Le foyer Adoma au Mas: c'est fini.

Jeudi 7 septembre 2017.

Dans notre sujet du 24 mars dernier, nous rapportions la démolition programmée et progressive du foyer Adoma situé Place Guy Mocquet au coeur du Mas. Programmée parce que depuis au moins 5 ans, chacun savait que ce batiment allait, à terme, disparaitre. Progressive parce que la technique de démolition choisie, le grignotage, fait que petit à petit le batiment disparait (comme à la Grappinière lors de la démolition mi 2016 de l'ancien centre commercial).

Cette démolition est enfin achevée. La perspective sur l'Est de la Place a changé.

Il ne reste plus rien des 150 chambres qui ont été transféré dans le nouveau foyer situé au Centre Ville en face du lycée des Canuts.

Rien ou presque puisque la Poste a du se maintenir on ne sait à quel prix. Il reste que ce bureau de Poste et son fameux distributeur tant utilisé les jours de marché n'ont pour l'instant pas bougé.

Autour de La Poste, il n'y a donc plus qu'un grand espace de 1.400 m² de plus dit "en transition". Et comme tous les espaces en transition la question de son entretien va vite se poser.

Stéphane BERTIN

La concertation sur le futur du quartier du Mas est lancée.

Mercredi 30 aout 2017.

La loi LAMY, loi n° 2014-173 du 21 février 2014, de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain.

Le quartier prioritaire politique de la ville (QPV) Vaulx en Velin Grande Ile a été retenu pour la mise en œuvre d’un Programme de Renouvellement Urbain (PRU) d’intérêt national lors du conseil d’administration de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) du 15 décembre 2014.

Or conformément au nouveau cadre réglementaire issu de la loi susvisée, les PRU doivent faire l’objet d’une concertation préalable avec les habitants pendant toute la durée de l’élaboration du projet en application de l’article L 103-2 du code de l’urbanisme.

La Métropole a ainsi lancée cette concertation lors de sa séance du 22 mai dernier; lors de la présentation de cette séance sur notre site (lire ICI l'article du 24 août dernier), nous présentions ce dossier de mise en route de concertation en détail (CP 2017-1962) pour le périmètre visé.

Ce lancement a bien évidemment été approuvé en conseil municipal le 22 juin (§ 23 page 68) lors duquel un planning détaillé a été présenté:

* juillet 2017 : mise à disposition d'un dossier de concertation après information dans Vaulx Le Journal

* septembre 2017 :  dossier Vaulx Le Journal et lancement des réunions de présentation,

* septembre - octobre 2017 : conseil de quartier (5 sont concernés) et conseil citoyen,

* octobre - décembre 2017 : ateliers publics et permanences d'information,

* décembre 2017 : restitution festive et inauguration de l'expo à ciel ouvert,

* janvier 2018 : réunion publique de clôture de la concertation et présentation des grandes lignes du projet de renouvellement urbain.

Cette planification détaillée permettra à chacun de pouvoir s'y inscrire et s'exprimer.

D'ores et déjà chacun pourra se faire son idée du projet en lisant le dossier de concertation téléchargeable en pièce jointe.

Si vous souhaitez nous faire part de vos remarques, n'hésitez pas à nous les transmettre par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 06.79.34.73.34.

Christine BERTIN

La sécurité routière par les aménagements: l'exemple de l'avenue d'Orcha.

Lundi 28 août 2017.

La sécurité est une des préoccupations majeures de nos concitoyens. Lors des réunions de conseils de quartier c'est en particulier de sécurité routière dont on débat beaucoup. Et chacun y va de son idée parmi lesquelles :

" Il faut plus de policiers. Il faut mettre des PV; c'est la seule solution",

" Le ralentisseurs - dos d'âne c'est la solution; il suffit d'en créer sur toutes les lignes droites",

" Montons une opération de sensibilisation citoyenne pour les jeunes",

" Le radar pédagogique c'est la solution; installons-en un devant chaque école",

" Pourquoi les routes sont en si mauvais état; il faut mieux les entretenir".

Bien évidemment, comme toujours, tout le monde a un peu raison... et un peu tort. Tout ne peut pas qu'être répressif. Jamais il ne sera possible de mettre un gendarme derrière chaque citoyen. Et de la même façon tout ne pas être que sensibilisation et information; nous ne sommes pas au pays des bisounours.

Mais il est vrai que les actions doivent être réelles et apporter des résultats. Et qu'il faut éviter les fausses bonnes idées. Ainsi les radars pédagogiques sont en certains lieux de vraies bonnes réponses et un vrai plus pour la sécurité. Le premier qui a été installé à Vaulx-en-Velin dans le secteur du Petit Pont juste à la sortie de l'autoroute est particulièrement utile en cet endroit. Je connais bien le sujet puisque ce radar pédagogique vaudais a été installé fin 2015 grâce au budget du conseil de quartier du Petit Pont que j'animais alors (lire ICI). Mais toutes les questions de sécurité routière ne peuvent se résoudre par l'installation de radars pédagogiques surtout en des lieux où déjà d'autres moyens sont mis en place. Ainsi l'installation d'un radar indicateur de vitesse devant l'école Wallon ne semblerait pas du meilleur aloi sachant q'en ce lieu il existe déjà un ralentisseur qui joue ce rôle de modérateur de vitesse.

