Le Mas du Taureau, ca va partir pour 20 ans de travaux!

Lundi 25 juin 2018.

Il y a quelques semaines, dans une indifférence générale, un appel d'offre concernant le futur du Mas du Taureau a été lancé. Son objectif : "recruter" le futur aménageur de la ZAC du Mas sous la forme d’une concession d’aménagement définie aux articles L. 300-4 et suivants du Code de l’urbanisme.

Le concessionnaire qui sera retenu aura la charge de la réalisation de l’opération d’aménagement et de son financement.
 
Cette procédure fait suite a des délibérations de la Métropole de Lyon dont la première, le 13 janvier 2014, a approuvé la création de la ZAC du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin, puis la suivante fin 2017, a permis d'approuver le bilan de la concertation préalable à la création de cette ZAC vaudaise et par la même de lancer la consultation afin de désigner un aménageur en charge de la mise en œuvre de cette opération.

Les choses sont donc lancées. La consultation va durer jusqu'au 6 août 2018, puis les choix s'opéreront d'ici la fin de l'année. Le budget prévisionnel est de 90.000.000 d'euros. Pas une paille! Et ensuite ce sera parti pour 15 ans (probablement 20 vu les délais dans ce type d'opérations) de bétonnage du quartier.

Pour revenir à l'appel d'offre, l'aménageur sera choisi selon 4 critères:

* Critère 1 : compréhension des enjeux, objectifs et contraintes de l’opération, et aptitude du candidat à conduire l’opération, appréciée au regard de l’exposé du candidat sur les points suivants:

    - Prise en compte de l’ambition métropolitaine en matière de développement durable économique, social et environnemental

    - Prise en compte des spécificités, contraintes et enjeux de l’opération reconnue de priorité nationale dans le cadre du NPRNU de l’ANRU

    - Compréhension et prise en compte de l’évolution programmatique de la ZAC et de la spécificité de son programme,

    - Prise en compte des enjeux de la temporalité du projet,

    - Méthodologie générale d’intervention, phasage et calendrier prévisionnels de réalisation,

    - Moyens humains et techniques mis à disposition pour réaliser l’opération,

    - Détail des missions à mener par l’aménageur en direct ou par le biais de prestataires et experts.
 
* Critère 2 : valeur technique de la proposition du candidat, appréciée au regard des propositions faites par celui-ci sur:

    - Une traduction du plan de composition initial dans le respect des orientations générales, 

    - Des principes de fonctionnement des ilots mixtes (artisanat/ logement ou commerces/logement…),

    - Une proposition programmatique optimisée du programme des équipements publics,

    - Des propositions pour atteindre les objectifs de qualité urbaine, architecturale, paysagère et environnementale du projet, 

    - Des propositions pour gérer la temporalité et accompagner la mutation du quartier dans le temps,

    - La pertinence technique et économique (au regard des coûts globaux) des choix opérationnels ,

    - Les propositions méthodologiques et outils mobilisés sur les enjeux spécifiques de l’opération : gestion transitoire du site et temporalité du projet (ex : livraison de la médiathèque, gestion d’attente des terrains ADOMA…), prise en compte de la gestion de l’eau, organisation et fonctionnement de la programmation mixte

    - La méthodologie et des démarches mises en œuvre, en vue de la commercialisation des fonciers aménagés et droits à construire produits au regard de la vocation future des ilots urbains, spécifiquement sur le volet économique.
 
* Critère 3 : cohérence et robustesse du montage financier de l’opération apprécié au regard du coût des équipements publics, du niveau de rémunération de l’aménageur, du prix de cession des charges foncières en adéquation avec le marché local et sur les 15 années de durée de la concession, du niveau de financement public demandé, des garanties financières proposées par l’aménageur au concédant et fournies par l’aménageur pour l’achèvement de l’opération, de la proposition de répartition du boni de liquidation et d’une manière générale, de l’optimisation du bilan.
 
* Critère 4 : degré d’acceptation et d’amélioration par le candidat, du projet de traité. (source marchespublics.grandlyon.com)

A terme l'aménagement concrétisera les plans suivants:

   

Commerces                                                             Logements

Aménagements - Equipements Publics et Transports

Ce projet est porté par la Métropole. Les élus et techniciens vaudais pilotent en amont. Quant au conseil de quartier, il n'est même pas informé qu'un appel d'offre est en cours. Peut-être a t il été oublié. Espérons que la suite des opérations se fera moins sans les habitants....

Christine BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014