intégration dans l'environnement; pas sûr que ce sujet ait bien été travaillé par l'architecte concerné.

Enfin, côté bétonnage, le projet des 120 logements de Kaufman et Broad est lieu aussi très avancé. L'arbre à l'angle des rues de l'Egalité et de la future Rue Jeanne Morel a été sauvegardé, la rue Jeanne Morel se dessine puisque le mur au bout de l'actuelle rue a été cassé.

      

Malheureusement la sécurité rue de l'Egalité n'est toujours pas assurée; espérons qu'il n'y aura pas accident jusqu'à la fin des travaux.

En dehors des travaux, l'actualité du village, comme dans tous les autres quartiers, est très politique. Avec les 15 candidats en lice pour une place à la chambre, nos rues se sont retrouvées décorées de nos classiques panneaux électoraux avec leurs affiches multicolores. Pour encore quelques jours...

Côté vide quotidienne, notre marché a été pourvu d'armoires électriques toutes neuves pour que nos forains puissent installer leurs équipements électriques et assurer ainsi, par exemple, le fonctionnement de leurs bancs réfrigérés. Une belle initiative à laquelle nous avons participé puisque nous étions intervenus pour plaider la cause des marchands qui depuis plusieurs mois devaient s'alimenter sur quelques pauvres prises avec moultes rallonges. De quoi donc maintenant éviter les disjonctions ou l'électrocution.

A suivre ... peut-être mardi prochain...

Stéphane BERTIN

Un nouveau terrain de boules au Village...

Lundi 29 mai 2017.

Il y a près d'un mois, la société Tarvel réalisait pour la Ville de Vaulx-en-Velin un terrain de boules en lieu et place de l'ex-crèche du village démolie il y a quelques années.

Pour plus de 15.000 euros, un sol spécial pour boulistes était réalisé et des espaces verts (pelouses) étaient semés.

                        

Après 30 jours de mise à disposition il ne semble pas que l'usage bouliste soit vraiment d'actualité. En effet, au vu des canettes, bouteilles plastiques et déchets divers, sans parler de la quarantaine de crottes d'animaux divers (chats, chiens,...) que l'on peut y trouver ni des traces de pneus (motos? quad?), ce nouveau terrain semble plus être un nouveau lieu de "glandouille", de jeux interdits, ou un "crottoir" pour chiens, qu'un lieu où les boulistes peuvent exercer leur sport.

    

Personne ne semble d'ailleurs l'avoir trop remarqué à part les riverains. Probablement que l'entretien des espaces verts et le nettoyage du site n'ont d'ailleurs pas encore été intégrés au planning des agents municipaux.... Questions de calage et d'organisation, qui, n'en doutons pas, ne vont pas tarder à être résolues.

    

Alain VACHON

Une équipe du ministère marocain de l'agriculture en visite en terres vaudaises.

Mercredi 24 mai 2017.

Et c'est vraiment dans les terres vaudaises qu'une délégation du ministère de l'agriculture du Maroc, était hier en voyage d'étude.

Plus précisément intéressés par le fonctionnement et l'organisation de l'Association d'irrigation, ces 6 personnes sont venus rencontrés les spécialistes locaux du dossier de l'irrigation vaudaise.

Il est vrai que Vaulx-en-Velin a une grande tradition agricole et surtout une importante expérience de l'organisation de l'irrigation. Le syndicat d'irrigation vaudais, fonctionne sous la forme d'une ASA; il a été crée après le remembrement des années 70-80. Il visait à substituer à une organisation individuelle où chacun avait son puit artésien, sa pompe, son tracteur, une organisation commune avec des puits centralisés et des pompes communes, et un réseau de distribution pour tous avec des points de distribution équipés de vannes pour apporter en même temps une eau de qualité (débit et pression) à chaque agriculteur. Chacun paye alors au syndicat une somme fonction de son utilisation réelle.

C'est Monsieur BALLET (le premier à gauche), Président du syndicat d'irrigation depuis 1987 qui a été le maitre de cérémonies pour cette délégation très intéressée par les détails du fonctionnement de l'association d'irrigation.