Par contre la pose mi 2016 du radar pédagogique devant l'école Curie (route de Genas) a été une belle action pour la sécurité routière en ce lieu (lire ICI notre article de l'époque).

En ce moment au Mas, sur l'avenue d'Orcha, ce sont deux ralentisseurs et deux rétrécissements de chaussée (un dans chaque sens) qui sont en cours de réalisation. Il est vrai que là, au bout de la 2 X 2 voies, les véhicules à moteur vont assez vite, et que la construction récente du batiment à l'angle des rues d'Orcha et Renan, en augmentant le nombre de riverains a crée un point d'insécurité routière important.

  

Désormais, avec la réalisation simultanée d'une traversée piétonne de l'avenue, les passants seront plus tranquilles au moment d'attaquer la traversée de cette avenue. La solution réalisée par la métropole pour le compte de la ville de Vaulx-en-Velin, malheureusement sans avis, ni info, ni demande du conseil de quartier, semble donc pouvoir convenir et à terme apporter un peu de quiétude routière dans le secteur, surtout si, en même temps, cet aménagement est agrémenté de quelques arbustes et fleurs.

Stéphane BERTIN

Un nouveau grand espace vert de 20.000 m² au Mas.

Lundi 27 Mars 2017.

Il y a 9 mois nous assistions tous à la démolition de centaines de logements en plein coeur du quartier du Mas du Taureau (lire ICI). 

Cette démolition était le signe visible de l'échec d'une politique urbaine du tout béton et du laisser faire.

Depuis cette date le site a bien changé.

Dans notre article d'Août dernier nous nous le signalions déjà car, après tri in situ, les gravats étaient en cours d'évacuation.

D'un coup de dynamitage, un espace de 20.000 m² s'est libéré et a fait place à un espace, pour l'instant marron, mais qui va très vite verdir. Les entreprises d'espaces verts s'emploient actuellement à nettoyer, semer, planter. Des piétonniers ont été crées à travers cet espace pour permettre aux habitants de déjà profiter visuellement de l'espace libéré. Mais d'ici quelques semaines, parions que ces grands espaces seront parsemés d'enfants jouant au ballon, ou de mamans dissertant sur le futur du quartier.

    

    

Pour l'instant, il manque encore quelques bancs, quelques jeux, mais très vite tout sera en place et bien entretenu pour donner au quartier une nouvelle et belle image, futur d'un avenir vaudais plus radieux. Une bien belle idée que cet espace, signe donc d'un vrai changement du Mas du Taureau.

Christine BERTIN.

Les travaux de l'été : partie 4 : les écoles du Mas pour partie..

Jeudi 10 août 2017.

Quatrième et avant-dernière présentation des travaux dans nos écoles vaudaises cette année avec un passage par 3 sites du Grand Mas: les écoles King, Vilar et Vienot.

Commençons par l'école la moins bien dotée pour cette semaine au regard du nombre d'élèves la fréquentant : l'école King. Celle-ci a droit à 16.000 euros de travaux avec de classiques travaux de maintenance et la mise en place de contrôles d'accès sur les portes d'accès.

Le groupe scolaire Viénot est assez mal servi lui aussi avec 15.441 euros ; au regard du nombre d'élèves, il ne s'en sort pas si mal. Sur ce site ce sont les skydômes (système d'aération et aussi puits de lumière naturelle) qui sont changés en cette année 2017.

Enfin l'école de la semaine est l'école Vilar. Avec 380.800 euros c'est l'école la mieux dotée de l'année (35% des travaux de l'ensemble des écoles de la ville). Côté maternelle il s'agit de réaliser les travaux d'accessibilité pour handicapés mais aussi de remplacer les fenêtres et volets roulants + les portes d'entrée. En élémentaire les sanitaires sont refaits en particulier pour les personnes à mobilité réduite. Enfin l'ensemble du groupe scolaire a droit à l'installation de visiophones et de contrôles d'accès, de nouveaux portails et clôtures et de divers travaux de maintenance et d'entretien par les services techniques de la ville.

Thierry CAILLOT.

Démolition au Mas: ça continue.

Vendredi 24 Mars 2017.

En juin 2016, trois bâtiments historiques du Mas du Taureau étaient dynamités (lire notre article d'alors en cliquant ICI).

La rénovation du quartier se poursuit. Elle passe par la continuation des démolitions.

Mais les techniques ne sont pas toujours aussi brutales que le dynamitage bien connu sur notre ville (rappelons nous celui du Pré de l'Herpe il y a une dizaine d'années). Ainsi un nouvel ensemble est en cours de destruction; bien connu par tous, propriété d'Adoma, il est situé sur la Place Guy Mocquet, centrale au Mas.

       

Cet ensemble va disparaitre petit à petit. La méthode utilisée est le "grignotage", plus couramment utilisée que le dynamitage. Cela consiste à démolir la structure à l’aide d’une pelleteuse équipée d’une sorte de pince coupante. L'habileté du conducteur de la pelle et la performance de cet engin, permettent de venir à bout des structures les plus rigides; celle-ci, comme les autres, n'y résistera pas.

       

Quant à la fameuse question du bureau de Poste du Mas, celui-ci sera sauvegardé.

La démolition se fait autour. Le courrier et la banque sont maintenus. A une époque ou les services publics disparaissent un peu partout, cette bonne nouvelle est à souligner. Fin des travaux prévue fin juin. Ensuite il ne restera que les souvenirs.

Marie-Emmanuelle SYRE

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014