La rencontre a laquelle je participais en compagnie de Stéphane BERTIN, a été instructive pour chacun, permettant de mettre en perspective les avantages et inconvénients des diverses organisation destinées à apporter l'eau au plus près des cultures. Elle a débuté au niveau de la station de pompage (voir photo) pour s'achever au milieu des terres sous les serres.

Matthieu FISCHER

Le printemps des cimetières pour la première fois à Vaulx.

Mercredi 26 Avril 2017.

Dimanche 21 Mai prochain, la Ville de Vaulx-en-Velin participera au deuxième Printemps des Cimetières.

Cette première action patrimoniale vaudaise dans ce domaine s'effectue dans le cadre des actions de l'association Patrimoine Aurhalpin qui agit sur l'ensemble de la Région Rhône Alpes Auvergne. Le patrimoine funéraire rarement mis en valeur voit ici la possibilité d'être mis en avant (lire le communiqué de presse ci-dessous).

Ce sont près de 70 communes qui participent à cette action patrimoniale (dont 3 villes en dehors du territoire concerné).

A Vaulx-en-Velin, il a été retenu de focaliser l'attention sur le cimetière du Bourg. Etant le plus ancien, il comporte en effet les traces les plus remarquables de l'histoire de la ville. Une déambulation au rythme des plus anciennes pierres tombales de la commune permettra de découvrir de nombreuses familles historiques de Vaulx en Velin.

Le dimanche 21 mai 2017, 3 visites guidées de 45 minutes sont proposées à 10h, 14h30 et 16h au cimetière du Bourg. La visite est gratuite et sur réservation auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 04.78.80.44.37.
 
Il est également proposé un spectacle jeune public (à partir de 8 ans) : "La mastication des morts" de Maud Hufnagel, texte de Patrick Kermann. 2 représentations auront lieu, l'une à 11h, l'autre à 17h à l'église Notre Dame de l'Assomption (église du Village, à côté du cimetière). La représentation est gratuite et sur réservation (voir coordonnées ci-dessus).
 
Cette manifestation est accessible à tout public, y compris à mobilité réduite.
 
Réservez et venez nombreux!
 
Stéphane BERTIN

Nettoyage du quartier hier : une belle réussite.

Jeudi 18 mai 2017.

Hier nous annoncions une opération de nettoyage citoyen destinée à améliorer le cadre de l'arrière de Grand Frais et de l'arrière de la Rue Jean et Joséphine Peyri.

L'initiative de cette action revient au groupe de travail Environnement - Propreté - Sécurité Publique du conseil de quartier du Village.

Ce fut une belle réussite. Au-delà des volontaires, habitants du village, membres du conseil de quartier, une classe de CP de l'école Grandclément a participé à cette opération. Quelle joie de voir ces enfants agir pour la propreté de leur quartier et de les entendre chanter leur hymne:

"Faut pas jeter les papiers par terre!".

    

         

Une belle initiative qui avait déjà été mise en place sur la Grappinière avec l'école Wallon. Partout ce type d'actions devrait être développé. Nous nous y emploierons car il est essentiel de créer une ambiance de mobilisation générale pour améliorer le quotidien.

Matthieu FISCHER.

La zone maraichère en plein boom.

Mardi 25 Avril 2017.

Avec le printemps qui court depuis un mois déjà la zone maraichère est en plein boom de pousse.

Ainsi ce sont parmi de nombreux légumes, les oignons, les patates, les petits pois qui poussent fort actuellement.

Malheureusement le temps sec oblige à arroser. Et c'est grâce à l'irrigation mise en place il y a 40 ans dans tout le nord du village sur l'ensemble de la zone maraichère que les plantes peuvent pousser.

    

         

Et il n'y a pas que les légumes qui sont partis, les plantes de grandes cultures tel le maïs démarrent aussi sur les chapeaux de roues.

    

Vaulx-en-Velin ville d'agriculteurs...

Alain VACHON

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014